Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Azur & Premium, 2 huiles…essentielles !

Dans le cadre sublime du Cap Bénat, en Provence, le Château Léoube produit des vins et aussi des huiles d’olive délicieusement fruitées et généreuses. Sa nouvelle récolte se distingue par une très belle concentration.
Lorsque l’industriel britannique Sir Anthony Bamford rachète en 1997 l’exceptionnel domaine du Château Léoube, il projette de lui rendre toute son antique beauté et de mettre en valeur son remarquable potentiel selon les préceptes d’une agriculture absolument respectueuse d’un environnement aussi unique.

Le domaine s’étend en effet sur 4 km de littoral et couvre 560 hectares d’un seul tenant. Schistes à flanc de coteaux, argiles en parages de plaines, dominante sableuse en bord de littoral confèrent une riche palette, offerte à la caresse brûlante du soleil et à l’étreinte des vents marins. Outre les 62 hectares de vignes, il comporte 23 hectares d’oliviers, sur schistes et argiles, une surface qui pourrait être portée à terme à 40 hectares. Culture plusieurs fois millénaire de l’olivier… Ici, les hommes ont su tirer de ces fruits un or liquide aux reflets topaze, comme au Château Léoube, engagé depuis de nombreuses années dans une démarche qualitative et respectueuse de l’environnement avec Daylesfordorganic, une épicerie anglaise chic et bio. Suivant une conduite agro-environnementale de son domaine, le château Léoube travaille la totalité des sols et limite les traitements. Il récolte les olives à l’aide de filets et de peignes élect
riques pour les transférer immédiatement au moulin de la Londe et éviter ainsi toute oxydation des baies. Après leur pressurage, les huiles ne subissent aucune filtration, elles sont clarifiées naturellement.

Les 4 700 oliviers issus de 3 générations successives produisent ainsi des huiles remarquablement qualitatives, dont la finesse s’entoure de puissants arômes frais et fruités. C’est particulièrement le cas avec la récolte 2011 : l’année, marquée par les intempéries et une grande sécheresse a engendré des volumes réduits. La conséquence heureuse est d’une concentration remarquable, avec des huiles très aromatiques, riches et longues en bouche.

Premium
Cette huile est issue de la récolte d’automne des grandes variétés provencales comme l’Olivette, l’Aglandau, le Bouteillan et le Cayon, complétées par deux variétés italiennes, le Pendolino et le Franto o, pour la fra cheur. Légèrement verte, comme les huiles toscanes, elle exhale de belles notes de sève et de fruits. On la savoure crue, simplement sur du pain aillé ou encore pour mettre en valeur une salade de tomates ou de coeur d’artichauts au parmesan, des fromages de chèvre frais. Elle est excellente également avec des carpaccios de saumon, de daurade ou de Saint-Jacques.
Bouteille 25cl : 12 €
Bouteille 50cl : 21,60 €
Bouteille 75cl : 31,20 €

Azur
Issue de variété 100 % provençale, cet assemblage opulent et doux révèle un fruit généreux qui persiste à la cuisson, une pointe d’amertume élégante, des saveurs de noix verte et d’artichauts. On l’utilisera crue ou à chaud. Elle confèrera alors aux préparations cuites des saveurs très délicates.
Les huiles du Château Léoube sont en vente dans les épiceries fines, au domaine ou sur le site www.chateauleoube.com
Bidon 0,25 cl : 9,60 €
Bouteille 0,50 cl : 19,80 €
Bidon 1 litre : 31,40 €


--
Contact Presse:

Catherine Sick Communication
Catherine Sick
01 46 67 63 59

Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=71907



--

Communiqué envoyé le 18.04.2012 12:51:47 via le site Categorynet.com dans la rubrique Consommation / Shopping

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______