Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Sécurité routière : le ralentisseur un enquiquineur ou un saveur?

Le ralentisseur de vitesse peut sauver des vies. Les usagers des voies de circulation ne sont pas forcément pour la mise en place de ce type de dispositif, mais une meilleure compréhension du sujet peut leur faire changer d'avis.

Le ralentisseur de véhicule, c'est quoi ?

Le ralentisseur de véhicule est une surélévation que l'on observe sur la chaussée. Ce dispositif est destiné à freiner l'élan de la voiture. L'installation d'un cassis dans un axe routier permet de ce fait de réduire la vitesse du véhicule lors du passage de ce dernier dans un secteur bien déterminé. Concrètement, le ralentisseur - souvent décrié par une bonne partie des utilisateurs des infrastructures routières prétextant que le dispositif peut causer des dommages sur leur automobile - permet de préserver la vie des piétons et des autres usagers de la route.

Quelques types de ralentisseurs

On peut rencontrer toute une variété de ralentisseurs de voiture, la société Frontier Pitts est d'ailleurs une référence dans le secteur. Le dos d'âne est le plus connu et le plus ancien de ces dispositifs. Appelé également gendarme couché, ce ralentisseur a fait ses preuves durant des décennies. D'une hauteur moyenne de dix centimètres et d'une longueur de quatre mètres, celui-ci se présente sous forme d'une surélévation disposée de façon perpendiculaire à l'axe de la chaussée. Il est aussi possible de trouver dans certains endroits des ralentisseurs trapézoïdaux comportant un plateau surélevé et deux parties inclinées pour y monter et en descendre. Le coussin berlinois est également une déclinaison du dos d'âne. Il s'agit d'un dispositif très prisé pour la sécurisation des piétons.

Un dispositif adapté à chaque axe routier

L'implantation d'un ralentisseur sur un axe routier dépend de plusieurs facteurs. Ainsi, un ralentisseur sous forme de trapèze peut être plus efficace que le dos d'âne lorsqu'il est question d'une zone très fréquentée par les piétons. Le dos d'âne sera plus sécurisant s'il vient renforcer la sécurité au niveau des voies protégées par un portillon piéton par exemple. Les chicanes et les écluses peuvent aussi être intéressantes pour réguler la circulation dans les rues étroites. Ces types de ralentisseurs obligent l'automobiliste à ralentir voire à s'arrêter pour laisser passer piétons et autres usagers.

--
Contact Presse:

Frontier Pitts France


http://www.frontier-pitts.fr/

--

Communiqué envoyé le 07/07/2014 17:23:18 via le site Categorynet.com dans la rubrique Défense / Sécurité

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______