Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Troisième Conférence nationale humanitaire : Coordination SUD attend la concrétisation de la volonté politique affichée

Paris, le mercredi 24 février 2016– La troisième Conférence nationale humanitaire qui s’est tenue hier a réuni près de 400 participants, ONG, pouvoirs publics, collectivités locales, fondations, secteur académique et entreprises. Coordination SUD remercie les organisateurs pour la qualité et la richesse des débats, et pour avoir impliqué les ONG dans la préparation de cet important rendez-vous.

L’ensemble des participants a souligné la nécessité absolue de respecter les principes humanitaires, de faire appliquer le droit international humanitaire, et de protéger les populations civiles et les acteurs de l’humanitaire. Les autorités françaises notamment se sont engagées en ce sens. « Dans leur conclusion, le Commissaire européen Christos Stylianides et le ministre André Vallini ont repris à leur compte l’affirmation de cette nécessité » se félicite Pauline Chetcuti, cheffe de file de la commission Humanitaire de Coordination SUD et responsable plaidoyer humanitaire d’Action contre la faim.

Coordination SUD a été particulièrement attentive au discours d’André Vallini, secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie, dont c’était la première prise de parole en public depuis sa prise de fonction. Elle a apprécié qu’il ait mis l’humanitaire en haut de ses priorités, et qu’il ait souligné le rôle des associations françaises, des organisations locales de la société civile, et des collectivités territoriales dans les partenariats multi-acteurs.

Le Commissaire Stylianides a souligné que les besoins humanitaires étaient croissants. Coordination SUD attend de lui qu’il porte une demande de renforcement des moyens pour y faire face, au sein de la Commission européenne. André Vallini a de son côté annoncé qu’il demanderait à ce qu’une part significative de la hausse de l’APD annoncée par le président de la République soit dédiée aux actions humanitaires. « C’est bien d’annoncer une augmentation des moyens pour l’humanitaire, mais nous serons très vigilants sur le fait que les financements soient à la hauteur des enjeux. C’est cela qui traduira réellement la volonté politique affichée. », souligne Alain Boinet, administrateur de Coordination SUD en charge de la commission Humanitaire, et co-président de la CHD.

Coordination SUD souhaitait que cette conférence soit l’occasion pour la France d’annoncer les engagements qu’elle portera au premier Sommet humanitaire mondial à Istanbul en mai prochain. « Il n’y a pas eu d’engagements nouveaux. Nous attendons que la France use de l’ensemble de ses moyens diplomatiques, politiques et financiers pour porter une dynamique de transformation du système humanitaire mondial lors du Sommet d’Istanbul », insiste Philippe Jahshan, président de Coordination SUD.

*************************
Contact presse
Bénédicte Bimoko, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Tél : 01 44 72 03 78 / 07 76 78 15 19

Coordination SUD – Solidarité Urgence Développement est la coordination nationale des ONG françaises de solidarité internationale. Fondée en 1994, elle rassemble aujourd’hui plus de 160 ONG, dont les 3/4 via six collectifs (Clong-Volontariat, Cnajep, Coordination humanitaire et développement, Crid, Forim, Groupe Initiatives), qui mènent des actions humanitaires d’urgence, d’aide au développement, de protection de l’environnement, de défense des droits humains auprès des populations défavorisées mais aussi des actions d’éducation à la solidarité internationale et de plaidoyer.


--
Contact Presse:

Coordination SUD
Bénédicte Bimoko
01 44 72 03 78
http://bit.ly/1p3NzE4
Identifiant Diffuseur : 47109
--

Communiqué envoyé le 24/02/2016 15:40:51 via le site Categorynet.com dans la rubrique Cause humanitaire / Solidarité

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______