Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse
INA_CATEGORYNET_728x90 Le salon Batibouw est-t-il vraiment incontournable?

Le salon Batibouw est-t-il vraiment incontournable?

Il est indéniable que pour une entreprise se faire connaitre, participer à un salon de grande ampleur peut paraître primordial. Il est vrai que lorsqu'un entreprise participe au salon de la construction Batibouw, les retombées économiques seront au rendez-vous. Oui, mais le jeu en vaut-il la chandelle?
Peu de gens se posent la question de la rentabilité purement économique de ce genre d'action de communication.
Ce que le grand public ne sait pas toujours, c'est que ce type de salon ne fonctionne qu'à grands coups d'investissements. L'entrepreneur devra d'abord débourser de coquettes sommes pour jouir d'une surface commerciale respectable. Un tout petit stand sur un salon de renommée nationale atteint vite la dizaine de milliers d'euros. Ce stand doit ensuite être alimenté (électricité principalement pour l'éclairage, eau et évacuation,...). Pour qu'un stand soit attrayant, il faut le construire et cela coute encore une grande quantité d'argent en matière premières mais également en main d’œuvre. Le budget alloué à l'élaboration et la réalisation du stand peut allègrement dépasser le budget de location de la surface. Et quand tout est près vient le moment de "placer ses pions". Je veux bien sûr parler des personnes de contact qui côtoieront la clientèle (techniciens, commerciaux, etc...).
Bref, l'investissement à réaliser pour un stand est énorme et tout cela devra être financé grâce aux bénéfices générés lors des ventes concrétisées durant le salon. C'est là qu'il faut se poser la question de la rentabilité car avant de récupérer son investissement, beaucoup de ventes devront être réalisées.
Beaucoup d'entreprises de petite taille et de taille moyenne, comme les Ets Calomne, petite société de pavage et de terrasses bois ne disposent pas des moyens colossaux qui permettent de participer à ce genre d'évènement. Le gérant de cette PME opte pour une stratégie globale somme toute plus laborieuse mais qui peut s'avérer rentable au vu du faible investissement nécessaire. Ce type d'entreprise se fait connaître par de multiples réseaux plus discrets mais qui ensemble créent parfois leur petit buzz. La première source de communication est sans aucun doute ce que d'aucun appelle "le bouche à oreille". Un bon réseau professionnel aide également considérablement à se faire connaitre. Vient ensuite une diffusion large multi-réseaux comme les journaux, les nouvelles technologies (internet) et la publicité traditionnelle.
Toutes ces techniques sont certes contraignantes mais peuvent néanmoins s'avérer tout aussi pertinentes qu'un bon salon. Seul inconvénient, tout cela demande plus d'investissement personnel et une continuité dans le travail.

--
Contact Presse:

Ets Calomne
Benoit Calomne

www.pavage-dallage-et-terrasse-bois.be

--

Communiqué envoyé le 23/02/2015 18:36:20 via le site Categorynet.com dans la rubrique Construction

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______