Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Le Rainbow Warrior achemine à Beyrouth du matériel d’urgence pour Médecins Sans Frontières

 Paris, France — 07/08/2006 - Le Rainbow Warrior est arrivé à 10h GMT ce matin au port de Larnaca à Chypre après une seconde rotation avec Beyrouth au Liban. 60 tonnes de matériel d’urgence humanitaire ont déjà été livrées pour le compte de Médecins Sans Frontières (MSF. A l’heure actuelle, plusieurs centaines de tonnes de matériel attendent encore d’être chargées à bord du navire pour être, de nouveau acheminées au Liban.
MSF, qui avait initialement prévu de transporter 180 tonnes de matériel depuis Larnaca (Chypre) vers Beyrouth, a été confronté à d’importantes difficultés logistiques. Depuis le début du conflit, très peu de bateaux sont prêts à prendre le risque de se rendre à Beyrouth. Greenpeace a donc mis à la disposition de MSF un de ses navires, le Rainbow Warrior.
Cet acheminement de matériel jusqu’à Beyrouth n’est qu’un premier pas dans la longue et complexe chaîne logistique qui permet de fournir les populations les plus nécessiteuses, principalement au sud du pays. (Plus d’informations sur le travail de MSF au Liban et sur d’autres théâtres du globe sur www.msf.fr)

“MSF est satisfait de pouvoir disposer de médicaments, de matériel de soin, de lait pour nourrisson et de divers produits de première nécessité acheminés à  Beyrouth par le Rainbow Warrior mais ce n’est, pour nous, qu’une première étape», explique Bart Rijs du bureau de MSF dans la capitale libanaise. « Nos équipes sur le terrain doivent ensuite transporter ce matériel du port jusqu’aux zones où se trouvent les réfugiés mais aussi dans le sud du pays. D’autre part, nous essayons dans la mesure du possible de fournir les hôpitaux et de se rendre dans les zones où les bombardements et les combats sont les plus violents.”

N’étant pas un cargo de transport, le Rainbow Warrior peut transporter au maximum 40 tonnes de matériel (une quantité de matériel équivalent à 105 palettes). Le voyage entre Larnaca et Beyrouth dure 16 heures mais il faut compter 35 heures pour une rotation complète car le déchargement au port du matériel nécessite 3 heures de travail. Afin de minimiser les risques liés à ces opérations, les autorités israéliennes et libanaises sont informées de chaque passage. A l’heure actuelle, le nombre exacte de rotation qu’effectuera le Rainbow Warrior n’a pas encore été définitivement établi.

Médecins Sans Frontières, qui a actuellement une équipe internationale de 40 personnes sur le terrain, a installé des cliniques mobiles et ils fournissent des hôpitaux et des centres de soin en matériel médical dans toutes les zones touchées par le conflit. Soutenir et aider les populations les plus touchées étant aujourd’hui le principal objectif de l’organisation.