Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Israël/Liban. Amnesty International s’apprête à demander un cessez-le-feu immédiat dans le cadre ...

MDE 18/006/2006

Des milliers de membres d’Amnesty International s’apprêtent un peu partout dans le monde à manifester pour demander un cessez-le-feu immédiat et la fin des homicides de civils au Liban et en Israël, dans le cadre d’un mouvement de solidarité internationale sans précédent avec les victimes des deux parties au conflit.

Ces manifestations auront lieu dans la soirée du lundi 7 août 2006 dans plusieurs pays à travers le monde, tels que le Vénézuéla, la France, les États-Unis, le Royaume-Uni, l’Australie, Taiwan, la Corée du Sud, la Sierra Leone, l’Inde, ainsi qu’en Israël et au Liban.

« Le coût humain de ce conflit est beaucoup trop élevé, a déclaré Irene Khan, secrétaire générale d’Amnesty International. Nous voulons que la communauté internationale exige un cessez-le-feu immédiat. Les civils, que ce soit au Liban ou en Israël, ne doivent plus être exposés au feu des armes. »

« Les gouvernements doivent cesser d’alimenter ces souffrances en décrétant un embargo sur les armes contre Israël et le Hezbollah et en refusant d’autoriser le transfert d’armes à destination ou au travers de leurs territoires. »

Informations à propos de la manifestation à Londres :

Qui : Irene Khan, secrétaire générale d’Amnesty International ; Kate Allen, directrice de la section britannique d’Amnesty International ; des centaines de militants et membres d’Amnesty International Quand : lundi 7 août 2006de 18h à 19h Où : en face de Downing Street, centre de Londres

À Bruxelles, la veillée se tient devant le Palais de Justice, Place Poelaert de 18 à 19 heures.

Dernière modification le : 7 août 2006