Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Accueil et hébergement des personnes sans abri


Montpellier, le 25 janvier 2005

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

 

Accueil et hébergement des personnes sans abri

en période de grand froid

 

Dans le cadre du dispositif de vigilance mis en place dans l'Hérault, en vue d'assurer l'accueil et l'hébergement des personnes sans abri en période de grand froid, les services de Météo-France viennent de signaler une baisse des températures diurnes et nocturnes des prochains jours, notamment à partir du 26 janvier prochain.

 

Cette période de froid conduit à activer localement la phase 2 du plan d'hébergement d'urgence hivernal, et notamment à renforcer les maraudes des SAMU sociaux et d'ouvrir pour les personnes sans abri, des places d'accueil supplémentaires en CHRS.
Il est fait appel au comportement citoyen de chacun pour signaler sans délai au 115, toute personne en situation difficile et devoir faire l'objet d'une prise en charge ou d'une assistance.

 

Pendant cette période, il est préconisé :
- d'éviter les expositions prolongées au froid et au vent, d'éviter les sorties le soir et la nuit,
- de se protéger des courants d'air et des chocs thermiques brusques,
- de s'habiller chaudement, de plusieurs couches de vêtements, avec une couche extérieure imperméable au vent et à l'eau, de se couvrir la tête et les mains et de ne pas garder de vêtements humides,
- de retour à l'intérieur, de s'alimenter convenablement et de prendre une boisson chaude, pas de boisson alcoolisée,
- d'assurer une bonne ventilation des habitations, même brève, au moins une fois par jour
- de vérifier le bon fonctionnement des systèmes de chauffage, pinces humidifiées, non surchauffées,
- d'éviter les efforts brusques,
- en cas de déplacement par route, de s'informer de l'état des routes,
- en cas de neige ou de verglas, ne prendre son véhicule qu'en cas d'obligation forte. En tout cas, d'emmener des boissons chaudes (thermos), des vêtements chauds et des couvertures, ses médicaments habituels, un téléphone portable chargé,
- pour les personnes sensibles ou fragilisées, de rester en contact avec son médecin, et d'éviter un isolement prolongé.

 

 

Pour en savoir plus, peuvent être consultés les sites interner suivants : www.sante.gouv.fr et www.invs.sante.fr sur les aspects sanitaires, |www.bison-fute.equiement.gouv.fr pour les conditions de circulation peuvent être utilement consultés. Contact presse : Anne-Sophie Guéniot au 04 67 61 61 25