Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

La Mie Câline se lance à l’international

La Mie Câline se lance à l’international


Forte d’un réseau de 180 terminaux de cuisson en France et d’un concept empreint d’une forte identité, La Mie Câline se lance à l’international. Avec 70 magasins potentiels sous 10 ans, l’Espagne et la Belgique sont les premières étapes de ce nouveau levier de croissance.

En juin 2009 :
- L’enseigne installe ses premiers master-franchisés en Espagne au centre de Barcelone : Delphine Ballandras et Luis Miguel Almorin. A l’issue d’une période probatoire de 24 mois sur 2 à 3 magasins pilotes, 40 magasins seront implantés en Catalogne et en Aragon à l’horizon 2019.
- La Mie Câline arrive en Belgique. L’enseigne a confié la master-franchise de la région Wallonne à l’un de ses anciens franchisés, Guillaume Joly. Sur le même schéma de validation (2 à 3 pilotes avant d’amorcer un déploiement en franchise), le potentiel d’implantations est estimé à 30 magasins.


A propos de La Mie Câline :
Créée en 1985 par André Barreteau, fils et petit-fils de boulanger, La Mie Câline compte 180 magasins en France et emploie près de 1.800 personnes. Situés sur des emplacements de premier ordre, les magasins La Mie Câline participent au dynamisme du commerce local, où le service de proximité et l'accueil sont essentiels.
Certifié ISO 9001 depuis 2004, l’unique site de fabrication du réseau est implanté en Vendée, d’où l’enseigne est originaire. La certification ISO 9001 Services Franchise a quant à elle été obtenue en 2007.

Chiffres-clés :
Chiffre d'affaires réseau 2008 : 123 M€ TTC
Progression vs 2007 : + 9,8% à périmètre non constant
Effectif global : près de 1.800 personnes (réseau + siège)
Nombre de clients servis en 2008 : près de 40.000.000 de clients
Objectifs de croissance 2009 : + 25 magasins

La Mie Câline en Hispanie
Né à Saragosse, Luis Miguel Almorin (38 ans) découvre La Mie Câline grâce à son épouse Delphine Ballandras (33 ans) en 2003.
C’est en passant des vacances chez ses beaux-parents à Saint Jean de Monts (fief de l’enseigne) que cet ingénieur, responsable de planification au sein d’un centre d’appels, se pique au jeu. « J’ai tout de suite pensé que ce concept marcherait en Espagne » se souvient Luis Miguel. Six ans plus tard, après avoir exploré différentes hypothèses de création de part et d’autre des Pyrénées, c’est avec La Mie Câline qu’il démarre sa nouvelle vie professionnelle.
Entourés d’une équipe de 7 personnes, Delphine et Luis Miguel ouvrent la première vitrine master-franchisée La Mie Câline à Barcelone. Situé en emplacement n°1 à la frontière du cœur historique de la métropole, le magasin joue à fond la french touch.
Dans l’immédiat, aucune adaptation majeure du concept n’est programmée, si ce n’est une plage horaire amplifiée et la déclinaison de l’offre sandwichs au goût catalan (huile d’olive, tomates fraîches pour se rapprocher du fameux « Pan con Tomate »).

La Mie Câline arrive avec un atout majeur : la légitimité de son esprit français
Formules « sandwichs-frites-boisson », boulangeries traditionnelles avec places assises, dépôts de pain : les concepts espagnols ont suivi l’évolution de la boulangerie traditionnelle. Face à des clients plus exigeants, l’offre pain s’est légèrement étoffée ces cinq dernières années. Certains gros groupes de restauration se sont ouverts à la restauration rapide.
Selon Luis Miguel Almorin « La Mie Câline renvoie une image de commerce de quartier, la modernité et la diversité des produits en plus. Ses croissants et ses pains au chocolat français seront très certainement d’entrée plébiscités. Plus travaillée, La Flocâline devrait également vite supplanter la baguette de tous les jours. A nous de jouer pour faire découvrir l’ensemble de la gamme aux Barcelonais. » Amateur convaincu, Luis Miguel Almorin mise que les cookies et leurs nombreux parfums feront rapidement des adeptes : « c’est Le produit phare de La Mie Câline » !

Ainsi, l’identité de La Mie Câline reste intacte : une large gamme de pains français, des viennoiseries et des pâtisseries à profusion, des sandwichs et des salades fraîchement préparés, des prix très bien placés... bref, un large choix de suggestions pour tous les budgets, tous les appétits et pour chaque heure de la journée.

La Mie Câline chez les Belges
Guillaume Joly (36 ans) rencontre La Mie Câline en 1997.
Pâtissier-confiseur-chocolatier-glacier de formation, ce Ch’ti ouvre son premier magasin La Mie Câline en juin 1999 à Soissons. Une franchise qu’il exploite jusqu’en 2003. Après une expérience dans l’immobilier, Guillaume Joly revient vers La Mie Câline en 2007 et reprend le magasin de Gap. Fin 2008, il quitte son statut de franchisé pour s’orienter vers un projet qui lui tient à cœur depuis ses débuts avec l’enseigne : la master-franchise.
Il ouvre son premier pilote fin juin à Liège, en emplacement n°1 et en centre-ville, cela va de soi : une surface de vente de 65 m2, une équipe de 7 personnes dont un responsable de site (fidèle collaborateur sur lequel Guillaume Joly s’appuie depuis plusieurs années).
L’ouverture du 2è pilote est programmée pour 2010 dans l’une des 36 villes wallonnes potentiellement susceptibles d’accueillir La Mie Câline. Cette phase d’expérimentation validée, le lancement de la franchise sur le territoire belge sera effectif en janvier 2011.

Des produits maison, une gamme exclusive, des pains français
La « restauration rapide » et la « vente à emporter » sont très développées en Belgique. Les Wallons sont de gros amateurs de sandwichs. Cinq enseignes se partagent le marché. Mais selon Guillaume Joly « il n’existe pas de concept comme La Mie Câline. Certes il s’agit d’un terminal de cuisson, mais ses produits sont maison et exclusifs ».
Pain, viennoiserie, pâtisserie, sandwicherie, traiteur… l’originalité et l’étendue de cette offre bien française devrait lui permettre de prendre rapidement des parts de marché notamment avec les sandwichs et les baguettes.
« Les Belges consomment des pains plus gros et plus traditionnels (comme la brique, un pain de 800 grammes). La Mie Câline va incontestablement apporter une touche d’exotisme avec sa gamme de pains Français, plus petits, plus variés ».
Comme en Espagne, l’introduction de La Mie Câline en région wallonne se fera par un effet de « copier-coller ». Une période d’observation de 3 à 4 mois sera suivie ou non de mesures correctives.


Contact Presse
Sylvie Baudard
gérant
SBS.COM
01 47 28 99 54
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.sbscom.fr

Télécharger le logo de La Mie Câline (gif - 8 Ko)

Visiter la salle de presse de SBS.COM

Ce communiqué de presse porte la référence