Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Les détecteurs incendie, une obligation nécessaire

En France, c'est 1 incendie toutes les 2 minutes !!!

Selon un article du quotidien français Le Monde en 2008, « la généralisation des détecteurs de fumée devrait permettre de sauver 400 à 500 vies par an et de réduire le nombre de per-sonnes brûlées qui s'élève à 10 000 chaque année.
Dans tous les pays où l'installation de détecteurs de fumée est obligatoire, on a constaté une diminution du nombre de décès de 50 %, car 70 % des victimes décédaient dans leur sommeil. Source : Le Monde



Nécessité du détecteur incendie

Un arrêté publié au Journal officiel du jeudi 14 mars 2013 précise les exigences auxquelles doivent répondre les détecteurs de fumée normalisés installés dans chaque logement, les conditions de leur installation, de leur entretien et de leur fonctionnement. Tout lieu d’habitation devra en effet être équipé d’un détecteur autonome avertisseur de fumée (DAAF) au plus tard le 8 mars 2015.

Un détecteur et avertisseur autonome de fumée (abrégé en DAAF) est un élément de sécurité qui réagit à la présence de fumée dans l'air.

Agréé à la norme EN14604, il protègera, lors d'un départ de feu ou de très forte chaleur, tous les occupants d’une habitation contre une intoxication créée par les fumées toxiques.

C'est un accessoire indispensable pour prévenir des accidents domestiques et pour assurer la protection des biens et des personnes.



Recommandations et obligations :

Il est recommandé d'installer un détecteur de fumée dans les couloirs menant aux pièces à vivre et à chaque étage de l'habitation. Pour une protection maximale, il est conseillé de placer un détecteur dans chaque chambre à coucher. Certifié EN 14604, ce produit garantit qualité, sécurité et fiabilité (réaction au feu, aux chocs, compatibilité électromagnétique, puissance acoustique,…).

Le détecteur de fumée doit :
- Comporter un indicateur de mise sous tension,
- Etre alimenté par piles, batteries incorporées ou sur secteur (dans le cas où la batterie est remplaçable par l’utilisateur, sa durée minimale de fonctionnement est de 1 an),
- Présenter un signal visuel, mécanique ou sonore, indépendant d’une source d’alimentation, indiquant l’absence de batteries ou piles,
- Emettre un signal d’alarme d’un niveau sonore d’au moins 85 dB(A) à 3 mètres,
- Emettre un signal de défaut sonore, signalant la perte de capacité d’alimentation du détecteur,
- Fournir certaines informations marquées de manière indélébile (nom ou marque et adresse du fabricant ou du fournisseur, numéro et la date de la norme à laquelle se conforme le détecteur, date de fabrication ou numéro du lot, type de batterie à utiliser, informations mode d’emploi pour l’installation, l’entretien et le contrôle du détecteur...).


Détecteur de fumée couplé à une alarme

Le détecteur de fumée DAAF peut également être relié à votre alarme par transmission sans fil.
Equipé d'un capteur photo-électrique, et dans le cas où il est intégré à un système de sécurité, il permet aussi de transmettre l'information à une centrale (même lorsque celle-ci est en mode veille), qui déclenchera la sirène de l’alarme et peut aussi vous prévenir par téléphone ou par SMS.



En résumé :

A partir de Mars 2015, chaque lieu devra être équipé de détecteurs de fumée.
Il garantit protection et sécurité par l’avertissement d’une sirène de 85 Db et/ou un appel té-léphonique si celui-ci est relié à un système d’alarme.

http://www.securitegooddeal.com/Detecteurs-incendie.html


--
Contact Presse:

securitegooddeal.com
isabelle savasta
0160789430
http://www.securitegooddeal.com/

--

Communiqué envoyé le 25/07/2014 10:34:39 via le site Categorynet.com dans la rubrique Communication / Relations Presse

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______