Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

52% des entreprises protègent l’accès aux informations critiques par de simples mots de passe

52% des entreprises protègent l’accès aux informations critiques par de simples mots de passe


            

 

L’enquête conjointe d’Aberdeen Group et de Quest Software sur l’évolution des pratiques en matière de mots de passe révèle que :
► pour 4 entreprises sur 5, les utilisateurs doivent se souvenir de 4 à 6 mots de passe,
► une même proportion d’entreprise envisage de consolider ces accès sur une plateforme centralisée,
► mais 1 sur 3 compte la protéger par une authentification forte à deux facteurs.

Paris, le 8 septembre 2008. Quest Software, Inc. (Nasdaq: QSFT) publie le résultat d’une étude intitulée « Bonnes pratiques d’authentification forte à deux facteurs », réalisée à sa demande par Aberdeen Group. L’étude porte sur l’évolution des pratiques des entreprises en matière de sécurisation de l’accès aux données. Sur les 150 entreprises interrogées, dont 33% en Europe et MEA (Moyen Orient et Afrique), plus de 88% reconnaissent utiliser de 4 à 6 mots de passe différents pour accéder aux données critiques de l’entreprise. Mais elles sont aussi près de 44% à envisager de centraliser et de consolider la gestion de leurs identités sur une plateforme unique.

Des progrès dans la sécurisation des mots de passe
Si de nombreux progrès restent à faire, l’étude d’Aberdeen Group pour Quest Software révèle également qu’un nombre croissant d’entreprise prend des mesures pour renforcer la sécurité de l’accès aux données critiques. Une entreprise sur deux utilise l’une ou l’autre des méthodes de renforcement des mots de passe (combinaison de chiffres et de lettres, longueur minimum, renouvellement obligatoire et régulier, etc…). Cependant, les mots de passe restent souvent les seuls moyens de contrôle d’accès aux différentes ressources critiques du système d’information, et ce pour une entreprises sur deux (52%).

L’authentification forte à deux facteurs pour réduire le TCO de la gestion des identités
Sur les 150 entreprises interrogées (dont 43% de PME réalisant moins de 50 M$ de CA), l’étude d’Aberdeen Group précise que quatre sur cinq parmi les plus performantes ont déployé un système d’authentification forte à deux facteurs (mot de passe et clé ou carte). Cette approche leur a permis de réduire significativement les coûts d’assistance à l’utilisateur, par exemple pour le renouvellement des mots de passe oubliés, ainsi que le coût total de possession de l’infrastructure d’authentification des utilisateurs. L’authentification forte à deux facteurs facilite également la mise en conformité réglementaire et réduit l’exposition aux risques de sécurité susceptibles d’affecter l’image ou la profitabilité de l’entreprise.

Une gamme de solutions complète basée sur Active Directory
Avec Quest Defender, Quest Software propose aux entreprises une solution d’authentification forte à deux facteurs intégrée à Active Directory. Compatible avec les tokens ou cartes de la plupart des fournisseurs du marché, Quest Defender peut être couplée avec les autres solutions Quest de gestion centralisée des identités.

Pour en savoir plus et télécharger une version d’évaluation, consultez le site : www.quest.com/defender

L’étude complète d’Aberdeen Group sur les bonnes pratiques d’authentification forte à deux facteurs peut être téléchargée sur le site de Quest Software à l’adresse suivante : www.quest.com/StrongUserAuthentication


A propos de Quest Software
Afin d’aider ses clients à faire face à la complexité croissante de leur système d’information et à concilier gain de productivité, adaptabilité et sécurité, Quest Software fournit des solutions logicielles pour simplifier l’administration, optimiser les performances et assurer la disponibilité de leurs applications, bases de données, infrastructures et environnements virtualisés.
Quest Software et ses filiales ScriptLogic, VizionCore et Provision Networks disposent aujourd’hui d’une gamme de solutions étendue pour gérer de bout en bout les environnements virtualisés et leurs supports physiques (postes de travail et serveurs).
Cotée au Nasdaq (QSFT) depuis août 1999, Quest Software a réalisé un chiffre d’affaires 2007 de 631 millions de dollars, en progression de 12% par rapport à 2006 (561,6 millions). Quest Software emploie 3.330 personnes et est implantée dans plus de 30 pays. Son siège social est basé aux Etats-Unis, à Aliso Viejo (Californie).
Plus de 90.000 clients font confiance à Quest Software dans le monde.
www.quest.com

Quest, Quest Software, les noms de produits ou de services fournis par Quest Software sont des marques déposées de Quest Software, Inc. Tous les autres noms de sociétés et/ou de marques et/ou de produits appartiennent à leurs propriétaires respectifs.



Contact Presse
PARME COMMUNICATION
Valérie Garaud
+33 1 46 10 65 44
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://www.parmecommunication.com


Ce communiqué de presse porte la référence 91Q0S8LC