Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse
INA_CATEGORYNET_728x90 Sécurité routière dans l'Hérault

Sécurité routière dans l'Hérault



Montpellier, le 11 février 2005

COMMUNIQUE DE PRESSE

Sécurité routière dans l’Hérault


Une tendance à la hausse en janvier 2005 :. 9 tués au lieu de 6 en janvier 2004 (+50 %).130 blessés au lieu de 95 (+36,84%).105 accidents au lieu de 79 (+32,91%)

Un mauvais début d’année pour la sécurité routière après 2 années de progrès remarquables.

· Les contrôles routiers ont pourtant fortement augmenté:

- 14 251 dépistages d’alcoolémie pratiqués au lieu de 8929 en janvier 2004 (+59,6 %) donnant lieu à 499 vérifications positives (+ 55,45 %) et 401 procédures ( + 93,72 %).
- 2900 infractions à la vitesse ont été constatées au lieu de 1905 en janvier 2004 (+ 52,23 %).
- 484 infractions relevées en janvier 2005, au lieu de 445 en janvier 2004, pour l’utilisation du téléphone portable au volant.


· Le bilan des contrôles sanctions automatisés :

Le radar fixe de Frontignan a recueilli 619 infractions au cours du mois (radar de Cournonterral hors service).
Le radar CSA fixe du tunnel du Pas de l’Escalette a constaté, en janvier 2005, 4780 infractions au lieu de 7433 en janvier 2004.
Les radars CSA embarqués ont quant eux relevé 4138 infractions au cours de ce mois.










Tous les chiffres détaillés sont disponibles sur le site de la préfecture : www.herault.pref.gouv.fr/34




Montpellier, le 11 février 2005

COMMUNIQUE DE PRESSE

Délinquance dans l’Hérault

Une tendance contrastée en janvier 2005 :- hausse des faits constatés de 1,83 %- diminution de la délinquance de voie publique de - 5,33 %

Le nombre total de faits constatés est en légère augmentation (+ 1,83 %) tandis que la délinquance de voie publique est en réduction plus significative ( - 5,33 %).

Parmi les faits de délinquance de voie publique constatés par les services de police et de gendarmerie, il convient de souligner la baisse des vols d’automobiles (-9,87 %), des vols
(- 4,49 %), des cambriolages (- 4,23%) et des infractions à la législation sur les stupéfiants
(-2,83 %). Par contre, les infractions économiques et financières progressent (+ 44,70 %), tout comme les crimes et délits contre les personnes (+ 16,88 %).

Les indicateurs d’activité des services progressent en ce qui concerne le nombre de gardes à vue
( +12,22 %), alors que le nombre de faits élucidés diminue de 27,23 %.

Territorialement, la délinquance recule en zone de police à Montpellier (-3,4 % en délinquance globale et - 3,7% en délinquance de voie publique), à Sète (+ 0,8 % et -15 %), à Frontignan (-7,8% et -13%). A Béziers, la délinquance globale et de voie publique augmentent (+15,8 % et + 3,1 %).

La délinquance recule également en zone de gendarmerie à Mauguio (-53,7% et –39,4%), Palavas les Flots (-20,3 % et – 10,8 %), Mèze (-20 % et – 48,4 %) et Pézenas (-23,3 %, la délinquance de voie publique restant stable) alors qu’elle progresse à Sérignan (+58,6 % et +52,9%), Lunel
(+29,6 % et +8,3 %) et, dans une moindre proportion, à Lodève (+ 4,5 %), la délinquance de voie publique restant stable).

Ces résultats placent le département de l’Hérault au 9e rang national en matière de taux de criminalité avec un taux de 6,54 crimes pour 1000 habitants



Tous les chiffres détaillés sont disponibles sur le site de la préfecture : www.herault.pref.gouv.fr/34