Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Financement des Entreprises : Convaincre Son Banquier !

Malfré les aides disponibles sous la forme de subventions et aides publiques. Il reste encore le banquier à convaincre avec ou sans un bon business plan.

PARTENAIRE INCONTOURNABLE DE L'ENTREPRISE,
LE BANQUIER DOIT ETRE SEDUIT ET SURTOUT CONVAINCU.
TOUT EST DANS L'ART, LA MANIERE... ET LA METHODE.

1. ayez un bon dossier : complet, précis, concis, clair, soigné et vendeur,
2. soyez crédible en maîtrisant toutes les notions du plan d\'affaire, en particulier les concepts : BFR, compte de résultat, plan de financement, plan de trésorerie, etc.
3. préparez la négociation et entraînez-vous plusieurs fois à bien présenter oralement votre projet.

En cas de crainte sur l\'obtention d\'un crédit à cause de garanties trop faibles, n'hésitez pas à prendre l\'initiative de rechercher une prise en charge du risque auprès d\'un dispositif de garantie.

Quoiqu\'il en soit, agissez habilement de manière à apparaître comme un \"créateur qui sort de l\'ordinaire\"... Suivez l\'actualité économique et bancaire les campagnes de publicité des banques, sur leur identité ou sur leurs formules de crédit, peuvent vous permettre d'avoir une première idée des orientations qu'elles prennent et des opportunités qui peuvent s'ouvrir pour vous et votre projet.

Vous pouvez compléter cette approche par une lecture plus approfondie de la presse sur le secteur bancaire. Préparez votre projet avec professionnalisme. Avoir un excellent dossier est, bien sûr, un des facteurs essentiels de réussite dans la négociation avec la banque.

Il ne s\'agit pas de faire un monument rédactionnel, la plupart des dossiers ne devraient comporter qu\'une trentaine de pages, en dehors des annexes (extraits d\'études ou de documents justificatifs, copies de courriers, devis, etc.).

Il existe encore dans les banques des spécificités ou des compétences particulières. A titre d\'exemple, certains établissements ont une vraie culture du secteur de l\'artisanat, d'autres connaissent très bien celui des industries agro-alimentaires ou de l\'édition. D'autres encore financent plus particulièrement la franchise, etc.

Un projet quelque peu sous capitalisé mais très bien préparé peut avoir plus de chance avec une banque connaissant particulièrement bien le secteur.


Contact
Didier DELMER
Conseil en gestion & développement d\'entreprises
Cell : +33 6 64 86 33 18
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Web : http://www.journaldespme.com/