Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Prix fruits et légumes double affichage prix d'achat aux producteurs et prix de vente consommateurs

COMMUNIQUE DE PRESSE
Parti communiste français
Contact: Sylvie Mayer courriel: solidaire ( a ) pcf.fr  06 81 74 10 13

NOTRE INITIATIVE DOUBLE AFFICHAGE suite...
SEMAINES 27 - 28 - 29
Double affichage: Prix d'achat aux producteurs de fruits et légumes
                                     Prix de vente aux consommateurs
VOUS POUVEZ COMPLETER VOTRE INFORMATION POUR CHAQUE FRUITS ET LEGUMES OBSERVE EN CONSULTANT  NOTRE SITE

Du 15 JUIN au 15 SEPTEMBRE 2006, le Parti communiste français propose aux Françaises et aux Français un double affichage des prix moyens payés aux producteurs et des prix moyens payés par les consommateurs pour les tomates, les melons, les pêches .
Le Groupe de travail Commerce équitable Economie solidaire publiera commentaires, chiffres et graphiques sur le site internet   www.pcf.fr   (ETE 2006 DOUBLE AFFICHAGE DES PRIX )  http://www.pcf.fr/?iddoc=5817&idcol=61

JULLET 2006 NOTRE ENQUETE RELEVE DE PRIX NOUS CONDUIT A COMPLETER NOTRE DOUBLE AFFICHAGE
par la comparaison des  PRIX DE VENTE AUX CONSOMMATEURS ET PRIX D’ACHAT AUX PRODUCTEURS SUR TROIS ANNEES 2006 – 2005 - 2004.
Ci-dessous les trois graphiques nouvelle présentation.

Juillet 2006 Les Françaises et les Français retrouvent le chemin des vacances. Peut être pas le même que celui des années précédentes leur pouvoir d’achat ayant manifestement baissé. Une baisse aggravée par des hausses de prix et des écarts grandissant entre magasins les moins chers et les plus chers, parfois dans une même enseigne. Les grandes enseignes devraient rester vigilante sur la véracité de leur publicité institutionnelle nationale dans leur course « au plus que moins cher ».
Juillet 2006 c’est la pleine saison des fruits et légumes
Juillet 2006 du 1er au 8, les communistes et sympathisants observent la grande distribution les yeux grands ouverts. L'analyse des résultats est en cours. Déjà nous avons quelques surprises.
Juillet 2006 le 18  après Leclerc et Casino  Carrefour s’éveille, un œil ouvert pour dorer son Image vis à vis des consommateurs, un œil fermé sur ses autres enseignes, toute son intelligence  au service de son cours de bourse ( + 33% de novembre 2005 à Juillet 2006 ( 36 à 48 euros).
Juillet 2006  le froid a été favorable aux producteurs de fruits et légumes permettant aux importations de ne pas trop se télescoper avec la production française. Le soleil est revenu, le ciel s’est éclairci... et permet de mieux y voir clair dans les pratiques non démocratiques, parfois abusives et parfois illégales (affichage…) de la grande distribution.
Nos relevés de prix sont accompagnés d’exemples précis qui vont nous conduire vers des propositions concrètes pour que les consommateurs puissent s’organiser pour intervenir.

Les positions des enseignes vis à vis d'une économie et d'un commerce équitable Nord Nord sont de plus en plus claires.

    * Position des LECLERC magasins indépendants ( 391 Hyper, 131Super, 39 autres)  Sur une question publique de Sylvie Mayer « L’extension des critères du commerce équitable au commerce Nord Nord ne permettrait-elle pas de sortir de la niche marketing ?)  M.E. Leclerc a déclaré : « Il n’en est pas question, le commerce Equitable Nord Sud met le pied à l’étrier de gens qui sont hors du marché. Au Nord il y a un système de subventions. C’est aux producteurs de se mettre en ligne avec le marché »
    * Position du  groupe CASINO (Groupe côté en bourse) ( 360 Casino, 126 Géant, 421 Leader Price, 303 Monoprix-Prisunic, 76 Ecoservice, 622 Franprix, 787 Spar, 1348 Vival, 2098 Petit casino), sur la finalité de la distribution  et de la rentabilité du discount ( déclarations de  Jean Charles Naouri (détenteur à travers le Groupe Rallye de 47,34% des actions et de 61,94% des droits de vote)  « Le discount avec Franprix et Leader Price représente 23% du chiffre d’affaires et 38% du résultat opérationnel courant des activités françaises » « Dans le discount les coût s’élèvent à 13% du chiffre d’affaire et la marge à 8%. Alors que dans les hypermarchés les coût atteignent 25 % pour une marge de 2% »
    * Position du Groupe CARREFOUR ( 217 Carrefour, 1000 Champion, 804 ED/DIA, 599 Shopi/Proxi, Sherpa, 778 8 à Huit, Marché Plus) L'enseigne a annoncé voici plusieurs semaines la naissance en septembre d’une gamme baptisée "Carrefour Agir Solidaire". Carrefour s’éveille après avoir récupéré de 0,3% à 0,6 % de part de marché sur ses « confrères »: Le communiqué de presse du groupe du 18 juillet précise « En renforçant les termes de son partenariat avec les producteurs français de fruits et légumes, Carrefour est la première enseigne à signer un engagement aussi fort. Pour Carrefour cette proximité avec les partenaires régionaux est un véritable tournant dans les relations entre distributeur et producteurs français et constitue un gage de fournir les meilleurs fruits et légumes à ses clients, tant en termes de qualité que de prix… "Un engagement unique sur le marché des fruits et légumes" ...qui ne concerne que ses 217 hypermarchés. Notre étude de prix, d’étiquetage, de transparence porte aussi sur les  3200 autres magasins ou franchisés de l’enseigne. Les relevés de prix réalisés en 2005 par le Parti communiste français avait déjà démontré la dualité de cette enseigne. "J’applique des engagements sous l’enseigne Carrefour, Je pratique tout autrement sous mes autres enseignes."

Quelques magasins Casino Géant à Plan de Campagne, Leclerc à Valence Sud et Carrefour à la Part Dieu Lyon ont réservé à Sylvie Mayer, aux élus et parfois aux journalistes les accompagnant un accueil plus musclé que fruité, allant pour le Carrefour Part Dieu jusqu’à l’expulser entre des vigiles au motif qu’il n’est pas autorisé de relever des prix dans les magasins. Souhaitons de ne pas les retrouver pour tel ou tel fruits ou légumes dans les plus chers de France.

  Nous poursuivons notre CAMPAGNE DOUBLE AFFICHAGE en vous joignant les trois graphiques complétés des années 2004 et 2005
Vous souhaitez en savoir plus consultez
NOTRE SITE www.pcf.fr/solidaire