Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Vision du Monde : Parrainage d'enfants

Vision du monde : parrainage d'enfants

Sauver 6 millions d'enfants de moins de 5 ans chaque année
repose sur des mesures simples et abordables

 Chaque année, près de 9 millions d'enfants de moins de 5 ans meurent de maladies évitables dans le monde. C'est une des plus grandes violations des droits de l'Enfant.
 A l'occasion du 20e anniversaire de la Convention des Droits de l'Enfant, le 20 novembre prochain, Vision du Monde publie une feuille de route qui permettrait de sauver 6 millions de vies chaque année.
 Ce rapport marque le lancement de la campagne mondiale sur 5 ans de Vision du Monde Santé : les enfants d'abord !


La mortalité infantile : une urgence silencieuse et une des plus grandes violations des droits de l'enfant !

 Près de 9 millions d'enfants de moins de 5 ans meurent de maladies évitables dans le monde, et plus de 2 millions de nourrissons meurent le jour de leur naissance

 La pneumonie et la diarrhée sont les causes de 40% de ces décès

 La malnutrition est la cause sous-jacente de plus de 35% de cette mortalité


La prévention est le moyen le plus efficace de lutter contre cette mortalité.
Elle offre des solutions simples et abordables.

 Un meilleur accès à l'eau potable et à l'hygiène pourrait réduire de 65% le taux de mortalité causé par les diarrhées

 Le vaccin contre la rougeole pourrait sauver 400 000 enfants par an

 Parmi ces moyens : une meilleure nutrition, l'espacement des naissances, la présence d'agents de santé qualifiés lors de l'accouchement, un diagnostic et un traitement plus précoces des maladies.


La santé des enfants est intimement liée à celle de leur mère

 Le taux de mortalité pourrait baisser de 50% si des soins élémentaires étaient prodigués par la mère. Ainsi, les bébés qui ne sont pas allaités sont 6 fois plus exposés au risque de mourir au cours de leurs 2 premiers mois.

 Les enfants dont la mère meurt en couche ont 10 fois plus de risques de mourir avant leur 5e anniversaire.

 75% des décès maternels pourraient être évités si elles avaient accès à des services de santé maternelle simples et peu onéreux, comme la nutrition, le planning familial, des sages femmes qualifiées et des soins obstétriques d'urgence.


La santé maternelle et celle des enfants ne figurent toujours pas parmi les priorités de l'aide au développement.

 L'aide des pays donateurs pour la santé de la mère, des nouveau-nés et des enfants représente seulement 3% de l'aide globale.

Les dépenses en matière de santé ne ciblent pas les principales causes de la mortalité infantile et les moyens préventifs.

 Les dépenses relatives à la santé ne priorisent pas les grandes causes de mortalité infantile comme la diarrhée ou la pneumonie, ou des domaines essentiels comme une eau propre, des installations sanitaires et la nutrition.

 L'exemple de plusieurs pays en voie de développement montre qu'un véritable engagement politique et des stratégies ciblées font baisser significativement la mortalité infantile. Des progrès peuvent donc être réalisés même pour un pays confronté à une grande pauvreté.*

 Augmenter de 5% l'espérance de vie des enfants permet d'améliorer de 1% par an la croissance économique dans la décennie qui suit.


*Le Malawi, a réduit de moitié son taux de mortalité d'enfants de moins de 5 ans de 1990 à 2007, en augmentant les ressources et en harmonisant l'aide des pays donateurs suite à la rédaction d'un Plan national de santé publique. Il a notamment augmenté le nombre de femmes assistées lors de leur accouchement par un agent de santé qualifié à 60%, le taux de vaccination à 99%, le taux de traitement à la vitamine A à 86%, la prise en charge de services de santé de la pneumonie, de la sécurité alimentaire, et des traitements alimentaires thérapeutiques, la promotion de l'allaitement maternel exclusif (57%) et le nombre d'agents de santé formés et soutenus.


CONTACTS

Pour toute interview, notamment de nos experts et recevoir le rapport
Ou pour toute question relative à la campagne Santé : les enfants d'abord ! :
Marie Yared, responsable du plaidoyer de Vision du Monde en France
01 49 49 11 16
06 67 09 32 98
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pour tout support image, témoignage…
Sigrid Darmendrail, responsable communication de Vision du Monde en France
01 49 49 11 15
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Site de la campagne Santé : les enfants d'abord !, en ligne prochainement
www.sante-enfants.org


SUR VISION DU MONDE

Fondée en 1950, Vision du Monde est la première ONG de parrainage d'enfants dans le monde. Présente dans 98 pays, elle apporte son soutien à 15 millions d'enfants dans 4 domaines essentiels : l'eau, l'alimentation, la santé et l'éducation. Son action réside principalement dans le transfert de compétences afin de rendre les générations futures autonomes.
Vision du Monde a un rôle consultatif auprès de l'Organisation Mondiale pour la Santé (OMS), du Programme Alimentaire Mondial (PAM) et du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés. Elle travaille également en étroite collaboration avec l'Unicef.
www.visiondumonde.fr


--
Contact Presse:
Vision du monde

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.visiondumonde.fr/

--

Communiqué envoyé le 18.01.2010 12:14:23 via le site Categorynet.com dans la rubrique Cause humanitaire / Solidarité

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

7496471620216002716-3655852071391040696?l=solidarite.annuairecommuniques Vision du Monde : Parrainage d'enfants


Posted: 2010-01-18 12:14:26

Lire article Source