Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

5ème édition de l'Atlas de Paris : Les entreprises parisiennes en 2008 passées à la loupe

Atlas téléchargeable sur www.greffe-tc-paris.fr

Pour la cinquième année consécutive, le Greffe du Tribunal de Commerce de Paris publie son Atlas. Photographie économique de Paris au 31 décembre 2008, il dresse un état des lieux de l'évolution des entreprises par arrondissement de 2007 à 2008. Cette année, l'Atlas est particulièrement intéressant compte tenu des contrastes, entre un début d'année dynamique et une fin d'année morose, résultats de la crise. On y apprend entre autre, quel est l'arrondissement qui attire le plus d'entrepreneurs, quel est celui qui a enregistré le plus de disparition de sociétés ? Quel est le principal secteur d'activité à Paris ? Quels sont les secteurs d'activités qui ont réussi à tirer leur épingle du jeu et dans quels arrondissements ? Quel est l'arrondissement préféré par les femmes entrepreneurs ? Quel est la durée de vie moyenne d'une entreprise ? ….


L'Atlas, la photographie de l'activité économique des entreprises parisiennes

Photographie de l'économie parisienne, cet Atlas prend en compte la totalité des entreprises parisiennes actives inscrites au Registre du commerce au 1er janvier 2009, soit près de 338 000 entreprises. Il s'appuie sur les données économiques, juridiques, financières et judiciaires recueillies par le Greffe dans le cadre de sa mission de service public auprès des entreprises.

L'Atlas s'articule en quatre parties illustrées de tableaux et de graphiques présentant l'ensemble des arrondissements parisiens accompagnés de commentaires visant à mettre en lumière les éléments les plus significatifs. 21 critères sont ainsi disséqués :

- Evolution des entreprises parisiennes de 2007 à 2008
- Répartition des entreprises parisiennes par arrondissement
- Densité des entreprises à Paris par arrondissement
- Caractéristiques des entreprises parisiennes
- Statuts juridiques des entreprises parisiennes
- Montants de capital des entreprises parisiennes
- Répartition des entreprises selon les critères de l'Union européenne
- Activités des entreprises parisiennes
- Civilité des dirigeants des entreprises parisiennes
- Age moyen des dirigeants des entreprises parisiennes
- Répartition par classes d'âge des entrepreneurs parisiens
- Nationalité des dirigeants des entreprises parisiennes
- Défaillances des entreprises parisiennes
- Répartition des défaillances par type de procédure
- Activité des entreprises défaillantes
- Effet des défaillances sur l'emploi à Paris
- Pérennité des entreprises parisiennes au jour de leur radiation
- Disparition des entreprises parisiennes
- Répartition par tranche d'âges des entreprises radiées
- Motifs des radiations des entreprises à Paris
- Activités des entreprises radiées à Paris

S'il ne fallait retenir que quelques données essentielles de l'Atlas 2009, voici les 6 chiffres clés de l'évolution économique de Paris pour l'année 2008 :
- 338 014 : c'est le nombre d'entreprises actives à Paris au 31 décembre 2008, à comparer avec les 330 776 en activité au 31 décembre 2007, soit une augmentation de +2% en un an
- 29 669 : c'est le nombre entreprises créées en 2008, contre 30 939 en 2007, soit une régression de la création d'entreprise de -4% et un retour au chiffre de l'année 2006 où 29 630 nouvelles entreprises ont vu le jour
- 11 ans et demi : c'est la pérennité moyenne des entreprises au 1er janvier 2009, soit presque un an de plus qu'au 31 décembre 2007
- 51 ans : c'est l'âge moyen du dirigeant d'entreprise en 2006 et 2007 à Paris
- 3 911 : c'est le nombre d'entreprises défaillantes en 2008, contre 3 760 en 2007, soit une hausse de +4%
- 15% : c'est la densité moyenne de la population des entreprises dans la capitale qui reste la même en 2007 et 2008

Petite nouveauté, l'édition 2009 de l'Atlas économique de Paris met en évidence la répartition des entreprises parisiennes au regard des critères de la Commission européenne introduits en droit français par le décret n° 2009-245 du 2 mars 2009 relatif à la définition des petites et moyennes entreprises. Ces critères prennent en compte l'effectif et le chiffre d'affaires ou le bilan total annuel selon les seuils suivants :
- Une micro entreprise est définie comme une entreprise dont l'effectif est inférieur à 10 personnes et dont le chiffre d'affaires ou le total du bilan annuel n'excède pas 2 millions d'euros.
- Une petite entreprise est définie comme une entreprise dont l'effectif est inférieur à 50 personnes et dont le chiffre d'affaires ou le total du bilan annuel n'excède pas 10 millions d'euros.
- Une entreprise moyenne est définie comme une entreprise dont l'effectif est inférieur à 250 personnes et dont le chiffre d'affaires n'excède pas 50 millions d'euros ou dont le total du bilan annuel n'excède pas 43 millions d'euros.


2008, une année de contrastes

Entre un premier semestre plutôt prometteur et une fin d'année en demi teinte, l'année 2008 restera une année marquante pour les entreprises de Paris. C'était pourtant bien parti. A l'issue du premier trimestre 2008, les chiffres parlaient d'eux même. Avec une baisse de plus de 11% du nombre des jugements d'ouverture de procédures collectives, un bon maintien de la création d'entreprises commerciales et une augmentation significative du nombre d'entreprises actives, l'économie parisienne avait le vent en poupe. A la fin du premier semestre, le constat restait le même : baisse des difficultés des entreprises et augmentation des créations d'entreprises commerciales. Fin juin, le nombre d'entreprises immatriculées depuis le début de l'année frisait les 19 000 soit près de 800 créations par semaine avec une proportion 80% de sociétés commerciales souvent davantage génératrices d'emplois. Fin juin toujours, la baisse des défaillances d'entreprises depuis jan
vier était toujours de -3,4% par rapport à 2007.

A la rentrée de septembre, la tendance commence à s'inverser. La progression du rythme de la création d'entreprise ralentit, la baisse du nombre de procédures collectives s'arrête, le nombre de déclarations de cessation des paiements augmente significativement. A partir du mois de décembre, les effets de la crise financière mondiale commencent à se faire sentir. L'année se termine sur une baisse de 4% des immatriculations d'entreprises et une hausse équivalente du nombre d'entreprises touchées par une ouverture de jugement de redressement ou de liquidation judiciaires. Avec ses 4000 entreprises au kilomètre carré, Paris demeure un fantastique vivier d'entreprises dont la pérennité moyenne de 11 ans leur donne une assise et une importante capacité de résistance aux variations économiques. Preuve en est le taux de difficulté d'entreprise qui, en dépit de la période, se maintient au-dessous de 1% au 31 décembre 2008.


--
Contact Presse:
Greffe du tribunal de commerce de Paris

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


--

Communiqué envoyé le 23.06.2009 10:16:16 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Atlas téléchargeable sur www.greffe-tc-paris.fr

Pour la cinquième année consécutive, le Greffe du Tribunal de Commerce de Paris publie son Atlas. Photographie économique de Paris au 31 décembre 2008, il dresse un état des lieux de l'évolution des entreprises par arrondissement de 2007 à 2008. Cette année, l'Atlas est particulièrement intéressant compte tenu des contrastes, entre un début d'année dynamique et une fin d'année morose, résultats de la crise. On y apprend entre autre, quel est l'arrondissement qui attire le plus d'entrepreneurs, quel est celui qui a enregistré le plus de disparition de sociétés ? Quel est le principal secteur d'activité à Paris ? Quels sont les secteurs d'activités qui ont réussi à tirer leur épingle du jeu et dans quels arrondissements ? Quel est l'arrondissement préféré par les femmes entrepreneurs ? Quel est la durée de vie moyenne d'une entreprise ? ….


L'Atlas, la photographie de l'activité économique des entreprises parisiennes

Photographie de l'économie parisienne, cet Atlas prend en compte la totalité des entreprises parisiennes actives inscrites au Registre du commerce au 1er janvier 2009, soit près de 338 000 entreprises. Il s'appuie sur les données économiques, juridiques, financières et judiciaires recueillies par le Greffe dans le cadre de sa mission de service public auprès des entreprises.

L'Atlas s'articule en quatre parties illustrées de tableaux et de graphiques présentant l'ensemble des arrondissements parisiens accompagnés de commentaires visant à mettre en lumière les éléments les plus significatifs. 21 critères sont ainsi disséqués :

- Evolution des entreprises parisiennes de 2007 à 2008
- Répartition des entreprises parisiennes par arrondissement
- Densité des entreprises à Paris par arrondissement
- Caractéristiques des entreprises parisiennes
- Statuts juridiques des entreprises parisiennes
- Montants de capital des entreprises parisiennes
- Répartition des entreprises selon les critères de l'Union européenne
- Activités des entreprises parisiennes
- Civilité des dirigeants des entreprises parisiennes
- Age moyen des dirigeants des entreprises parisiennes
- Répartition par classes d'âge des entrepreneurs parisiens
- Nationalité des dirigeants des entreprises parisiennes
- Défaillances des entreprises parisiennes
- Répartition des défaillances par type de procédure
- Activité des entreprises défaillantes
- Effet des défaillances sur l'emploi à Paris
- Pérennité des entreprises parisiennes au jour de leur radiation
- Disparition des entreprises parisiennes
- Répartition par tranche d'âges des entreprises radiées
- Motifs des radiations des entreprises à Paris
- Activités des entreprises radiées à Paris

S'il ne fallait retenir que quelques données essentielles de l'Atlas 2009, voici les 6 chiffres clés de l'évolution économique de Paris pour l'année 2008 :
- 338 014 : c'est le nombre d'entreprises actives à Paris au 31 décembre 2008, à comparer avec les 330 776 en activité au 31 décembre 2007, soit une augmentation de +2% en un an
- 29 669 : c'est le nombre entreprises créées en 2008, contre 30 939 en 2007, soit une régression de la création d'entreprise de -4% et un retour au chiffre de l'année 2006 où 29 630 nouvelles entreprises ont vu le jour
- 11 ans et demi : c'est la pérennité moyenne des entreprises au 1er janvier 2009, soit presque un an de plus qu'au 31 décembre 2007
- 51 ans : c'est l'âge moyen du dirigeant d'entreprise en 2006 et 2007 à Paris
- 3 911 : c'est le nombre d'entreprises défaillantes en 2008, contre 3 760 en 2007, soit une hausse de +4%
- 15% : c'est la densité moyenne de la population des entreprises dans la capitale qui reste la même en 2007 et 2008

Petite nouveauté, l'édition 2009 de l'Atlas économique de Paris met en évidence la répartition des entreprises parisiennes au regard des critères de la Commission européenne introduits en droit français par le décret n° 2009-245 du 2 mars 2009 relatif à la définition des petites et moyennes entreprises. Ces critères prennent en compte l'effectif et le chiffre d'affaires ou le bilan total annuel selon les seuils suivants :
- Une micro entreprise est définie comme une entreprise dont l'effectif est inférieur à 10 personnes et dont le chiffre d'affaires ou le total du bilan annuel n'excède pas 2 millions d'euros.
- Une petite entreprise est définie comme une entreprise dont l'effectif est inférieur à 50 personnes et dont le chiffre d'affaires ou le total du bilan annuel n'excède pas 10 millions d'euros.
- Une entreprise moyenne est définie comme une entreprise dont l'effectif est inférieur à 250 personnes et dont le chiffre d'affaires n'excède pas 50 millions d'euros ou dont le total du bilan annuel n'excède pas 43 millions d'euros.


2008, une année de contrastes

Entre un premier semestre plutôt prometteur et une fin d'année en demi teinte, l'année 2008 restera une année marquante pour les entreprises de Paris. C'était pourtant bien parti. A l'issue du premier trimestre 2008, les chiffres parlaient d'eux même. Avec une baisse de plus de 11% du nombre des jugements d'ouverture de procédures collectives, un bon maintien de la création d'entreprises commerciales et une augmentation significative du nombre d'entreprises actives, l'économie parisienne avait le vent en poupe. A la fin du premier semestre, le constat restait le même : baisse des difficultés des entreprises et augmentation des créations d'entreprises commerciales. Fin juin, le nombre d'entreprises immatriculées depuis le début de l'année frisait les 19 000 soit près de 800 créations par semaine avec une proportion 80% de sociétés commerciales souvent davantage génératrices d'emplois. Fin juin toujours, la baisse des défaillances d'entreprises depuis jan
vier était toujours de -3,4% par rapport à 2007.

A la rentrée de septembre, la tendance commence à s'inverser. La progression du rythme de la création d'entreprise ralentit, la baisse du nombre de procédures collectives s'arrête, le nombre de déclarations de cessation des paiements augmente significativement. A partir du mois de décembre, les effets de la crise financière mondiale commencent à se faire sentir. L'année se termine sur une baisse de 4% des immatriculations d'entreprises et une hausse équivalente du nombre d'entreprises touchées par une ouverture de jugement de redressement ou de liquidation judiciaires. Avec ses 4000 entreprises au kilomètre carré, Paris demeure un fantastique vivier d'entreprises dont la pérennité moyenne de 11 ans leur donne une assise et une importante capacité de résistance aux variations économiques. Preuve en est le taux de difficulté d'entreprise qui, en dépit de la période, se maintient au-dessous de 1% au 31 décembre 2008.


--
Contact Presse:
Greffe du tribunal de commerce de Paris

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


--

Communiqué envoyé le 23.06.2009 10:16:16 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Lire plus sur: http://affaires.annuairecommuniques.com/2009/06/5eme-edition-de-latlas-de-paris-les.html