Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

PREVENTION DES NOYADES EN MER


PRÉFECTURE DE LA RÉGION LANGUEDOC-ROUSSILLON
PRÉFECTURE DE L’HÉRAULT


CABINET – COMMUNICATION

Montpellier, le 10 février 2005


communiqué de presse
PREVENTION DES NOYADES EN MER


Dans le département de l’Hérault, 92 noyades accidentelles, suivies de 29 décès, ont été enregistrées lors de la saison estivale 2004.

Les conditions météorologiques connues au mois d’août et notamment les régimes de vent et de houle, en une période de fréquentation maximale des plages, ont constitué une des causes prépondérantes de ce constat.

Pour assurer une meilleure sécurisation des conditions de baignades pour l’année 2005, une réunion regroupant l’ensemble des maires des communes littorales, les services de l’Etat et les services de secours concernés, a été organisée en préfecture le jeudi 10 février 2005.

Après avoir rappelé les compétences de chacun des acteurs, un tour d’horizon des dispositifs de surveillance des plages prévus par les diverses municipalités a été effectué.

Il a été convenu :

- d’établir un plan de communication à l’attention des vacanciers notamment par la diffusion de messages et de brochures d’informations portant sur la prévention des risques encourus, la météorologie et la signification des pavillons de baignade hissés sur les postes de secours,
- de définir, à titre expérimental dans certaines communes, des zones de vigilance accrue, lorsque les conditions météorologiques se révèlent défavorables, afin d’éviter toute interdiction générale de baignade souvent mal comprise et pas toujours respectée. Dans ces communes, des zones de baignades restreintes seront matérialisées. Les moyens de surveillance des baignades y seront alors concentrés,
- afin de permettre au centre régulation des secours de localiser immédiatement le lieu de provenance de l’appel téléphonique, les plages, surveillées ou non, seront équipées de panneaux de repérage géographiques permettant à l’appelant de préciser sa position,
- de renforcer l’appui porté par les services de police et de gendarmerie aux municipalités pour faire respecter les arrêtés municipaux réglementant les baignades.

Une nouvelle réunion est prévue au mois de mai prochain pour préciser les dispositifs définitivement arrêtés par les communes en vue d’assurer une sécurisation optimale des baignades de la prochaine saison estivale.


Contact presse préfecture : Anne-Sophie Guéniot au 04 67 61 61 25.