Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Quelle pose choisir pour son parquet?

Le choix du parquet se fait en fonction de différents critères en parallèle des questions esthétiques, techniques, d'usages et financières. Mais dans le choix du parquet, il faut également y associer le choix de la pose.
Il existe différents type de poses pour votre parquet qui sont: la pose flottante, la pose collée et enfin la pose clouée.

I. La pose flottante

Cette pose est souvent destinée à des habitats à l'abri de l'humidité, des pièces sèches, notamment un bureau, ou encore un local commercial.

Concernant la pose de la forme, la réalisation d'une forme est indispensable sur les dalles et planchers. Par ailleurs certaines sous-couches peuvent intervenir comme formes sous parquet, en fonction de l'usage auquel celle-ci est destinée: désolidarisation, répartition, isolation.

Le réglage du démarrage de la pose est une étape importante d'un parquet flottant de qualité, on peut recommander un réglage par un axe centré sur la porte d'accès de la pièce, ou un réglage des lames parallèles au mur du long, en aménageant un jeu de dilatation de 8 mm minimum.
Prévoir un jeu de fractionnement à l'endroit des seuils dans le cas de plusieurs pièces contiguës, de façon à individualiser chaque surface de parquet , ainsi qu'un isolant pare-vapeur, remonté au droit des plinthes afin d'éviter tout risque de remontées d'humidité.

II. La pose collée

Cette pose est souvent utilisée pour des locaux humides, des bureaux, ou encore des salles de sports collectif.

La technique de pose collée est compatible avec de nombreux support tels que les chapes ciment et autres, les planchers anciens (parquets ou carrelages) ainsi que les supports panneaux à base de bois. La préparation du support commence par un nettoyage qui est primordial, il est nécessaire de mettre en œuvre un dépoussiérage par aspiration (balayer n'est pas suffisant). Ce type de prestation impose une vérification et une préparation du support pour que ce dernier soit à la fois propre, sain, sec, résistant, non friable, non pulvérulent, stable et incompressible. Le nettoyage du support est ainsi impératif avant de commencer la pose.

Les éléments périphériques du parquet ne doivent pas se trouver en contact avec les maçonneries. Sur les joints de fractionnement des planchers et dallages, le parquet est posée en continuité et non recoupé ensuite. Par contre, dans le cas de joint de dilatation qui ne doit pas être ponté, le parquet est recoupé.

Pour commencer à coller, il faut d'abord choisir une colle adaptée au support et au parquet et vérifier son aptitude à la fonction. Il faut encoller soigneusement le support avec une spatule crantée adaptée à la colle. Toutefois, ne pas préparer plus de 1m² à l'avance pour que la colle ne soit pas sèche au moment de la pose. Ne pas marcher sur les surfaces encollées. Poser les lames sur les surfaces encollées en les battant ou les marouflant efficacement. De plus, il s'avère nécessaire de contrôler régulièrement l'équerrage et l'alignement.

III. Les parquets cloués

Les parquets cloués sont notamment posés dans des pièces sèches et celles ayant beaucoup d'affluence comme les salles de danse.

Les lambourdes - support posé avant de cloué le parquet - sont calepinées en fonction de l'orientation des lames de parquet, elles sont posées avec un entre-axe régulier maximum pour les locaux d'habitation de 45 cm pour des lames de 20 mm et plus d'épaisseur.

Les lambourdes peuvent être collées sur une dalle béton surfacée, ou calées et collés sur dalle béton. Elles peuvent également être calées et chevillées sur une dalle béton.

Dans le cas de pose sur solives, les lambourdes doivent impérativement reposer sur au moins 3 solives, avec des joints sur solives et décalés d'une rangée à l'autre.
Les lambourdes peuvent être scellées au ciment ou au plâtre, sur toute la longueur et sur les 2 cotés de la lambourde, ce mode de fixation nécessite un long délai de séchage avant la pose du parquet.

Les lames à parquet sont orientées perpendiculairement à la paroi de la pièce ayant le plus grand éclairement naturel, de plus, elles doivent être jointives sur les 4 côtés.

La fixation se fait par clouage sur chaque lambourde ou solive en biais dans les languettes. La stabilisation du parquet après la pose est de 8 jours minimum pour qu'il se mette en place (surtout avant un ponçage ou application d'une finition).

Pour un meilleur confort acoustique, il est recommandé de remplir le plan de lambourdage par un isolant fibreux (laines deverre, roche ou fibres de bois...).




--
Contact Presse:

Parquet31
Julie Leclerc
05 62 16 30 69
www.parquet31.fr
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=77928



--

Communiqué envoyé le 01.06.2013 18:21:54 via le site Categorynet.com dans la rubrique Décoration / Maison

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______