Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Le XXIème siècle : siècle des (r)évolutions monétiques 

Par Jan Zizka
Fondateur de weXpay

Le « nouveau commerce Internet »

En quelques années, Internet est devenu un partenaire personnel dont nous ne saurions plus nous passer. Travailler, communiquer, s’informer, se distraire, apprendre, voyager, consommer… tout notre quotidien se trouve transformé par ce formidable outil dont l’efficacité semble illimitée. Qui n’a pas ressenti cette dépendance de plus en plus forte à être connecté ?
Il est prématuré d’identifier dans la chaîne de nos préoccupations quotidiennes, laquelle sera la plus impactée par Internet, mais il est évident que toutes les règles du commerce sont à redéfinir. Certains experts prédisent que dans une vingtaine d’années, un quart de la dépense des ménages passera par Internet ! En observant l’émergence de nouvelles pratiques de consommation (la diffusion de contenus numériques en particulier) nous pouvons en effet le penser.

La migration du commerce traditionnel (vente de biens matériels ou de services) vers Internet s’accompagne d’une nouvelle forme de distribution « d’œuvres de l’esprit ». Ces contenus numériques (musiques, vidéos, jeux, livres, tutorings, guides, documentations, recettes etc…) s’échangent à la vitesse de la lumière, à l’échelle planétaire à un volume qui augmente de façon exponentielle. Pour nous y retrouver dans ce colossal foisonnement, l’émergence d’un nouvel éco-système reposant sur des fondamentaux indiscutables est indispensable :
Toutes les œuvres de l’esprit, par leur caractère numérisable, seront principalement diffusées par et pour Internet.
Les créateurs de ces œuvres de l’esprit doivent pouvoir vivre de leur talent et de leur expertise pour produire des contenus de qualité.
La rémunération de ces productions doit être équitable pour toutes les parties et adaptée à leur diversité ainsi qu’à leur environnement.
L’accessibilité aux micro-paiements et aux transactions à partir du centime d’euro.

Une nouvelle génération de paiements

L’un des grands enjeux du nouveau commerce Internet est de proposer aux cyber-consommateurs des instruments de paiement adaptés à leur situation et leurs attentes.
De fait il n’est pas une semaine sans que nous soit proposé un nouveau moyen de paiement en ligne. Ainsi plusieurs centaines de systèmes ont été testés et jusqu’ici aucun n’est parvenu à imposer un nouveau standard lisible par l’ensemble de la population.
Si l’offre des moyens de paiement est quantitativement importante et souvent innovante, elle reste pauvre par les fonctionnalités proposées, d’où son incapacité à être reconnue par toute la chaine des utilisateurs.
Car payer est un acte fort que tout individu n’accompli qu’à la condition de le comprendre et de se sentir en confiance. Le paiement a ses règles et ses marqueurs. Il doit apporter un sentiment de sécurité et respecter les codes sociologiques. Payer est un acte d’engagement qui doit être matérialisé : signer un chèque, taper un code, donner des pièces de monnaie sont les actions marquantes de l’acte d’achat (et donc de paiement).

Toutefois, il ne faut pas confondre moyen de paiement et moyen de payer. Si plusieurs instruments de paiement sont utilisables, l’acte de payer dans l’échange indirect- doit être visiblement assimilable au transfert d’une contre-valeur monnaie de l’acheteur vers le vendeur. Cette notion d’échange de valeurs devra être comprise et acceptée par l’ensemble des populations concernées, depuis leur plus petit dénominateur commun.
L’émergence de nouveaux moyens de paiement est donc un processus très long dont l’universalisation est affaire de patience. Mais Internet ne nous laisse pas le temps d’attendre et nous devons immédiatement adapter nos moyens de paiements usuels à cet environnement.

Dans la vie courante il est maintenant définitivement acquis que la combinaison carte bancaire et monnaie fiduciaire (espèces) permet à tous les individus de faire face à toutes les problématiques de son quotidien, quel que soit son positionnement social.
Pour ne pas être désorienté le cyber-consommateur « de base » doit disposer des mêmes instruments.

Payer en espèces sur Internet

Il faut permettre aux internautes de payer en espèces sur Internet comme dans la vie courante. Il est donc nécessaire d’envoyer aux utilisateurs les indispensables « marqueurs de confiance » que sont la sécurité, l’autonomie, l’anonymat, la simplicité et le contrôle intégral de ce transfert de valeur. De plus s’agissant de diffusion de contenus, les espèces permettent d’opérer des transactions à partir du centime d’euro

Dématérialisation de la monnaie fiduciaire

Pour permettre la circulation des espèces sur Internet, il suffit de les «dématérialiser» c’est-à-dire de substituer à la somme choisie par l’internaute, un code alpha-numérique unique de même valeur. Cette opération simple dans son principe nécessite la mise en place d’une infrastructure de réseau au maillage suffisamment dense pour permettre à n’importe qui, où qu’il soit, de transformer ses espèces en codes (cash-in) et en fin de processus, de reconvertir ceux-ci en espèces (cash-out).
L’utilisation de ces codes -substituts numériques- pour payer se fait dans les mêmes conditions et avec les mêmes fonctionnalités que s’il s’agissait de monnaie fiduciaire.

Conclusion

Le paiement en ligne est probablement le seul secteur de l’Internet où l’innovation et la créativité ont des limites à ne pas franchir. « L’émission et la gestion de monnaies électroniques » n’est pas une jungle ou des entrepreneurs audacieux pourront laisser libre cours à leur inventivité et leur ambition. Ce sont les utilisateurs qui choisiront d’adopter des systèmes simples, sûrs, universels, compris de tous et dans lesquels ils retrouveront leurs repères de toujours.


A propos de weXpay

Développé par EXPAY SAS sur le concept de "monnaie numérique", weXpay est un moyen de paiement   innovant qui fonctionne  comme  des  espèces, et est agréé en tant qu’établissement émetteur de monnaie électronique par la Banque de France. Il offre la possibilité à tous les internautes, même non-bancarisés, de payer sur Internet avec des espèces, en échangeant une somme d’argent contre un ticket weXpay. Simple, sûr et anonyme, weXpay permet d’effectuer des paiements entre 1 centime et 750 euros. Pour les sites marchands, c’est un complément idéal de la carte bancaire. En partenariat avec les diffuseurs de presse et buralistes, weXpay a développé un large réseau de points de change pour que tous les internautes puissent échanger des espèces contre des codes de même valeur, en France continentale, Corse et dans tous les DOM.    
Pour en savoir plus sur weXpay: www.wexpay.com

Contacts Presse

Majida Guettaoui
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
09 73 87 03 15 - 06 87 88 10 58

Alexandra André
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
09 73 87 03 10 - 06 08 69 10 71

--
Contact Presse:

Vecteur d'Image



Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=49817



--

Communiqué envoyé le 21.09.2011 12:38:49 via le site Categorynet.com dans la rubrique Communication / Relations Presse

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______