Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Reprise d’entreprise : bien définir son projet

Reprendre une entreprise c’est faire concorder son rêve, son projet avec une offre de marché véritable. Mais avant de se lancer, il est primordial de définir précisément un secteur d'activité et une zone géographique.



Ne pas investir la totalité de ses économies dans l'achat d'une entreprise doit être le premier critère à retenir au moment de choisir une affaire. Il est important de garder à l'esprit que les revenus tirés de l'activité de l'entreprise ne permettront peut-être pas d’assurer au nouveau dirigeant un salaire correct. Il vaut donc mieux racheter une TPE, la direction d'une PME de plus de 20 salariés demandant des compétences de gestionnaire et de manager qui ne sont pas données à tout le monde.



Cependant, la reprise d'entreprise, c’est également plus qu’un projet professionnel, c’est un projet de vie. Passer du statut de salarié à celui de patron, se lancer dans une nouvelle activité, telles sont les réflexions qui conditionneront les choix de reprise. Prendre son temps, bien réfléchir à l'idée que l'on se fait de son avenir apparaissent alors comme des conseils de bon sens.

Connaître un secteur d'activité signifie maîtriser ses caractéristiques techniques ainsi que le marché potentiel de l'entreprise que l'on s'apprête à reprendre en tenant compte de la concurrence nationale et internationale. C'est aussi mieux visualiser les ratios de rentabilité et les taux de marge. Selon une étude récente, un repreneur qui ne connaît pas l'activité de l'entreprise qu’il cible a 1,5 fois plus de risque d'échec dans les secteurs tels que le transport, le BTP ou les services aux entreprises.



En tenant compte de tous ces éléments, reste à savoir comment chercher... Les cédants sont parfois frileux à l’idée d’avouer leur désir de passer le relais (de peur d'affaiblir la position de leur entreprise vis-à-vis des fournisseurs et des concurrents). Ce qui complique considérablement l’accès aux informations des candidats repreneurs. Après avoir fait le tour de son réseau de connaissances, les chambres consulaires mais également des sociétés privées spécialisées dans la transmission d'entreprise apparaissent comme les lieux privilégiés où se concentrent les annonces de cession. La bonne affaire peut également se trouver sur des sites Internet spécialisés tels que reprise-entreprise.fr, où de nombreuses annonces de vente sont en ligne. En définitive, on achète une entreprise comme on choisit un appartement, il faut en voir plusieurs avant de trouver le bon...



Contact Presse : Mickaël Esnault

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

http://www.reprise.entreprise.fr