Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

eco quartier ginko

GINKO, de la graine à l'éco-quartier
C'est sur la rive du Lac de Bordeaux, dans la ZAC appelée « la Berge du Lac » que le premier éco-quartier bordelais verra le jour en 2012.
Baptisé GINKO, cet éco-quartier, est le fruit d'une collaboration avec la Communauté Urbaine de Bordeaux et la Ville et fait partie intégrante du projet urbain lancé en mars 2009 : « Bordeaux 2030 : vers le grand Bordeaux,
une métropole durable ».
Concept particulièrement performant en matière environnementale, GINKO est une première pour Bouygues
Immobilier avec ses 2150 logements et ses nombreux équipements publics, il représente un investissement de 80 millions d'Euros pour l'aménageur.
Le nom de cet éco-quartier, GINKO, s'inspire d'un arbre emblématique : le Ginkgo Biloba ou « arbre aux mille écus ». L'espèce la plus ancienne d'arbre connue serait apparue il y a plus de 270 millions d'années. Le ginkgo est donc devenu le symbole même de la résistance et de la longévité.
Qualité de vie, architecture bioclimatique, logements à basse consommation d'énergie (70% des logements en BBC* et 30% en THPE* pour la première phase, et 100% des logements pour les phases 2 et 3 en BBC), recours aux énergies renouvelables, usage raisonné de l'eau, … donnent à ce programme d'aménagement urbain son caractère novateur.

GINKO : la qualité de vie avant tout
Une architecture bioclimatique
La conception des bâtiments, la diversité de leurs formes et leurs orientations favorisent la fraîcheur en été et la chaleur en hiver. L'ensemble des constructions est conçu pour offrir des vues et des ouvertures sur la nature : le Lac, les canaux ou les jardins intérieurs …
Une accessibilité sur mesure
Parfaitement intégré à Bordeaux et très accessible, grâce à la ligne C du tramway (réalisé en 2012), GINKO ne sera qu'à une quinzaine de minutes du centre historique de la ville. L'implantation de la ligne de tramway au coeur du quartier est un signal d'appel fort permettant de lier le quartier au centre ville.
Priorité aux déplacements doux
La notion d'éco-quartier s'appuie également sur une gestion intelligente et économe des déplacements qui vise à réduire les distances et à privilégier les déplacements à faible consommation énergétique.
Les rues résidentielles, l'avenue Dassault ainsi que le cours du tramway seront limitées à 30 km/h. La rue du canal Nord sera classée en « zone de rencontre » (lieu dont l'usage est partagé entre les véhicules, les piétons et les vélos).
50% des espaces de voirie seront consacrés aux modes de transport doux et au tramway. Le quartier sera traversé par 3 canaux et par la venelle verte. Des itinéraires « pédibus » et « vélobus » ainsi qu'un réseau d'aménagements cyclables sécurisés faciliteront la desserte des écoles et des équipements.
GINKO offre une qualité de vie exemplaire grâce à une organisation spatiale favorisant les modes de déplacements doux (bus, tram, vélo, marche à pied), les services de proximité, les équipements culturels et sportifs de façon à privilégier les échanges et les relations humaines (tous les logements sont à moins de 400 mètres des écoles).

GINKO, au coeur du grenelle de l'environnement
Les bâtiments participent pour 43 % à l'énergie consommée en France et contribuent de manière non négligeable (22 %) à l'émission des gaz à effet de serre (GES). Il est important et urgent d'agir pour limiter leurs incidences.
C'est dans ce sens que vont les décisions prises lors du Grenelle de l'Environnement en 2007. D'ici à 2050, les pouvoirs publics veulent diviser par 4 la consommation énergétique totale du parc de bâtiments.
Une conception globale des bâtiments aboutit à des modes de construction moins énergivores, moins polluants, moins producteurs de GES : des professionnels, architectes et constructeurs, s'y mettent. Cela se fait pour le tertiaire, les bâtiments collectifs ou industriels. C'est également de plus en plus répandu pour les maisons individuelles : confortables, économes à l'usage et plus respectueuses de l'environnement, elles offrent un triple bénéfice pour leurs habitants. Les idées, les techniques, les matériaux, les équipements, les pratiques existent. Diminuer notablement les impacts négatifs des bâtiments sur l'environnement est réalisable dès maintenant. Certains particuliers vont même très loin
en mettant en oeuvre des habitations qui consomment très peu d'énergie, les maisons basse consommation. Ou même qui en produisent plus qu'elles n'en consomment : les maisons à énergie positive. Ce sont les maisons de demain…
Source : « Construire autrement ». Guide conçu par l'ADEME.
GINKO adopte les principes environnementaux les plus avant-gardistes

Un quartier à faible consommation énergétique
70% des logements de la première phase (livraison en 2012) seront réalisés en BBC (Basse Consommation d'Energie < ou = à 45 kWh/m2/an d'énergie primaire). Le projet vise ensuite la généralisation du label BBC à tous les logements réalisés. Un Bilan Carbone expérimental est mené à l'échelle du quartier, et permet d'atteindre le « facteur 4 » dans les domaines d'intervention de l'aménageur (construction, aménagement urbain, mobilité
quotidienne, énergie).
Utilisation généralisée des énergies renouvelables
Des matériaux sains, peu consommateurs d'énergie, récupérés ou recyclés seront utilisés pour l'ensemble des infrastructures et des espaces publics et permettront ainsi de baisser de 20% les émissions de gaz à effet de serre et de 50% les émissions de COV (composés organiques volatiles).
Le quartier proposera des solutions multi-énergies privilégiant l'utilisation d'énergies renouvelables.
Le chauffage : le chauffage centralisé fonctionnera grâce à 80% de biomasse bois et 20% grâce aux huiles végétales de récupération : un fonctionnement 100% énergies renouvelables (hors maintenance où le gaz prendra le relais).
GINKO est le seul éco-quartier en France à fonctionner grâce à une chaudière centralisée de ce type.
Le bois pour la construction et les aménagements : proviendra de forêts landaises éco-certifiées FSC (Forest Stewardship Council est un écolabel qui assure que la production d'un produit à base de bois a respecté des procédures garantissant la gestion durable des forêts).
L'eau : l'usage de l'eau est raisonné, grâce à la collecte et la valorisation des eaux pluviales se combinant à des dispositifs de maîtrise des consommations (cycle de l'eau préservé).
L'énergie solaire : des panneaux photovoltaïques assureront une partie de la production d'énergie et des capteurs solaires le préchauffage de l'eau chaude sanitaire.
La préservation d'une biodiversité végétale : un poumon vert aux portes du centre historique de Bordeaux
Le projet paysager présente une importante performance écologique : conservation d'une cinquantaine d'arbres existants, limitation des apports de terre végétale, utilisation de végétaux persistants. Ainsi, plus de 800 arbres et plusieurs milliers d'arbustes et de végétaux seront plantés dans le quartier. Les espèces végétales choisies sont non allergènes, robustes et adaptées au sol et au climat local avec un faible besoin en apport d'eau. Un parc de 4,5 ha, des jardins intérieurs, des espaces verts, des jardins suspendus, tout à GINKO pensé pour placer la nature au cœur du projet
GINKO, la mixité sociale et des fonctions
Une organisation spatiale qui favorise la mixité des fonctions, des usages, des habitants et des services
Sur une superficie de 32,3 hectares, le quartier propose 2150 logements, pour y accueillir 6000 habitants. Les appartements et les maisons individuelles vont du T2 au T5, et sont adaptés à tous types de foyers (célibataires, couples, familles, …). Des équipements publiques, des écoles, un pôle culturel, des espaces de loisirs et des commerces et des restaurants et des terrasses cafés sont prévus et favoriseront sans conteste les mixités sociale et intergénérationnelle.
Le groupe scolaire, équipement emblématique du quartier, permet la cohabitation d'une crèche multi accueil, d'une école élémentaire et d'une école maternelle dans un bâtiment de trois niveaux architecturalement conçu comme une métaphore du monde : le ciel, la forêt, la terre.
GINKO, un potentiel de près de 2000 créations d'emplois
La création d'un nouveau quartier est aussi un enjeu économique majeur, notamment par le nombre d'emplois qu'elle génère. Pour GINKO, les travaux créeront plusieurs centaines d'emplois. Une fois terminé, le quartier générera près de 2000 emplois grâce aux 25 000 m² de bureaux, 30 000 m² de commerces, aux équipements publics et privés, et services liés à l'habitat prévus dans le projet.
L'insertion sociale et l'accès à l'emploi créé par les chantiers seront plus particulièrement destinés aux habitants des Aubiers et de Bordeaux-Maritime grâce à un partenariat monté entre Bouygues Immobilier, la Ville de Bordeaux, la Mission Emploi Bordeaux Nord et des centres de formation. Les actions de formation et d'insertion seront mises en place début 2010. La constitution d'une AMAP (Association pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne d'Eysines, du Bouscat, de
Bruges,…) en partenariat avec les maraîchers locaux est initiée pour l'approvisionnement des habitants en fruits et légumes frais de saison. Des projets de jardins partagés, gérés de manière écologique, sont en cours de réflexion avec la Ville de Bordeaux comprenant des parcelles adaptées aux personnes âgées et aux personnes à mobilité réduite.

ANNEXES
Quelques dates clefs
Février 2006 : Bouygues Immobilier lauréat de la consultation d'aménagement
Décembre 2006 : création de la ZAC
Février 2007 : signature du Traité de concession avec la Communauté urbaine de Bordeaux
Février 2008 : approbation par le Conseil de Communauté du dossier de réalisation de la ZAC
Mai 2009 : obtention des premiers permis de construire
Début 2010 : démarrage des travaux de la 1ère phase
1er semestre 2012 : livraison des premiers bâtiments de la 1ère phase
2012-2014 : travaux de la 2e phase d'aménagement et de construction
2014-2017 : travaux de la 3e phase d'aménagement et de construction

Le programme de construction global :
2149 logements dont :
• 1021 en accession libre (47,5%)
• 430 en accession modérée (20%)
• 698 en locatif conventionné (32,5%)
• 22 000 m² surfaces de vente de commerces
• 25 000 m² Shon de bureaux
• 8 000 m² Shon de résidences services
• Des équipements publics structurants assurant des services de proximité :
• 2 groupes scolaires comprenant crèche et halte garderie
• 1 collège
• 1 Maison polyvalente (services de proximité à la population)
• 1 équipement culturel
• 1 espace sportif/salle multisports/mur d'escalade

Le programme de construction de la 1re phase :
802 logements dont :
• 328 en accession libre
• 136 en accession modérée
• 338 en locatif conventionné
• 22 000 m² de commerces
• 11 000 m² Shon de bureaux
• 4 000 m² Shon de résidence service
4


--
Contact Presse:
hémisphère sud
Isabelle Rey-Houry
05 57 77 59 60
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


--

Communiqué envoyé le 23.10.2009 15:55:41 via le site Categorynet.com dans la rubrique Construction

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

6074490404933231703-5829246119165709945?l=construction.annuairecommuniques eco quartier ginko


Posted: 2009-10-23 15:55:54

Lire article Source