Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

 

Et si la sécurité était une affaire de femme ?

Portrait de Céline Marty, dirigeante de Harmony Sécurité, une entreprise qui a le vent en poupe


A 46 ans, Céline Marty a pris la tête d'Harmony Sécurité, une société qui exerce depuis plus de 30 ans dans le domaine de la formation en matière de sûreté/sécurité. Un challenge pour cette femme entreprenante qui affirme sa pugnacité et ses qualités managériales dans un monde d'hommes. Preuve en est, le marché de Rungis, la police municipale de Reims et le port du Havre viennent de lui renouveler sa confiance. Loin de s'arrêter en si bon chemin, elle envisage déjà d'étendre ses services.


Vous êtes juriste de formation et avez fait vos premières armes en qualité de responsable des Ressources Humaines. Pourriez-vous revenir sur votre parcours ?

J'ai débuté ma carrière comme responsable RH de la Fonderie de Renault Trucks. Très vite confrontée à un univers ardu, masculin, syndiqué, multiethnique..., j'ai pris conscience de l’importance de l’intelligence émotionnelle dans la gestion de la relation et me suis alors formée aux neurosciences.
Passionnée par la Process Communication Model (PCM), j'ai ensuite créé un premier organisme de formation professionnelle, HARMONY CONSULTING, spécialisé en management communication et développement personnel. Puis, dans une stratégie de croissance externe, j'ai fait l'acquisition, en 2019, d'une société de formation spécialisée en sûreté/sécurité que j'ai filialisée à ma holding et qui est devenue : FSPI-HARMONY SECURITE.


- Quelles sont les particularités de votre entreprise ?

FSPI-HARMONY SECURITE est un organisme de formation qui s’appuie sur un réseau d’une quarantaine de formateurs issus de la police. La société travaille depuis plus de 30 ans avec des entreprises privées comme des organismes publics - grandes enseignes du retail tel le BHV ou Les Galeries Lafayette, polices municipales, universités, hôpitaux, Tour Eiffel, CEA... et de nombreux autres établissements.
Elle se distingue en proposant des formations sur-mesure, chacune adaptée aux réalités quotidiennes de nos clients. Ses intervenants sont des policiers dotés d'une expérience terrain éprouvée, tous experts dans leurs domaines de compétences respectifs.
Sûreté et sécurité étant très souvent liés, FSPI-HARMONY SECURITE accueille également une équipe de formateurs sapeurs-pompiers pour donner une double dimension aux formations.


- Quel est le marché de la formation à la sécurité en France aujourd'hui ?

Les événements tragiques qui ont frappé la France ces dernières années montrent que nous vivons dans un contexte de menaces intérieures permanentes. Les entreprises font, de leur côté, quotidiennement face à des actes de malveillance dirigés contre les personnes, les biens matériels ou encore la propriété intellectuelle.
Conscientes de leur vulnérabilité, elles s’engagent dans de véritables politiques de sûreté, formant leurs collaborateurs, qu'ils soient chefs de site, responsables d’exploitation, agents de surveillance... Or, pour répondre à ces nouveaux enjeux de sûreté, il est essentiel de privilégier les formations qui ont la particularité de proposer des apprentissages concrets, sur le terrain. Cette mise en pratique des apports théoriques fait partie de chaque formation délivrée par FSPI- HARMONY SECURITE.


- Pourquoi avoir choisi de diriger une entreprise dédiée à la sécurité ?

Certifiée en analyse transactionnelle, titulaire du CAP’M en médiation professionnelle et formateur en neurosciences, je suis résolument tournée vers l’humain.
La sûreté met l’homme au cœur de la réflexion des dispositifs de sécurisation. La filialisation de FSPI- HARMONY SECURITE trouve tout son sens avec la conception de formations très techniques en terme de sûreté/sécurité animées par des policiers mais aussi valorisées par les apports très riches des neurosciences.


- Quelle est la place des femmes dans votre métier ?

Ce secteur peut souffrir d’une image machiste car les clichés sont tenaces. Toutefois, il est nul besoin d'être grand, fort et autoritaire pour s’imposer dans ce métier. Seule compte la compétence. Le fait d'être une femme favorise les échanges exempts de lutte d'égo. Nous ne cherchons pas à imposer mais d'avantage à convaincre en nous appuyant sur nos savoir-faire et expertises. Loin des débats féministes stériles, qui, selon moi, incitent plutôt aux confrontations hommes/femmes, et des stéréotypes, je suis plutôt engagée au côté des hommes avec des échanges professionnels constructifs qui laissent la place à du respect mutuel. La diversité est une vraie richesse.
J'ai, par ailleurs, adhéré au « Club des femmes de la sécurité, de la sûreté et du numérique » qui, sous l’égide de l’Anitec, permet de tisser un réseau d’échanges et de partage d’expériences autour de ces métiers passionnants.


- Quelles sont vos perspectives d'évolution à moyen et long terme ?

Je souhaite faire de FSPI-HARMONY SECURITE une référence en matière de formation sûreté. A ce titre, ma stratégie vise à renforcer notre positionnement auprès de différents acteurs.
En premier lieu, les entreprises du secteur nucléaire comme le CEA, l’ILL, EDF..., qui sollicitent notre expertise notamment en gestion de crise. Nos formations et nos exercices de mise en situation sont, en effet reconnues et validées par l’Autorité de Sureté Nucléaire qui impose une formation à la gestion de crise au minimum tous les 5 ans.
Par ailleurs, il m'apparaît important d'étendre notre présence auprès des pompiers ou au sein des polices municipales. Primo intervenants, ils ont un fort besoin de formation et nous font confiance depuis de nombreuses années.
Nos formations se développent également dans tous les secteurs dont les collaborateurs sont au contact direct avec le public - transport, hôpitaux, collectivités... Face à la recrudescence des incivilités, agressions verbales ou physiques, ces personnels d'accueil réclament des formations à la gestion des conflits.
Enfin j'envisage d'intervenir à l’international, sur la zone Afrique et dans les DOM /TOM, où nous sommes en train de tisser des contacts prometteurs.
Nous sommes bien implantés sur le marché avec peu de concurrents ayant une offre aussi large que la nôtre et j’ai pour ambition que FSPI-HRAMONY SECURITE devienne LA référence dans le secteur.

fspi-harmony.fr/formation-securite-protection-intervention/

Contact presse : Véronique Bonnet / Vera Verba T : 06 08 62 33 59 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

--
Contact Presse :

VERA VERBA
v Bonnet
0608623359
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
https://www.vera-verba.com/

--
Communiqué envoyé le 2021-01-21 12:00:52 via le site Categorynet.com dans la rubrique Défense-Sécurité

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______