Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

L'édition 2007 de l'étude BPMS sur les outils de Business Process Analysis est parue

BPMS

L'édition 2007 de l'étude BPMS sur les outils de Business Process Analysis est parue


Le cabinet de veille et conseil en management des processus BPMS, éditeur du portail BPMS.info annonce la disponibilité de la 3e édition de son étude comparative sur les outils de modélisation et d'analyse des processus (Business Process Analysis).

Périmètre des outils testé et méthodologie des bancs dessais

Cette étude 2007 dresse, sur près de 300 pages, un panorama de loffre au travers de six outils qui couvrent la demande grandissante du Business Process Analysis :

- Aris Business Architect (IDS Scheer)
- Corporate Modeler (Casewise)
- MEGA Process (MEGA International)
- Provision Entreprise (Proforma Corporation)
- Qualigram Manager (Qualigram)
- WinDesign Business Process (Cecima).

Première difficulté quand on veut comparer loffre du marché : la segmentation produit nest pas homogène. Selon les politiques marketing des éditeurs, un même logiciel peut couvrir plusieurs domaines (par exemple référentiel organisation et simulation). A linverse, léditeur peut décider de décliner plusieurs modules selon les besoins fonctionnels couverts.

Or un banc dessai est spécifique à un domaine du management des processus. Il sagit dès lors dabandonner lidée dun banc dessai adaptable à tous les produits mais de comparer loffre des éditeurs par rapport à un domaine fonctionnel particulier. En face dun critère donné, nous jugeons en priorité de la pertinence de la réponse apportée par léditeur, fût-il au travers dun module complémentaire.

Ces tests sont effectués par rapport à une batterie de 60 critères repartis en 7 familles : administration du produit, cartographie, modélisation, diffusion, support, gestion de projet et technologie. Ces critères visent à dresser un portrait de loutil cible, compte tenu de lavancement des technologies et des attentes du marché.

Pour chaque critère, lappréciation de la couverture fonctionnelle de loutil seffectue par comparaison avec la fonctionnalité cible, en cohérence avec les notes obtenues par les autres outils sur le critère considéré. Ainsi, un éditeur développant une fonctionnalité innovante sur un critère où de nombreux acteurs ont la note maximale peut amener une évolution de la fonctionnalité cible et un abaissement généralisé des évaluations des autres acteurs.

La note globale, pondérée sur lensemble des 60 critères déterminera lappréciation générale du produit. Cette appréciation découlant nécessairement dune hiérarchisation des besoins (traduite par le poids de chaque fonction) qui ne peut être la même dans tous les contextes. En ce sens, il ne peut y avoir, à notre sens, de classement absolu des meilleurs outils, quelle que soit la méthode de comparaison employée : on juge toujours une solution par rapport à des besoins. Cest la raison pour laquelle les clients de létude disposent dune interface en ligne leur permettant, pendant les 12 mois suivant leur achat, daccéder au détail (constamment mis à jour) des bancs dessais avec la possibilité de modifier les pondérations des critères pour refléter les spécificités de leur contexte.


Une segmentation PME / Grands comptes qui se renforce

Face à une demande croissante du marché, loffre doutils danalyse de processus (Business Process Analysis) sest diversifiée : des acteurs historiques ayant une stratégie mondiale côtoient des acteurs locaux ciblant une problématique (certification qualité) ou un segment de marché (PME) et des acteurs anglo-saxons, autrefois concentrés sur les Etats-Unis et le Royaume Uni sintéressent désormais de près à lEurope continentale.

Si les grands comptes ayant à bâtir des référentiels mondiaux multilingues ont logiquement des besoins fonctionnels étendus, notamment en matière de gestion collaborative et dadministration du référentiel, cest loin dêtre le cas de toutes les entreprises, privées ou publiques, ayant à formaliser leurs processus. Il convient donc détudier au cas par cas les fonctions dont chacun a réellement besoin, les écarts de prix entre solutions étant significatifs.

Les progrès fonctionnels de certaines offres, ciblées sur la modélisation et la publication représentent pour les PME une alternative crédible et attractive à des solutions plus complètes et onéreuses.


La convergence des offres au plan fonctionnel

Avec désormais 5 ans de recul, nous constatons que ce marché des outils de BPA se stabilise avec, au plan fonctionnel et technique, une claire convergence des offres :
- plus grande richesse dans la liste des modèles et objets disponibles pour décrire les processus et lorganisation ;
- prise en compte des cartographies urbanisées du système dinformation ;
- intégration de la dimension risques et pilotage (notamment via des Balanced Scorecard) ;
- abandon pour la plupart des acteurs des formats propriétaires des bases de données ;
- support de la notation BPMN.

Au-delà des fonctions propres de modélisation, les organisations portent une attention croissante à lappréciation de lensemble de la gamme de produits et à la mise à disposition de référentiels de processus : une entreprise modélisant ses processus de logistique prêtera attention à la mise à disposition au sein de loutil de BPA du référentiel SCOR ; de même le fait de disposer au sein de loutil dune base ITIL permettra à la Direction des Systèmes dinformations daccélérer sensiblement lanalyse et loptimisation de ses processus.

Ce critère est dautant plus significatif que le coût de ces référentiels (vendu en complément de loutil) est généralement modique au regard du temps quil faudrait consacrer à les reconstituer à partir de la documentation disponible.

Au-delà de cette convergence, force est de constater cependant que les innovations ont été limitées sur les deux dernières années, les efforts des acteurs consistant pour les uns, à saligner sur l«état de lart», pour les autres à mener des chantiers technologiques denvergure (support de bases de données standard du marché, passage sous java&) ou à étendre le périmètre de loffre, en particulier dans le domaine de la gestion des risques et conformités.


Les fonctions dadministration en première ligne des évolutions attendues pour 2008

Le nombre croissant de projets denvergure de référentiels dentreprise, poussés par un contexte réglementaire (SOX,&) ou la refonte du système dinformation (déploiement dun ERP, mise en Suvre dune architecture orientée services) font que les besoins en matière dadministration de référentiels (versioning notamment) sont de plus en plus pressants. Ce sera un des enjeux clés pour le marché en 2008.

Cest souvent sur les fonctionnalités dexploitation (la partie immergée de liceberg) que lon juge la maturité dun logiciel. Les outils de BPA néchappent pas à la règle.


Accéder au sommaire de l'étude 2007 sur les outils de Business Process Analysis


Contact : Leïla Wagner ou Michaël Ferrari 01 49 24 08 87