Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Cobaye pour la médecine ?

volterys Cobaye pour la médecine ?

Cobaye pour la médecine ?

Une meilleure compréhension du corps humain, le développement de nouveaux médicaments ou produits cosmétiques, la création de nouvelles techniques préventives, diagnostiques ou thérapeutiques nécessitent des études et des essais sur des personnes qui, en bonne santé ou malades, acceptent de se porter volontaires. Un des problèmes auxquels les chercheurs sont confrontés est la difficulté de trouver des personnes qui acceptent de se prêter à leurs recherches. Autant certaines causes sont médiatisées (don de sang, d'organes), autant jouer « cobaye » reste tabou et mal vu par l’opinion publique. Cette situation entraîne une perte de temps considérable pour les chercheurs, qui se répercute nécessairement sur les avancées de la médecine.

D’autre part, l’isolement des malades et le manque d’espoir quant aux chances d’être soigné est souvent aussi dur à endosser que la maladie elle-même. Une dizaine d’années peuvent s’écouler entre la découverte d’un traitement et sa mise sur le marché. Pour ne pas perdre ce temps, la participation à des études cliniques peut être une solution. Encore faut-il savoir où, quand et comment…

 

cobparle Cobaye pour la médecine ?Volterys (www.volterys.org) a été imaginé et réalisé par le Docteur Laurent Hermoye, un chercheur belge spécialisé en IRM cérébrale, pour sensibiliser le public à l’importance de la recherche sur volontaires, et pour faciliter le contact entre 2 groupes, volontaires et chercheurs, trop souvent éloignés. Le bureau d’avocats de Wolf & Partners s’est immédiatement porté partenaire de l’initiative est s’est chargé des aspects juridiques. Le concept de Volterys est unique: les volontaires s’inscrivent gratuitement et remplissent un profil général et médical, semi-anonyme. Les chercheurs postent des offres ou interrogent la base de données des volontaires suivant des critères propres à leurs études. Bref, le principe d’un site de rencontre appliqué à une cause moins romantique… Les coordonnées chercheur-volontaire ne sont échangées que lorsque tous deux ont marqué leur accord dans le cadre d’une étude donnée. La suite de l’expérience est gérée par le laboratoire du chercheur, et réglementée principalement par la Déclaration d’Helsinki et la directive européenne du 4 avril 2001.

Les volontaires qui s’inscrivent sur Volterys participent aux avancées de la médecine, tout en bénéficiant de soins à la pointe du progrès et d’une rémunération d’appoint. Les chercheurs qui utilisent ses services accélèrent leurs études cliniques et sont déchargés des lourds processus administratifs de recherche de volontaires, tout ça à un prix très raisonnable. Volterys soutient la recherche sur les maladies rares, où le recrutement de volontaires est encore plus critique, en offrant ses services gratuitement aux laboratoires qui cherchent à les combattre.

Site : www.volterys.org

Contact Presse :
Laurent Hermoye
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
+32 477 87 12 24