Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Naissance du buzz

Naissance du buzz « halte à la frustration florale »
www.jeveuxdesfleurs.com

Annonceur : florajet com (84) 2ème opérateur de transmission florale
(réseau 5 000 fleuristes et Internet)
Agence : encore nous. Agence conseil en communication et image de marque à Marseille Concepteur multimédia (acomz)

Rappel du brief :
Relancer la consommation de fleurs en perte de vitesse en cette fin d'année dans une conjoncture morose et redynamiser la fréquentation du site florajet.com

La cible : urbaine, csp +, webophile

Les objectifs de communication :
• Capitaliser sur la communication impertinente et décalée de Florajet.com en donnant la parole aux fleurs et sur le nouveau concept « chez Florajet.com, toutes les fleurs ont leur mot à dire »
• Accroitre le trafic du site et créer de la notoriété en s'appuyant sur un levier créatif et amplificateur : le marketing viral + le relais des relations presse
• Favoriser le recrutement de nouveaux clients par le phénomène du buzz

L'idée créative : créer une « ligue des fleurs masquées » avec une campagne militante « Halte à la frustration florale »
La campagne s'appuie sur 6 petits films, inspirés de scènes cultes issues soit de longs métrages soit de spots publicitaires célèbres. Toutes habilement détournées pour servir la cause et percuter les esprits : Egoiste (Chanel), le journal de Brigitte Jaune, quand Fely rencontre Felipe (la scène de la simulation dans le fast food), ma sorcière bien trop aimée, Aubaine (Aubade), Floréal. Tout le monde y trouve son compte. ( en préparation, un film gay)

Un clin d'œil pour accélérer l'adhésion des « victimes » à cette campagne, parodie du militantisme féminin des années 70.
Les fleurs prennent le relais des femmes avec un ton décalé et une forte motivation...


Le dispositif : un site « jeveuxdesfleurs.com » dédié à cette campagne et un envoi massif d'emailing pour faire découvrir la LFM.
sur le site, « les armes de la révolte » aident les internautes à se faire offrir des fleurs : fonds d'écran, tract, bannière, films, et en point d'orgue
la campagne des fleurs masquées.
Grâce aux renseignements laissés sur le site (nom de la personne à piéger, surnom, lien relationnel, occasion...) la victime désignée par l'internaute reçoit une série de trois mails persuasifs l'incitant à offrir des fleurs à l'initiatrice(eur) de la campagne.


Un traitement ludique, au deuxième degré, dans le style « flowerpower » revisité année 2006,

Un phénomène viral tout à fait adapté à une approche communautaire, type grand mouvement social ou chacun peut se reconnaître à un moment donné.

Diffusion du buzz : envoi de 500 000 mailing à partir du fichier Florajet.com et des différents partenaires de la marque.
Une diffusion sur l'enews à raison de 1 200 000 ex de féminin.com et cityvox.
Cette première campagne a une ambition nationale et une durée de vie optimale de plusieurs mois. Elle est relayée par les relations presse et devrait se poursuivre en événementiel tout particulièrement sur la région Parisienne.

Equipe agence :
Encorenous. Directrice agence : Danièle Fournier-Sicre
Directrice de clientèle, Véronique Christmann
Concepteur multimédia : David Echinard (acomz)

Topo agence :

l'agence encorenous est une agence conseil en communication et image de marque travaillant au plan régional, national et international sur des comptes grands publics ou btob sur un créneau corporate, (Compagnie nationale du Rhône groupe suez) édition (catalogue de meubles design m&a national), multimédia (mutuelles du soleil) et événementiel (Caisse d'Epargne, Banque Populaire, Festival de Marseille ) ;
une équipe de dimension humaine d'une dizaine de personnes renforcée par un team de création (création, production, son, multimédia)

Contact Agence Encore Nous : Danièle Fournier-Sicre
Tel. : 04 96 11 22 70
43, rue Neuve Sainte Catherine
13007 Marseille
www.encore-nous.com

Contact Presse Florajet.com : Séverine Thery-Perez
16 rue Boucry -75 018 Paris- France
Tel.: 01 44 92 47 68
Mail :Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.