Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse
INA_CATEGORYNET_728x90 Intervida pose les premières pierres de la reconstruction au sud-est de l'Inde

Intervida pose les premières pierres de la reconstruction au sud-est de l'Inde

Information Presse


Intervida pose les premières pierres
de la reconstruction au sud-est de l’Inde



· Au lendemain du tsunami qui a dévasté l’Asie du Sud-est, Intervida a lancé une collecte de fonds et a distribué 700 kg de médicaments et du matériel de première nécessité pour les victimes en Inde.

· Un mois et demi après la tragédie, Intervida poursuit son action auprès de la population de Muttom, un village de pêcheurs à l’extrême sud du pays.

· Intervida renforce son action en Inde. Près de 200 000 personnes bénéficieront de ses projets de développement en 2005.



Paris, le 18 février - Si la mission première d’Intervida se concentre sur des projets de développement à long terme, l’association vient en aide aux populations victimes de catastrophes naturelles ou de conflits. Devant la tragédie humaine et les dégâts matériels engendrés par le séisme qui a secoué l’Asie du Sud-est, Intervida s’est mobilisée et a lancé une campagne de collecte de fonds afin de venir en aide aux victimes de ce désastre sans précédent. Les 290 000 euros récoltés à travers l’Europe ont permis de porter une aide d’urgence aux populations sinistrées et de financer des opérations de reconstruction.

Dès les premières heures après la tragédie, les équipes médicales et les logisticiens d’Intervida se sont intervenus en coordination avec les autres ONG sur place.



Actions d’Intervida dans le Tamil Nadu

Avec 10 740 morts et 5 640 disparus, l’Inde fait partie des pays les plus touchés par le tsunami. Toute la côte de l’État du Tamil Nadu au sud-est du pays a été ravagée. Intervida a décidé de concentrer son action dans le village de pêcheurs de Muttom à 40 km de Kannyakumari, à l’extrême sud du pays.



L’association a réparti début janvier du matériel de première nécessité à plus de 2 000 habitants : du lait en poudre, des galettes, de l’eau, des tentes, des savonnettes, des bougies, des chaussures pour les enfants. Puis, en accord avec le Gouvernement indien, Intervida a entrepris la reconstruction du village en installant 3 campements provisoires pour 430 familles jusqu’alors hébergées dans l’école du village de Muttom. Nos équipes ont également mis en place des latrines et des systèmes d’assainissement d’eau, construit un dispensaire équipé avec le matériel de base nécessaire (mobilier et appareillage) en coopération avec un hôpital local (400 patients déjà enregistrés).

Depuis mi-février Intervida peut enfin distribuer avec l’accord du Gouvernement des colis complets de nourriture pour nourrir 1 150 familles pendant un mois. Cette opération sera répétée jusqu’à ce que la population retrouve une source de revenu. Afin d’améliorer les conditions de vie des sinistrés, Intervida leur a fourni du matériel pour le quotidien comme des couvertures, des vêtements, des ustensiles de cuisine, des lanternes et des bâches pour renforcer les tentes.

De plus, Intervida a distribué 452 cartes de registre afin de rassembler les informations concernant chaque famille et évaluer les pertes causées par le tsunami. Ces cartes ont été distribuées selon les registres de l’administration indienne.

Désormais, il s’agit de tout mettre en œuvre pour leur rendre une vie normale : Intervida s’est chargée de réhabiliter l’école du village pour que les enfants retournent en classe et de distribuer des filets et des casiers aux pêcheurs. Aujourd’hui, les enfants ont repris le chemin de l’école et les adultes celui de la pêche, les équipements sanitaires et le dispensaire sont opérationnels.



Intervida en accord avec le Gouvernement indien restera à Muttom et dans ses environs, jusqu’à la reconstruction totale et la réhabilitation des lieux, avec notamment la reconstruction de plus de 400 maisons détruites ou détériorées du village.





Intervida renforce son action en Inde en 2005

Intervida est présente sur l’ouest de Inde depuis 1998 dans la ville de Pune, à 180 km de Mumbay (Maharashtra). L’association a décidé de renforcer cette année son action dans le pays. 192 000 personnes dont 167 000 enfants bénéficieront des projets de développement de l’association. Parmi les nouvelles interventions de l’association :

Lancement à Nashik, dans la périphérie de Pune, d’un programme d’éducation et de santé auprès de 46 000 enfants dans 133 écoles publiques.
Sensibilisation des enfants afin de lutter contre l’absentéisme scolaire qui atteint jusqu’à 35% dans certaines classes.
Nouveaux projets de développement dans les domaines de l’éducation et de la production agricole pour aider plus de 15 000 habitants de la région de Panshet, une zone rurale isolée.



--------------------------------------------------------------------------------

L’ASSOCIATION INTERVIDA en France

INTERVIDA est une association loi 1901 apolitique et laïque, créée en octobre 2003 à Paris. Son objectif est d’améliorer les conditions de vie des enfants et des minorités dans les pays du Tiers Monde. L’association met en place des projets de développement sur le long terme dans les domaines de la santé, de l’alimentation, de l’éducation afin de rendre la population autonome en Bolivie, au Guatemala, au Pérou, au Salvador, au Nicaragua, en Inde, au Bangladesh et au Mali. Aujourd’hui, plus de 350 000 familles en Europe aident près de 3 millions de personnes de ces pays grâce au parrainage d’enfants.



Les équipes d’Intervida, formées de professionnels de la santé et de logisticiens, ont l’expérience des situations de crise pour être intervenues ces dernières années lors de catastrophes humanitaires : les pluies torrentielles qui se sont abattues sur la capitale bolivienne de La Paz en 2002, la vague de froid qui a frappé le Pérou la même année, ou encore les tremblements de terre qui ont dévasté Le Salvador, l’Inde et le Pérou en 2001.





Pour plus d’information ou pour recevoir des photos, veuillez contacter :

Aurélie Chatelard :

Tel.: 01 58 51 10 10

Fax : 01 43 40 20 57

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.



Pour nous écrire:

Intervida

47- 49 avenue du Docteur Arnold Netter

75592 PARIS CEDEX 12



www.associationintervida.org