Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

INTERVIEW METRO : "Le gouvernement a-t-il pris la mesure de la situation de l’aide alimentaire en France ?"

"Le gouvernement a-t-il pris la mesure de la situation de l'aide alimentaire
en France ?"

La campagne d'hiver des Restos du cœur est lancée aujourd'hui. Interrogé par
Metro, le président de l'association, olivier Berthe, s'attend à un afflux
sans précédent de personnes démunies et s'inquiète de la baisse des aides de
l'Etat et de l'Europe.

Comment se présente cette campagne ?
Je suis bénévole aux Restos depuis 23 ans et en 2008, je n'avais jamais vu
une telle augmentation de la demande : 100 000 personnes de plus avaient été
accueillies dans nos centres. Malheureusement cette année, tous les signes,
les inscriptions qui ont commencé il y a une quinzaine de jours ou la
fréquentation de nos centres ouverts toute l'année, nous indiquent que nous
devons nous attendre à une affluence encore supérieure. L'activité des
Restos est liée au niveau de pauvreté des Français. A partir du moment où le
chômage a augmenté et où la situation économique ne s'est pas améliorée pour
de nombreux Français depuis un an, on ne voit pas par quel miracle les gens
auraient moins besoin de nous.

Parallèlement à cette hausse de la demande, vous devez faire face à une
baisse des aides que vous percevez…
C'est l'énorme paradoxe. Alors qu'on a reçu l'an dernier 15% de personnes en
plus, on a pour 2010 une perspective de 15% d'aides en moins. Celle de
l'Europe aux associations alimentaires françaises (les Restos, les banques
alimentaires, le Secours populaire et la Croix rouge) va diminuer de trois
millions d'euros. Et l'enveloppe exceptionnelle de dix millions d'euros que
le gouvernement avait attribué à ces mêmes associations l'an dernier pour
faire face à l'augmentation du prix des matières premières alimentaires n'a
pas été reconduite, bien que ce prix n'ait pas diminué.

Le gouvernement a annoncé samedi que cette question fera l'objet d'une
réunion le 7 décembre…
Pour prendre des décisions dans un mois ou deux ? Notre campagne sera
pratiquement terminée. Nous avions écrit au Premier ministre il y a quatre
mois. A l'heure où je vous parle, nous n'avons pas reçu de réponse. Vous
imaginez bien que la logistique d'une association comme la nôtre demande de
la préparation. Nos entrepôts sont déjà livrés depuis un mois. Cette réunion
tardive, à laquelle nous nous rendrons néanmoins, ne peut que nous
interpeller : le gouvernement a-t-il pris la mesure de la situation de
l'aide alimentaire en France ? Il n'a pas fallu autant de temps pour
débloquer des milliards pour les banques. Dans ces conditions, il est
absolument indispensable que la générosité des Français soit encore au
rendez-vous. Si ce n'est pas le cas, les Restos ne pourront pas aller au
bout.

Propos recueillis par Gilles Daniel Metro France

--
Contact Presse:
FHCOM
Frédéric HENRY
+33155342424
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.fhcom.net

--

Communiqué envoyé le 29.11.2009 20:27:39 via le site Categorynet.com dans la rubrique Cause humanitaire / Solidarité

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

7496471620216002716-6506553158741192186?l=solidarite.annuairecommuniques INTERVIEW METRO : "Le gouvernement a-t-il pris la mesure de la situation de  l’aide alimentaire en France ?"


Posted: 2009-11-29 20:27:43

Lire article Source