Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Malgré un contexte économique difficile,les parisiens toujours très entreprenants en mars 2009

La création d'entreprises parisiennes ne faiblit pas

Le nombre des entreprises actives à Paris augmente. Fin mars 2009, le solde des entreprises actives à Paris est positif. Il continue sa progression avec 4 782 entreprises supplémentaires immatriculées au RCS parisien, le nombre de dossiers d'entreprise au RCS augmente de 1,43% par rapport à la même date de 2008.
On constate toutefois, un ralentissement de la création depuis le début d'année : Le nombre total des immatriculations au RCS au titre des trois premiers mois de l'année 2009 s'élève à 7 666 entreprises, elles s'élevaient à 9 975 à l'issue des trois premiers mois de 2008. Seule forme juridique a tirer son épingle du jeu, les SA et SAS : Avec 892 nouvelles sociétés, les immatriculations de sociétés par actions résistent : leur nombre cumulé augmente de 6% depuis début janvier 2009 par rapport au premier trimestre 2008. Leur proportion s'établit à 11% par rapport au total des immatriculations de 2009, elles représentaient 9% des immatriculations en 2008.

Endettement des entreprises

Le nombre des déclarations d'endettement relatives aux investissements des entreprises recueillies par le greffe au premier trimestre 2009 baisse globalement de 13% par rapport à la même période de 2008.
Sur les mêmes bases de comparaison, le montant moyen cumulé des déclarations d'endettement relatives aux retards de paiement des entreprises vis à vis des organismes fiscaux et sociaux, augmente de 11% vis à vis du Trésor Public pour un montant moyen de près de 51 930 euros – mais baisse de 45% vis à vis de la Sécurité sociale soit un montant moyen d'environ 5 295 euros.

Entreprises en difficultés

Les jugements d'ouverture de procédures de redressement et de liquidation judiciaires augmentent de 12% par rapport au premier trimestre 2008. Le greffe a enregistré 698 déclarations de cessation des paiements depuis janvier 2009 contre 700 au titre des 3 derniers mois 2008. Le taux de défaillance d'entreprises s'établit à 0,3% fin mars 2009. Ce taux résulte du rapport du nombre d'entreprises défaillantes à Paris sur le nombre d'entreprises actives à une même date.
Pendant la même période, le Tribunal a prononcé 1026 jugements d'ouvertures de procédures collectives contre 945 en 2008.
Le montant du passif moyen cumulé par entreprise défaillante se chiffre à 160 577 euros, il augmente de 14%.
Le nombre de salariés impactés par la défaillance de leur entreprise s'élève à 3 521 personnes au premier trimestre 2009. En mars 2009, 50% des salariés concernées par les entreprises en redressement et liquidation judiciaires travaillent dans le secteur des services aux entreprises, 16% travaillent dans le secteur des hôtels-cafés-restaurants.

--
Contact Presse:
Greffe du tribunal de commerce de Paris


--

Communiqué envoyé le 25.05.2009 10:10:11 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

La création d'entreprises parisiennes ne faiblit pas

Le nombre des entreprises actives à Paris augmente. Fin mars 2009, le solde des entreprises actives à Paris est positif. Il continue sa progression avec 4 782 entreprises supplémentaires immatriculées au RCS parisien, le nombre de dossiers d'entreprise au RCS augmente de 1,43% par rapport à la même date de 2008.
On constate toutefois, un ralentissement de la création depuis le début d'année : Le nombre total des immatriculations au RCS au titre des trois premiers mois de l'année 2009 s'élève à 7 666 entreprises, elles s'élevaient à 9 975 à l'issue des trois premiers mois de 2008. Seule forme juridique a tirer son épingle du jeu, les SA et SAS : Avec 892 nouvelles sociétés, les immatriculations de sociétés par actions résistent : leur nombre cumulé augmente de 6% depuis début janvier 2009 par rapport au premier trimestre 2008. Leur proportion s'établit à 11% par rapport au total des immatriculations de 2009, elles représentaient 9% des immatriculations en 2008.

Endettement des entreprises

Le nombre des déclarations d'endettement relatives aux investissements des entreprises recueillies par le greffe au premier trimestre 2009 baisse globalement de 13% par rapport à la même période de 2008.
Sur les mêmes bases de comparaison, le montant moyen cumulé des déclarations d'endettement relatives aux retards de paiement des entreprises vis à vis des organismes fiscaux et sociaux, augmente de 11% vis à vis du Trésor Public pour un montant moyen de près de 51 930 euros – mais baisse de 45% vis à vis de la Sécurité sociale soit un montant moyen d'environ 5 295 euros.

Entreprises en difficultés

Les jugements d'ouverture de procédures de redressement et de liquidation judiciaires augmentent de 12% par rapport au premier trimestre 2008. Le greffe a enregistré 698 déclarations de cessation des paiements depuis janvier 2009 contre 700 au titre des 3 derniers mois 2008. Le taux de défaillance d'entreprises s'établit à 0,3% fin mars 2009. Ce taux résulte du rapport du nombre d'entreprises défaillantes à Paris sur le nombre d'entreprises actives à une même date.
Pendant la même période, le Tribunal a prononcé 1026 jugements d'ouvertures de procédures collectives contre 945 en 2008.
Le montant du passif moyen cumulé par entreprise défaillante se chiffre à 160 577 euros, il augmente de 14%.
Le nombre de salariés impactés par la défaillance de leur entreprise s'élève à 3 521 personnes au premier trimestre 2009. En mars 2009, 50% des salariés concernées par les entreprises en redressement et liquidation judiciaires travaillent dans le secteur des services aux entreprises, 16% travaillent dans le secteur des hôtels-cafés-restaurants.

--
Contact Presse:
Greffe du tribunal de commerce de Paris


--

Communiqué envoyé le 25.05.2009 10:10:11 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Lire plus sur: http://affaires.annuairecommuniques.com/2009/05/malgre-un-contexte-economique.html