Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Les Banques Alimentaires comptent sur la grande générosité des Français !

Les 28 & 29 novembre 2008 : Collecte Nationale
Les Banques Alimentaires comptent sur la grande générosité des Français !


Malgré le contexte économique actuel, les Banques Alimentaires espèrent que la générosité sans faille, dont les français font preuve depuis plus de 20 ans, sera cette année encore à la hauteur de leurs besoins.
Les 90.000 bénévoles mobilisés pendant ces deux jours font le pari de battre des records et de collecter 10.000 tonnes de denrées, ce qui permettrait d’assurer l’équivalent de plus de 20 millions de repas soit environ 14 % de la distribution annuelle.

Le don alimentaire est à la base même du fonctionnement des Banques Alimentaires
Le principe de la Collecte nationale est sûr et accessible à tous : acheter un produit alimentaire et le remettre aux bénévoles des Banques Alimentaires. Toutes ces denrées seront ensuite distribuées tout au long de l’année, dans le même département où elles ont été offertes, aux personnes démunies, via des associations partenaires.
Les précédentes collectes auprès du grand public ont permis de contribuer à hauteur de 15 % aux approvisionnements des Banques Alimentaires. Un pourcentage important et crucial en ces temps de crise économique.

Une exigence : favoriser l’équilibre nutritionnel
La situation sanitaire des personnes démunies nécessite une alimentation diversifiée et équilibrée. Cependant, certains produits ne sont pas faciles à se procurer auprès des autres sources d’approvisionnement des Banques Alimentaires.
Les conserves de fruits, de légumes ou de poisson, les huiles végétales sont tout particulièrement réclamées cette année, et, parce que l’aide alimentaire ne peut se conjuguer sans plaisir, les produits tels que le sucre, le café, le thé sont également les bienvenus.

En 1984, face à la montée de la pauvreté, la première Banque Alimentaire française naît sur le modèle des Food Banks nord-américaines. 79 Banques maillent aujourd’hui le territoire national, pour collecter, gérer, partager et aider l’homme, par le don et le partage, à se restaurer dans sa dignité.
Ces associations humanitaires sont animées par des bénévoles, avec la collaboration de salariés. Leurs principales sources gratuites d’approvisionnement sont l’industrie agroalimentaire, la grande distribution, l’Union européenne, le grand public. En 2007, l’équivalent de 143 millions de repas a été distribué en France par les Banques Alimentaires à 4890 associations et organismes sociaux partenaires.

www.banquealimentaire.org