Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

La police met fin à une série d'attaques dans l'ouest du Limbourg

Ce communiqué vous est envoyé par le Service Presse de la police fédérale.


---
Date: 3 février 2005
Numéro:25/05


 

trois suspects avouent 17 vols avec violence

La police met fin à une série d'attaques dans l'ouest du Limbourg
 

LIMBOURG 03/02/04 - Le mercredi 2 février 2005, les enquêteurs du Service Judiciaire d'Arrondissement (SJA) de Hasselt et de la recherche locale de Beringen ont arrêté quatre auteurs de vols avec violence. Trois des quatre suspects, deux Belges et un Marocain ont reconnu entre-temps 17 attaques sur divers commerces de l'ouest du Limbourg et ont été placés sous mandat d'arrêt.
 Grâce à ces récentes arrestations, la police a mis fin à une série de vols avec violence commis dans la région. En quelques mois, la bande avait accumulé un butin de 7500 euro.

En octobre 2004, plusieurs commerce de l'ouest du Limbourg avaient subi des attaques. Les voleurs s'en prenaient principalement à des vidéothèques et des magasins de vêtements et utilisaient souvent la violence pour parvenir à leurs fins. Certains agresseurs ayant été filmés par des caméras de surveillance, le parquet décidait fin 2004 de diffuser un avis de recherche. De ce fait, les voleurs s'étaient tenus à carreau durant quelques semaines.
A partir du 14 janvier 2005, la série reprenait. Presque quotidiennement, la région était la cible de vols avec violence sur des vidéothèques, des magasins de vêtements et des stations services. Récemment, une friterie et un salon de coiffure avaient même été attaqués.

A la suite de la diffusion d'un second avis de recherche au début de cette semaine, la police remontait une piste menant aux auteurs. Le mercredi 2 février 2005, une vingtaine d'enquêteurs issus du SJA de Hasselt et de la recherche locale de Beringen investissaient cinq habitations de la région.
C'est là qu'étaient arrêtés trois Belges (un de 30 ans et deux entre 20 et 30 ans) et un Marocain âgé d'une trentaine d'années.
Cette opération était le couronnement d'une collaboration efficace de plusieurs mois entre les services de police locaux et fédéraux de la région.


Els Cleemput
Porte-parole de la Police Fédérale