Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse
INA_CATEGORYNET_728x90 Montpellier : Vigilance sécheresse  : Mesures de restrictions de l’usage de l’eau

Montpellier : Vigilance sécheresse : Mesures de restrictions de l’usage de l’eau

      Montpellier, le 18 août 2006

      communiqué de presse
      

      Vigilance sécheresse  : Mesures de restrictions de l’usage de l’eau
 

      La cellule de prévention de la sécheresse s’est réunie le 17 août 2006, afin d'examiner la situation du département de l'Hérault et définir les mesures de précaution à prendre en vue d'assurer une gestion raisonnée de la ressource en eau et de ses divers usages.

      Selon l'analyse des différents critères observés, et malgré les pluies des 15 et 16 août la situation demeure très tendue. La situation de sècheresse est confirmée.

      Aussi il est recommandé de limiter les usages de l'eau non prioritaires et de veiller à limiter les gaspillages, afin de préserver la disponibilité de la ressource, quel que soit son origine (réseaux, forages individuels ou collectifs, prélèvements superficiels).

      Les mesures suivantes ont été décidées et seront prescrites par arrêté préfectoral : 

      Dans le bassin hydrographique du Vidourle ainsi que pour le secteur de l’Astien, il est désormais obligatoire de respecter les dispositions suivantes :

    * interdiction de l’utilisation de l’eau pour le lavage des véhicules hors des stations professionnelles,
    * interdiction du remplissage des piscines privées,
    * interdiction d’arrosage des terrains de golf de 8 heures à 20 heures,
    * interdiction d’arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés, des jardins d’agrément des espaces sportifs de 8 heures à 20 heures,
    * fermeture des fontaines publiques fonctionnant en circuit ouvert (les points d’eau potable équipés d’un bouton poussoir ne sont pas concernés)
    * limitation au strict nécessaire des prélèvements destinés aux activités commerciales et industrielles
    * interdiction de manœuvre des dispositifs susceptibles d’influencer les niveaux et débits des cours d’eau sur lesquels ils sont situés sauf autorisation de la Mission interservices de l’eau (MISE).

 

      Dans les bassins hydrographiques de la Mare, du Jaur et du Vernazobres, ainsi que de la Lergue et de l'Hérault pour la totalité du bassin versant, il devient obligatoire de respecter les dispositions suivantes(*) :

      (*)Ces interdictions ne s’appliquent toutefois pas aux activités légalement pratiquées avec de l’eau provenant du canal Philippe Lamour (eau du RHONE) 

    * interdiction du lavage des voitures, sauf pour les véhicules ayant une obligation réglementaire ou technique,
    * interdiction de remplissage des piscines privées,
    * fermeture des fontaines publiques fonctionnant en circuit ouvert (les points d’eau potable équipés d’un bouton poussoir ne sont pas concernés)
    * interdiction d'arrosage des pelouses, des espaces verts publics et privés et des jardins d'agrément.
    * interdiction d'arrosage des potagers entre 8h et 20h,
    * interdiction d'arrosage des stades, sauf ceux faisant l'objet d'une autorisation exceptionnelle de la Mission interservices de l’eau (MISE).
    * interdiction totale d'arrosage des terrains de golf à l'exception des "greens" et départs qui eux ne pourront être arrosés qu’entre 20h et 8h,
    * interdiction du lavage des voiries, sauf impératif sanitaire et à l'exception des balayeuses laveuses automatiques,
    * interdiction de prélèvement d'eau en vue du remplissage ou du maintien du niveau des étangs et plans d'eau de loisirs à usage personnel,
    * interdiction de vidange des plans d'eaux de toute nature,
    * limitation au strict nécessaire des prélèvements destinés aux activités commerciales et industrielles.

 

    * L’usage agricole de l’eau est interdit entre 11 heures et 20 heures, sauf

 

    * pour les cultures arrosées par micro-irrigation ou goutte à goutte et cultures hors sol
    * pour les productions spécialisées très dépendantes en eau et fragiles (cultures maraîchères,    semences sous contrat GNIS-SOC, abreuvement des animaux)
    * pour les organisations collectives d’irrigation (Associations Syndicales Autorisées) pourvues d’un     règlement d’arrosage et d’un plan de gestion concertée avec un volet gestion de crise, intégrant des niveaux d’économies d’eau selon la disponibilité de la ressource, validé par le service de police de l’eau.

 
 

      Des contrôles du respect de ces mesures seront effectués par les services habilités. Les contrevenants encourent une amende d’un montant pouvant s’élever jusqu’à 1 500 Euros.

      Toute précision ou tout renseignement complémentaire sur ces mesures peuvent être fournis par la Direction Départementale de l’Agriculture et de la Forêt  en s’adressant au 04.67.34.28.50

Contact presse préfecture : Anne Sophie GUENIOT 04.67.61.61.25