Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse
INA_CATEGORYNET_728x90 Guyenne & Gascogne choisit les solutions vocales de Vocollect pour améliorer sa productivité

Guyenne & Gascogne choisit les solutions vocales de Vocollect pour améliorer sa productivité

Vocollect, Inc., leader mondial du travail dirigé par la voix (Voice-Directed Work), annonce que Guyenne & Gascogne, groupe de distribution alimentaire, a équipé son entrepôt logistique de Labenne dans les Landes de ses solutions vocales Talkman® T5 et casque SR20. Objectifs affichés : augmenter la rapidité d’exécution tout en améliorant la qualité de travail des opérateurs et réduire le taux de litige.

Guyenne & Gascogne est un groupe familial de distribution à prédominance alimentaire, côté au second marché, qui exploite des hypermarchés et des supermarchés dans la zone « Grand Sud-Ouest » de la France ainsi qu’en Espagne. Le groupe détient 50 % de participation dans Sogara, une filiale créée conjointement avec Carrefour en 1966, et gère 13 hypermarchés Carrefour de très grande taille. Quant à la société mère Guyenne & Gascogne, elle exploite, en partenariat avec Carrefour mais de façon totalement indépendante, son propre réseau de magasins comprenant 6 hypermarchés à l’enseigne Carrefour et 27 supermarchés à l’enseigne Champion.

A Labenne, dans les Landes, Guyenne & Gascogne dispose d’un entrepôt logistique de 27 000 m² pour les produits alimentaires (hors poissonnerie, boucherie traditionnelle et surgelés). Divisé en 3 parties (le frais, le sec et les liquides), l’entrepôt emploie 180 personnes, dont 75 opérateurs vocaux. Chaque jour, 1700 palettes sont réceptionnées puis éclatées, et plus de 45 000 colis sont préparés, puis expédiés dans les 33 magasins, avec un pic d’activité sur la période de juillet et août. Avant le déploiement de la technologie vocale, les trois méthodes de préparation en vigueur dans l’entrepôt (le cross docking ou passage à quai, le pré-allotissement et l’éclatement) reposaient sur un process label (étiquettes papier).

En 2005, encouragé par son partenaire Carrefour, le Directeur Achats et Logistique de Guyenne & Gascogne, Eric Martinet, s’intéresse de près à la technologue vocal et à ses bénéfices. Il lance alors une étude à la fois technique, opérationnelle et financière pour évaluer les conséquences et les bénéfices liés à l’implémentation du vocal dans son entrepôt de Labenne. Plusieurs technologies sont alors mises en compétition et c’est finalement la solution de Vocollect, préconisée par Psion Teklogix, qui se révèle la plus concluante. « Que Carrefour, notre partenaire historique, utilise les technologies vocales depuis 2002 était un gage à la fois de fiabilité et de reconnaissance des solutions Vocollect »,  souligne Eric Martinet.

Déploiement de la technologie Vocollect dans le système de gestion de l’entrepôt existant

Le cœur du système d’information de Guyenne & Gascogne reposant sur le WMS (Warehouse Management System) CYLANDE G.D. (Grande Distribution) de CYLANDE (ex Logali), l’implémentation du middleware TekSpeech de Psion Teklogix a été nécessaire pour faire transiter les données entre les ordinateurs portables Talkman T5 de Vocollect et le logiciel CYLANDE G.D. Désormais, équipés d’un Talkman relié à un casque SR20, les opérateurs réalisent leur tâche de préparation de commande en communiquant oralement avec le logiciel de gestion de l’entrepôt. « Nos préparateurs ont une totale liberté visuelle et de mouvements, ce qui rend leur travail bien plus facile et plus sûr, » indique Eric Martinet. « Après une  demi-journée d’apprentissage en binôme, le changement de la méthode traditionnelle papier à la technologie vocale a été rapide et très bien accepté par les opérateurs. Aucun d’entre eux ne souhaiterait aujourd’hui revenir à l’ancienne méthode ».

En appliquant la technologie vocale à son activité de préparation de commandes, Guyenne & Gascogne a gagné en productivité, d’une part grâce à l’optimisation du circuit de préparation par le WMS qui donne les missions directement à l’opérateur, et d’autre part, par la rapidité et la fluidité d’exécution de la préparation grâce à la suppression des listings papier. L’entrepôt a également gagné en fiabilité, puisque le système de reconnaissance vocale vérifie à chaque instant l’exactitude des produits prélevés par l’opérateur. Le taux de litige a ainsi considérablement diminué, passant de 6 erreurs pour 1000 colis à moins de 0,3/1000 avec pour conséquence immédiate une qualité de service et une satisfaction des enseignes clientes considérablement accrues. Enfin, la solution a démontré son efficacité en matière de sécurité : les opérateurs étant libres de leurs mouvements, leur attention s’en est trouvée fortement renforcée.

Très satisfait de ces premiers résultats positifs, Eric Martinet souhaiterait dorénavant appliquer le vocal à d’autres activités de son  entrepôt : « Aujourd’hui nous réfléchissons au déploiement de la solution Vocollect à d’autres activités de l’entrepôt comme les inventaires, tournants et annuels, ainsi que l’éclatement du frais sur la partie flux tendus, en adéquation avec la stratégie de respect de l’environnement que nous menons depuis plus de 2 ans et qui conditionne nos investissements. »




Contact Presse :
Personne de contact pour les journalistes :
Aude Voyer
attachée de presse  
Réflexion Publique  
01 55 21 01 41
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
http://





Ce communiqué a été diffusé par et sur Categorynet.com (http://www.categorynet.com).
Ce communiqué de presse porte la référence GVZYA1AT