Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

L'espéranto est une langue qui s'apprend rapidement. Concours!

La communication

Communiquer ses pensées et se faire comprendre n'est pas toujours une chose facile. L'importance des difficultés est encore plus grande quand il s'agit d'un dialogue entre interlocuteurs n'ayant pas la même langue maternelle. Dans ce cas, soit on utilise la langue de l'autre, soit (avec un peu de chance) sa langue maternelle ou, si ces solutions ne sont pas possibles, une troisième langue, étrangère à tous deux.

Apprendre la langue de l'autre, pénétrer ainsi dans sa culture est un défi édifiant, mais qui n'est pas toujours facile à surmonter. Selon le degré de difficulté de l'idiome, on passe souvent des années pour en aquérir une base seulement, permettant de s'exprimer sans pouvoir prétendre être à un niveau élevé de connaissances et d'utilisation de la langue en question.

Problèmes à résoudre

Une critique logiquement acceptable vis-à-vis de l'utilisation de la langue d'un groupe ethnique, d'un peuple, dans des situations de contacts internationaux, est la partialité de cette pratique. Pourquoi un peuple devrait-il être privilégié vis-à-vis des autres? Le membre de cette communauté linguistique pourra utiliser sa langue maternelle lui permettant d'être à l'aise, en position supérieure par rapport à son partenaire de discussion qui n'a fait qu'apprendre jusqu'une certaine profondeur l'utilisation de cette langue. Ce dernier ne pourra pas transmettre les finesses, les nuances de ses pensées à son partenaire de dialogue, il restera toujours sur un terrain d'expressions plus générales.

Aujourd'hui, les problèmes de la communication linguistique internationale persistent malgré les moyens considérables mis en œuvre pour éliminer la barrière des langues: enseignement, traduction, interprétation, appareillage, etc. D'autre part, l'utilisation de l'anglais (ou l'invasion de mots anglais) qui envahit de plus en plus les différents domaines de communication, donne un avantage démésuré aux pays anglophones.

L'aspect économique de cette situation se caractérise par les coûts importants qui accompagnent actuellement le dialogue planétaire. Nous payons chaque année 17 milliards d'Euros à l'économie britannique. Le professeur François Grin de l'Université de Genève, docteur en sciences économiques et sociales, dans un rapport demandé par le Haut Conseil de l'Évaluation de l'École, met en garde contre le tout-anglais et étudie trois scénarios dont le plus équitable et le moins cher préconise l'espéranto.

Une opportunité à saisir

La culture espérantophone est bien répandue sur les quatre continents, cette langue et son mouvement mondial ont également développé une culture (littéraire, musicale, théâtrale) qui est propre à l'espéranto. Dans la communication scientifique, on observe la multiplication des séminaires et conférences avec l'espéranto comme unique ou principale langue de travail, ainsi que celle de la publication d'ouvrages scientifiques et techniques. Pour un scientifique, l'espéranto représente un investissement temps-effort-argent très rentable: accès à la connaissance passive en env. 20h, active en 50h. L'Académie Internationale des Sciences (Akademio Internacia de Sciencoj, AIS) de Saint-Marin a été fondée en 1983. L'année suivante, elle adopta l'espéranto comme principale langue officielle en plus de l'anglais, du français, de l'allemand et de l'italien.

La langue internationale est présente dans l'enseignement depuis sa publication. Plusieurs expériences scolaires aux niveaux primaire et secondaire, mais également universitaire ont déjà eu lieu. Dans plusieurs universités du monde sont proposés des cours d'espéranto, même il y a une chaire s'occupant de l'enseignement de cette langue interculturelle.

Ceux qui la parlent déjà peuvent attester de la facilité et de la rapidité par laquelle on apprend cette langue. C'est justement le but des organisateurs d'un concours: prouver que l'espéranto est une langue qui s'apprend rapidement.

Le concours

De jolies primes (de 800 à 3'000 francs suisses) attendent les jeunes qui participeront au concours organisé par la Société d'espéranto " La Stelo " (Genève) qui vient d'être annoncé dans la presse et sur Internet dès le 10 octobre 2007.

Les jeunes ayant entre 17 et 27 ans, qui veulent tenter l'expérience d'apprendre l'espéranto d'ici au 15 mars 2008, sont appelés à s'annoncer rapidement auprès des organisateurs du concours car seuls les cent premiers inscrits pourront y participer. Les intéressés choisiront le moyen d'apprentissage qui leur convient (cours privé, par Internet ou autre), puis devront rédiger un texte original de 200 mots en espéranto et le soumettre au plus tard le 15 mars 2008. L'examen oral aura lieu fin mars 2008 devant un jury composé de personnalités espérantophones mondialement connues (enseignants, écrivains, experts), lequel décidera qui seront les heureux gagnants. Ces derniers remporteront non seulement les sommes annoncées, mais, de surcroît, également une expérience, un bagage linguistique et culturel leur permettant d'accéder à une meilleure connaissance du monde, à la compréhension des cultures, et à un outil de communication de grande valeur.

Pour plus d'informations, conditions de participation, inscription, visitez maintenant le site du concours:
www.concours-esperanto.ch

Liens et informations utiles:
http://www.kontakto.info/L_esperanto_s_apprend_rapidement-concours.html