Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Le Raffut lance la 1e édition de La Battle de la Comm'

Le Raffut, le club des créateurs d’événements grand public, crée La Battle de la Comm’, qui se déroulera à Trouville les 21 et 22 mars prochain.

Un challenge inédit pour les agences de communication
Le principe de la Battle de la Comm’ est de monter un projet grand public en 24 heures en étant coupé du monde, sans aucune aide extérieure. « 5 équipes, composées de 5 membres des 5 agences de communication sélectionnées et de 2 étudiants de l’École de Management de Normandie (EMN) vont se retirer dans des lieux mis à leur disposition, explique Arnaud Peyroles, président du Raffut. Elles tenteront d’élaborer le projet le plus créatif selon un brief défini par l’équipe organisatrice, dirigée par Thierry Reboul, président d’ubi bene et initiateur du projet ». Le brief restera secret jusqu’au jour de lancement de la Battle. À l’issue de 24h d’intense réflexion, les équipes présenteront leur recommandation devant un nombreux public. Par un vote à bulletin secret, un jury composé de 5 marques à forte notoriété auprès des 15-25 ans, récompensera l’équipe la plus créative, la plus audacieuse, la plus innovante et dont la faisabilité du projet est démontrée.

La Battle de la Comm’, une manifestation à contre courant…
La Battle de la Comm’ inaugure la saison du Prix Raffut, qui récompense chaque année un dispositif hors norme de communication grand public. Avec la Battle de la Comm’, le club imagine une nouvelle compétition, dont les moments clés sont aussi ouverts au public. « Nous voulons nous faire entendre de manière différente, loin des salons feutrés parisiens, souligne Arnaud Peyroles. Notre objectif est de multiplier les prises de parole fortes et événementielles. Car l’ADN du Raffut est de prouver que l’événement grand public est une alternative pertinente aux médias traditionnels et adaptée aux objectifs des grandes marques. La Battle de la Comm’ est une nouvelle façon de montrer notre créativité et notre dynamisme ».

… qui rappelle la pertinence de l’événement grand public
Avec la Battle de la Comm’, le Raffut vient s’enrichir d’un autre format de prix, autour d’un événement précurseur et unique en son genre, qui sera une nouvelle occasion de mettre en scène le potentiel énorme de l’événement grand public. La Battle s’est aussi un projet porteur de sens pour les étudiants de l’EMN, futurs organisateurs/producteurs d’événements. Ils sont impliqués à deux niveaux. Ils assureront la logistique de l’événement et participeront à la Battle de la Comm’ à raison de 2 étudiants par équipe.
« Au moment où les dépenses médias se sont élevées à 27,9 Md€ en 2012 (étude Kantar Média), la Battle de la Comm’ et le Prix Raffut viennent rappeler aux annonceurs qu’investir dans l’événement grand public crée du contenu et génère du média gratuit ! » conclut Arnaud Peyroles.


Le Raffut, le Club des créateurs d’événements grand public
Créé en 2010, le Raffut est le Club des créateurs d’événements grand public. Composé de 14 membres (Auditoire, CPM, DDB Live for people, Double 2, Havas Event, Idéactif, Ledouze, Magic Garden Agency, Market Place, Passage Piéton, Pro Deo, Publicis Event, Rouge et Ubi Bene), il a pour vocation de fédérer les agences autour d’une vision commune sur le métier de l’événementiel grand public. Chaque année, le club décerne un prix, « Le Raffut » qui récompense le « dispositif de communication hors-norme à destination du grand public bénéficiant d’un large effet d’amplification ». Il a été attribué à M6 Mobile/Double 2 en 2011 et Ikea/Ubi Bene en 2012. Le Raffut 2013 sera remis le 3 juillet prochain.

https://www.facebook.com/leraffut

--
Contact Presse:

Le Raffut
Emmanuelle Soubeyre

https://www.facebook.com/leraffut
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=49975



--

Communiqué envoyé le 22.02.2013 11:20:21 via le site Categorynet.com dans la rubrique Communication / Relations Presse

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______