Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

La série ELEMENTARY saison 1 en DVD chez Paramount Home Entertainment

 

ELEMENTARY Saison 1 Elementary Saison 1 Sur la trace du plus célèbre des détectives… Mon premier est un détective d'origine britannique, aussi brillant qu'incontrôlable. Mon second est docteur et l'accompagne dans toutes ses aventures. Mon troisième résout les enquêtes les plus énigmatiques. Mon tout est la nouvelle série qui tient le public en haleine. Toujours pas trouvé ? C'est pourtant élémentaire… La réponse dans le coffret DVD de la saison 1 d'Elementary, disponible le 2 avril 2014.

 

 

Synopsis

Libre adaptation des aventures de Sherlock Holmes de Sir Arthur Conan Doyle, Elementary transpose le célèbre détective anglais dans le New York d'aujourd'hui.

Héroïnomane, Sherlock (Johnny Lee Miller) est envoyé aux États-Unis par son père, qui l'oblige à suivre une cure de désintoxication. Mais il doit également cohabiter avec Joan Watson (Lucy Liu), une chirurgienne à qui l'on a momentanément retiré son droit d'exercer après avoir perdu un patient. Joan a ainsi la lourde tâche d'empêcher Sherlock de retomber dans la dépendance. Alors, quand il est engagé comme consultant par la police de New York, elle n'a d'autre choix que de l'accompagner dans ses enquêtes pour le surveiller...

 

 

Quand Sherlock Holmes brouille les pistes…

Figure emblématique et détective le plus célèbre de la littérature, Sherlock Holmes a vu le jour sous la plume particulièrement créative de Sir Arthur Conan Doyle. Après une première apparition en 1887 dans le récit policier Une étude en rouge, ses enquêtes ont ensuite été relatées dans The Strand Magazine, puis ont donné lieu à la publication de 4 romans et 56 nouvelles. Archétype du détective privé, avec un don remarquable pour élucider les plus incroyables énigmes, mais aussi un insupportable caractère, Sherlock Holmes a entraîné des générations entières dans ses aventures. À tel point qu'il est devenu un personnage de légende, avec ses propres biographes et spécialistes. Des lettres lui sont même adressées du monde entier au 221B Baker Street à Londres, où se trouve aujourd'hui un musée qui lui est entièrement consacré.

 

Dans Elementary, le téléspectateur découvre une version revisitée du mythe, plus contemporaine et aussi surprenante qu'efficace. En effet, tout juste sorti d'une cure de désintoxication, Sherlock renoue avec son métier de consultant, non plus au service de Scotland Yard, mais pour la police new-yorkaise. Quant à son célébrissime acolyte, le docteur Watson, il se révèle être une femme du nom de Joan ! Cette ancienne chirurgienne, qui a été suspendue après avoir perdu un patient, est engagée par le père du détective en tant que "compagnon de sobriété". Enfin, les intrigues prennent pour décor le New York du XXIe siècle et le très cinégénique quartier de Manhattan. Ainsi, grâce à des scénarios étonnants d'ingéniosité et au jeu remarquable des acteurs, cette série a su, tout en respectant ce qui a fait sa renommée, offrir un souffle nouveau à ce monument littéraire adulé du public.

 

Aux États-Unis, la série Elementary a enregistré un démarrage fulgurant, puisque la première saison a rassemblé près de 11,2 millions de téléspectateurs en moyenne. Un vrai carton pour la chaîne CBS, qui diffuse actuellement la seconde saison. D'ailleurs, Lucy Liu a remporté le Teen Choice Award de la meilleure actrice dans une série d'action, tandis que la série Elementary a été nominée dans le cadre de diverses récompenses prestigieuses, comme notamment les Emmy Awards. En France, la série a rencontré un véritable succès lors de sa diffusion sur M6 le vendredi soir avec 4 millions de fidèles en moyenne, prenant la place de leader auprès des téléspectateurs de moins de 50 ans.

 

 

Il observe… Elle l'observe…

Dans cette vision d'un Sherlock Holmes des temps modernes, le phénoménal talent d'observateur du détective privé et l'expertise médicale du docteur Watson sont donc mis à contribution pour résoudre les affaires les plus improbables au service de la police de New York. Mais ce qui intrigue d'autant plus le téléspectateur, ce sont les personnalités complexes de ces deux personnages, que tout distingue et qui restent, malgré tout, inséparables.

 

Extrêmement doué en analyse et en déduction, mais peu attaché aux convenances, Sherlock a la réputation d'être totalement asocial. Ainsi, il n'a pas son égal pour agacer ceux qui l'entourent, à commencer par ses propres clients, mais aussi et surtout les policiers. Si tous admirent sa capacité à mener ses enquêtes à bien là où les autres échouent, ils déplorent ses attitudes pour le moins étranges. Il faut dire que cet excentrique est sans cesse en représentation et aime surprendre. Fumeur invétéré et piètre mangeur, apiculteur amateur et sportif accompli, élégant mais négligent, son physique détonne dans Elementary, avec de mystérieux tatouages, une musculature sèche, une barbe de trois jours… Sans oublier cette sourde mélancolie, qui perce l'écran et rend la tension palpable durant toute cette première saison.

 

Fascinée par lui et seule personne à partager son intimité, le docteur Joan Watson est à la fois un véritable roc auquel il se raccroche et une âme sensible. En effet, rongée par le remords d'avoir perdu l'un de ses patients, elle aide provisoirement des toxicomanes à sortir de la dépendance et à ne pas rechuter. En accompagnant Sherlock dans ses enquêtes, elle acquiert un meilleur sens de l'observation, mais, surtout, elle trouve un moyen de déculpabiliser en se sentant à nouveau utile. Aussi, même s'il s'en cache, le bougre l'apprécie et en fait même sa confidente. Seulement, que se passera-t-il au terme de ce contrat de 6 semaines qui la lie à Sherlock ? Et saura-t-elle vraiment s'imposer auprès de celui qui n'écoute personne ?

 

Au final, quand les chemins de ces deux cabossés de la vie se croisent, la rencontre fait des étincelles et Elementary propose une exploration de l'intérieur du célèbre mythe. Ainsi, la délicatesse du docteur Watson établit un équilibre subtil avec la goujaterie de Sherlock Holmes, ce qui donne toute sa saveur à la série. Sur fond d'enquêtes palpitantes et de tests qu'ils s'infligent, ils se domptent l'un l'autre, tandis que le spectateur voit se tisser entre eux une belle et profonde relation, qui apporte une vraie fraîcheur à ces deux personnages.

 

 

Un duo d'acteurs aussi charismatiques que leurs personnages

Dans la peau de Sherlock Holmes, on retrouve l'impressionnant Johnny Lee Miller. Fils et petit-fils de comédiens, il monte sur les planches très jeune et fait ses débuts au cinéma dans le thriller Hackers face à Angelina Jolie, qui sera son épouse durant quelques années. Il est ensuite révélé par Trainspotting, où il interprète le junkie Sick Boy. On peut également admirer l'étendue de son talent dans la comédie dramatique L'Amour, et après, le film d'aventures Guns 1748, le film Mélinda, Mélinda de Woody Allen, le film de vampires Dracula 2001, le thriller d'action Profession Profiler ou encore la comédie fantastique de Tim Burton Dark Shadows. Sur le petit écran, avant d'incarner Sherlock Holmes dans Elementary, il s'est fait remarquer dans un tout autre registre, celui d'un tueur, dans la saison 5 de Dexter.

 

Quant à la version féminine du docteur Watson, c'est la sublime Lucy Liu qui lui prête ses traits. Pratiquant la danse, le chant et le théâtre, elle se produit pour la première fois sur la scène de son université dans Alice au pays des merveilles. Petite amie de Tom Cruise dans Jerry Maguire, elle fait par la suite de nombreuses apparitions dans des séries télévisées à succès, comme Beverly Hills, Urgences, X-Files… La consécration vient avec Ally McBeal, où elle décroche l'un des rôles phares, celui d'une avocate autoritaire et cinglante. Elle joue ensuite aux côtés de Mel Gibson dans Payback, avant de s'imposer dans Charlie et ses drôles de dames, où elle interprète l'un des agents de ce trio de choc et de charme. Depuis, elle a enchaîné les rôles, notamment dans les films Chicago et Kill Bill ou la série Southland, jonglant entre cinéma, télévision et doublage de dessins animés.

 

 

Informations techniques

·      Sortie le 2 avril 2014

·      Coffret de 6 DVD comprenant 24  épisodes de 42 minutes

·      PVC : 39,99 €

 

Spécifications techniques :

·      Langues : français, anglais, allemand, italien et espagnol

·      Sous-titres : français, allemand, néerlandais, anglais, danois, finnois, italien, norvégien, espagnol et suédois

 

Bonus :

·      Sherlock Holmes au XXe siècle

·      Watson au féminin

·      La création de la série

·      Visite du plateau avec Lucy Liu

·      Promos de lancement CBS (x6)

·      Le pouvoir de l'observation

Dossier de presse & visuels : http://www.fhcom.net/2/3205/nos-clients.html

Relations médias PARAMOUNT HOME ENTERTAINMENT : @FHCOM

FrédéCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

42 rue des Jeûneurs 75002 Paris Tél. : 0155342424 www.fhcom.net



 

--

Contact Presse:

FHCOM pour PARAMOUNT HOME ENTERTAINMENT
Frédéric Henry
+33155342424
www.fhcom.net
Profil du diffuseur : http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=9167

 

--

Communiqué envoyé le 27/03/2014 20:18:18 via le site Categorynet.com dans la rubrique Cinéma / DVD
Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

______