Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

CCIFF - Une sélection qui brasse genres et influences

Festival international du film interculturel
5 - 19 septembre 2009.

56 films dont 33 en compétition. 23 pays représentés.


Projecteurs braqués sur le cinéma de demain. Sur des débutants, des réalisateurs indépendants qui mettent leur talent et leur imagination au service d'un cinéma d'ouverture. Documentaire ou fiction, souvent Premier film projeté en première européenne voire mondiale, chacun des 33 longs métrages en compétition contribue à sa manière au dialogue interculturel.

Parmi eux, Journey into America de Craig Considine (Etats-Unis) est une invitation au voyage d'un genre particulier. En compagnie d'Akbar Ahmed (considéré notamment par la BBC comme étant le plus éminent expert de l'Islam contemporain) et d'un groupe de jeunes Américains, nous parcourons le Nebraska, passons par des villes aussi différentes que Boston ou Las Vegas, entrons dans des mosquées, écoutons musulmans et non musulmans s'exprimer sur l'identité américaine et sur leur appartenance à une nation pluraliste. Regard inédit sur la communauté musulmane des Etats-Unis, si fermée par ailleurs.

Avec Six Semesters, John Mckeown (Irlande) signe sa première fiction. C'est l'histoire d'Eddie qui travaille à mi-temps à séparer des couples. Sur un site Internet, s'entend. Sa conception de l'amour semble bien arrêtée. Mais voilà qu'au début de son 1er semestre en fac, il fait la connaissance d'Aibhe, et les choses vont prendre une tournure différente… Autre première : Mitä meistä tuli de Miika Ullakko (Finlande). What Became of Us - Qu'est-il advenu de ces jeunes d'une école primaire qui se revoient à l'occasion d'une réunion d'anciens élèves ? Il y a Jarkko et Erika, ensemble depuis l'époque où ils faisaient des pâtés de sable dans la cour, qui s'aiment d'amour et de haine. Il y a le mystérieux Toni ; au début du film, on le découvre purgeant une peine de prison pour avoir commis un crime près de la frontière russe. Quant à Claus, son histoire commence dans le confinement d'un hôpital psychiatrique. Destins en
tremêlés. Une réunion d'anciens élèves sur un bateau de croisière, qui risque de mal se terminer.

Fight or flight de Peter J McCarthy (Irlande) explore le thème de la peur et de la violence, et pose la question du comment faire face après avoir été victime d'une agression. Un parcours à la fois physique et psychologique à travers l'art et la tradition de la boxe Muay Thai. Après quelque 19 mois passés en Thaïlande, le réalisateur trouve une réponse bien différente de celle à laquelle il s'attendait : le pardon.

Avant sa sortie en salle, CCIFF a la joie d'accueillir A propos d'Elly d'Asghar Farhadi (Iran). Méconnu en France, le cinéma d'auteur iranien ne manque pourtant pas d'intérêt, comme le prouve ce film sacré Ours de la meilleure réalisation du Festival International du Film de Berlin 2009. Après son remarquable La Fête du feu (2007), Asghar Farhadi continue de décortiquer le genre humain et dénonce ici les comportements que peuvent déclancher certaines angoisses.

A l'affiche aussi, dans la section « Hier », six classiques des années 1950-60, que leurs auteurs eux-mêmes qualifiaient d'« african-american », et qui rappellent comment, après la Seconde guerre mondiale, des réalisateurs se sont penchés sur les questions raciales et ont mis en images des thèmes touchant à l'intégration.

Au programme : The Defiant Ones (1958) de Stanley Kramer avec Tony Curtis et Sidney Poitier ; Ana Lucasta (1959) d'Arnold Laven avec Eartha Kitt et Samy Davis Jr. ; Pressure Point (1962) de Hubert Cornfield avec Sidney Poitier, Bobby Darin et Peter Falk ; Edge of the City (1957) de Martin Ritt avec John Cassavetes, Sidney Poitier et Jack Warden ; Dutchman (1967) d'Anthony Harvey avec Shirley Knight et Al Freeman Jr. et, dans un autre contexte, Intruder in the Dust (1949) signé Clarence Brown avec David Brian, Claude Jarman Jr. et Juano Hernandez dans les rôles principaux.

La grille complète sera mise sur la toile dix jours avant l'ouverture du festival.

Les projections seront réparties sur quatre sites : le Ciné Get de Revel, l'Auditorium de l'Abbaye-Ecole de Sorèze, la Halle aux grains de Puylaurens et le Château de Padiès à Lempaut.

Directeur du festival: Denis Piel - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
Contact presse Jacqueline Deloffre – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. or Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


--
Contact Presse:
Culture&Cultures Festinal International du Film Interculturel
Jacqueline Deloffre

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.cciff.org

--

Communiqué envoyé le 14.08.2009 19:13:58 via le site Categorynet.com dans la rubrique Cinéma / DVD

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Festival international du film interculturel
5 - 19 septembre 2009.

56 films dont 33 en compétition. 23 pays représentés.


Projecteurs braqués sur le cinéma de demain. Sur des débutants, des réalisateurs indépendants qui mettent leur talent et leur imagination au service d'un cinéma d'ouverture. Documentaire ou fiction, souvent Premier film projeté en première européenne voire mondiale, chacun des 33 longs métrages en compétition contribue à sa manière au dialogue interculturel.

Parmi eux, Journey into America de Craig Considine (Etats-Unis) est une invitation au voyage d'un genre particulier. En compagnie d'Akbar Ahmed (considéré notamment par la BBC comme étant le plus éminent expert de l'Islam contemporain) et d'un groupe de jeunes Américains, nous parcourons le Nebraska, passons par des villes aussi différentes que Boston ou Las Vegas, entrons dans des mosquées, écoutons musulmans et non musulmans s'exprimer sur l'identité américaine et sur leur appartenance à une nation pluraliste. Regard inédit sur la communauté musulmane des Etats-Unis, si fermée par ailleurs.

Avec Six Semesters, John Mckeown (Irlande) signe sa première fiction. C'est l'histoire d'Eddie qui travaille à mi-temps à séparer des couples. Sur un site Internet, s'entend. Sa conception de l'amour semble bien arrêtée. Mais voilà qu'au début de son 1er semestre en fac, il fait la connaissance d'Aibhe, et les choses vont prendre une tournure différente… Autre première : Mitä meistä tuli de Miika Ullakko (Finlande). What Became of Us - Qu'est-il advenu de ces jeunes d'une école primaire qui se revoient à l'occasion d'une réunion d'anciens élèves ? Il y a Jarkko et Erika, ensemble depuis l'époque où ils faisaient des pâtés de sable dans la cour, qui s'aiment d'amour et de haine. Il y a le mystérieux Toni ; au début du film, on le découvre purgeant une peine de prison pour avoir commis un crime près de la frontière russe. Quant à Claus, son histoire commence dans le confinement d'un hôpital psychiatrique. Destins en
tremêlés. Une réunion d'anciens élèves sur un bateau de croisière, qui risque de mal se terminer.

Fight or flight de Peter J McCarthy (Irlande) explore le thème de la peur et de la violence, et pose la question du comment faire face après avoir été victime d'une agression. Un parcours à la fois physique et psychologique à travers l'art et la tradition de la boxe Muay Thai. Après quelque 19 mois passés en Thaïlande, le réalisateur trouve une réponse bien différente de celle à laquelle il s'attendait : le pardon.

Avant sa sortie en salle, CCIFF a la joie d'accueillir A propos d'Elly d'Asghar Farhadi (Iran). Méconnu en France, le cinéma d'auteur iranien ne manque pourtant pas d'intérêt, comme le prouve ce film sacré Ours de la meilleure réalisation du Festival International du Film de Berlin 2009. Après son remarquable La Fête du feu (2007), Asghar Farhadi continue de décortiquer le genre humain et dénonce ici les comportements que peuvent déclancher certaines angoisses.

A l'affiche aussi, dans la section « Hier », six classiques des années 1950-60, que leurs auteurs eux-mêmes qualifiaient d'« african-american », et qui rappellent comment, après la Seconde guerre mondiale, des réalisateurs se sont penchés sur les questions raciales et ont mis en images des thèmes touchant à l'intégration.

Au programme : The Defiant Ones (1958) de Stanley Kramer avec Tony Curtis et Sidney Poitier ; Ana Lucasta (1959) d'Arnold Laven avec Eartha Kitt et Samy Davis Jr. ; Pressure Point (1962) de Hubert Cornfield avec Sidney Poitier, Bobby Darin et Peter Falk ; Edge of the City (1957) de Martin Ritt avec John Cassavetes, Sidney Poitier et Jack Warden ; Dutchman (1967) d'Anthony Harvey avec Shirley Knight et Al Freeman Jr. et, dans un autre contexte, Intruder in the Dust (1949) signé Clarence Brown avec David Brian, Claude Jarman Jr. et Juano Hernandez dans les rôles principaux.

La grille complète sera mise sur la toile dix jours avant l'ouverture du festival.

Les projections seront réparties sur quatre sites : le Ciné Get de Revel, l'Auditorium de l'Abbaye-Ecole de Sorèze, la Halle aux grains de Puylaurens et le Château de Padiès à Lempaut.

Directeur du festival: Denis Piel - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..
Contact presse Jacqueline Deloffre – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. or Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Email Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


--
Contact Presse:
Culture&Cultures Festinal International du Film Interculturel
Jacqueline Deloffre

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.cciff.org

--

Communiqué envoyé le 14.08.2009 19:13:58 via le site Categorynet.com dans la rubrique Cinéma / DVD

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Lire plus sur: http://cinema.annuairecommuniques.com/2009/08/cciff-une-selection-qui-brasse-genres.html