Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

CROISSANCE ETINCELLANTE DANS LE SECTEUR PHARMACEUTIQUE DE L’ONTARIO

CROISSANCE ETINCELLANTE DANS LE SECTEUR PHARMACEUTIQUE DE L’ONTARIO
LA RECHERCHE DE POINTE SUR LA SANTE CREERA DES EMPLOIS ET ATTIRERA DES INVESTISSEMENTS
TORONTO — Par le truchement du Fonds pour les emplois dans les secteur émergents, le gouvernement de l’Ontario fournit 150 millions de dollars pour encourager les compagnies pharmaceutiques axées sur la recherche à investir en Ontario, a annoncé M. John Wilkinson, Ministre de la Recherche et de l’Innovation.
« En attirant ces investissements, nous créerons des emplois bien rémunérés qui permettront la découverte de nouveaux traitements médicaux pour des maladies qui nous touchent tous et toutes, a ajouté M. Wilkinson. Le soutien de cette recherche renforcera l’économie de l’Ontario et améliorera la qualité de vie des familles de l’Ontario. »
Le secteur biopharmaceutique :
• Emploie plus de 9 000 Ontariens et Ontariennes à des postes de valeur élevée, comme ceux de chercheurs et chercheuses, ainsi que de scientifiques
• A investi plus de 550 millions de dollars en Ontario en 2006 pour permettre la découverte de traitements qui sauvent des vies, comme les antibiotiques, les nouveaux vaccins et des traitements plus efficaces contre le cancer
• Constitue 31 des 100 plus grandes sociétés du Canada qui investissent dans la recherche et le développement.
Les 150 millions de dollars créeront des emplois dans les milieux de la recherche biopharmaceutique, en permettant aux entreprises de demander des subventions, des prêts, des prêts à intérêts « zéro » et des fonds pour la construction de l’infrastructure, la recherche et la formation.
« L’investissement de 150 millions de dollars de notre gouvernement vise surtout à intensifier l’activité de recherche sur la santé et de fabrication de pointe qui se déploie ici même, en Ontario, a déclaré Mme Sandra Pupatello, Ministre du Développement Economique et du Commerce. Les gros investissements que font les compagnies biopharmaceutiques dans la recherche sur la santé sont indispensables à la croissance et au succès de notre secteur émergent de biotechnologie, ainsi que d’autres secteurs importants pour l’économie de l’Ontario. »
Le Fonds pour les emplois dans les secteurs émergents, de 1,15 milliard de dollars, appuie la création d’emplois dans les domaines où l’Ontario bénéficie d’un solide avantage en termes de compétitivité. Il vise à édifier et à renforcer l’industrie, à créer des emplois et à rendre l’Ontario mondialement compétitif dans des secteurs clés.
« L’annonce d’aujourd’hui est un signal non seulement pour le secteur biopharmaceutique intérieur, mais aussi pour le monde entier. Elle souligne que l’Ontario attache de l’importance à ce secteur et à ses possibilités de croissance, a déclaré M. Ronnie Miller, Président de la Recherche et du Développement et PDG de Hoffmann-La Roche Limited. En collaborant avec le gouvernement de l’Ontario, notre milieu met le cap sur un avenir qui contribuera à nous permettre de continuer à investir aujourd’hui dans les découvertes médicales de demain, de conserver nos cerveaux les plus brillants ici chez nous et, enfin, de veiller à ce que les patients et patientes bénéficient de l’accès à ces nouveaux médicaments et à ces nouveaux vaccins. »
« En matière de recherche sur la santé, l’Ontario bénéficie d’un secteur dynamique, de calibre mondial, a fait remarquer Mme Janet Rossant, Chef de la Recherche à l’Hôpital des Enfants Maldes ( The Hospital for Sick Children). Des opérations d’incentive comme ce nouveau programme d’investissement biopharmaceutique feront en sorte que des partenariats entre l’industrie et les chercheurs et chercheuses de l’Ontario continuent d’édifier une économie dynamique fondée sur le savoir, qui créera des emplois et améliorera la santé de notre population. »
Le programme d’investissement dans le secteur biopharmaceutique, de 150 millions de dollars, n’est qu’un des moyens dont dispose le gouvernement de l’Ontario pour renforcer l’économie et aider les familles de l’Ontario. Parmi les autres initiatives, citons celles qui consistent à :
• Encourager une solide création d’emplois : création nette de plus de 417 000 emplois depuis octobre 2003
• Lancer la Stratégie de commercialisation des idées novatrices : 160 millions de dollars, pour appuyer les compagnies émergentes
• Aider les chercheurs les plus brillants de l’Ontario à commercialiser rapidement leurs nouvelles idées, en facilitant le passage du stade du laboratoire à celui du marché mondial, au moyen d’un investissement de 527 millions de dollars en cinq ans dans le Fonds pour la recherche en Ontario
• Établir une Stratégie d’investissement dans le secteur de la fabrication de pointe, de 500 millions de dollars en six ans, pour aider les fabricants à investir dans les technologies novatrices
• Réduire de 21 % le taux de l’impôt sur le capital à toutes les entreprises, avec effet rétroactif au 1er janvier 2007, jusqu’à l’élimination intégrale de l’impôt en 2010
• Annoncer, dans la déclaration économique d’automne de 2007, 50 millions de dollars supplémentaires pour les investissements stratégiques pour renforcer la recherche scientifique qui conduira à de nouvelles découvertes, à une meilleure qualité de vie et à de nouveaux emplois en Ontario.



Renseignements:

Ray Lancashire, Media Relations, Invest Ontario
Ministry of Economic Development and Trade
Tel: (416) 326-1608
E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Contact Presse : IRIS Conseil
Christine Arnal
44, Rue de Varenne - 75007 - Paris
Tel : 01 45 44 04 21 & Fax : 01 45 44 18 14
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. & Site : http://www.iris-conseil.net