Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

 

Ici la Lune, success story de 3 passionnés du numérique.

Ici la Lune, success story
de 3 passionnés du numérique.
Créée en 1998, ICI LA LUNE est une agence de design numérique basée à Paris et depuis peu à Montréal. Elle est née de la rencontre de Arnaud Le Ouëdec, Benoît Plâtre et de Vincent Quéguiner, 3 étudiants en design interactif et passionnés de numérique. Autodidactes, ils ont su mettre en œuvre leur vision du numérique et leurs passions communes pour donner vie à une agence web créative et originale.

Rencontre avec Arnaud Le Ouëdec, CEO d’Ici la Lune Paris.

Quand et où commence l’histoire d’Ici la Lune ?

— Tout commence à Amiens à l’École Supérieure d’Art et de Design en 1992. C’est la découverte du Macintosh, de la typographie et des logiciels que nous utilisons avec engouement pour créer des créations graphiques, des images 3D, des plans, des vidéos, etc.
En 1993, nous assistons à une conférence de l’artiste Jean-Louis Boissier qui présentait alors ses œuvres poétiques et interactives. Aussitôt nous réalisons que le logiciel utilisé (Macromedia Director) était la réponse à nos envies d’interactivité et de mise en scène dynamique à nos productions graphiques.
Après cette révélation, nous avons obtenu de la direction de l’école la création d’un département multimédia. Il y a eu un avant et un après Director. Les possibilités créatives étaient évidentes et dès lors, nous nous sommes investis en programmant nos premiers projets interactifs : photos, vidéos, musiques, animations et textes vivaient ensemble à l’écran dans des mises en scène souvent expérimentales.
Cette créativité au service de l’interactivité a été et reste à ce jour la base de notre engagement : Associer la création à l’innovation.

Aviez-vous des contacts avec le monde professionnel ?

— En 1997, notre professeur de design Jean-Louis Fréchin nous a ouvert les portes du monde professionnel chez Montparnasse Multimédia, véritable fer de lance du multimédia français des années 90.
Dès 1996, nos projets interactifs ont commencé à susciter l'intérêt au delà des frontières picardes. Suffisamment pour être sélectionnés à l’exposition numérique Artifices, au Salon des Jeunes Créateurs du Salon du Milia à Cannes en 1997, puis aux Rencontres Internationales de Lures.
Lors de ces événements, nous sommes passés d’étudiants à collectif appelé Ici la Lune et avons pu rencontrer de nombreux acteurs internationaux du numérique. Ces rencontres ont directement mené à des collaborations et à des articles dans la presse étrangère.
Puis l’Internet grand public est arrivé et plus rien ne fût pareil…
Début 1997, une grande agence de communication nous a proposé de participer un appel d’offres pour la création du site internet Camélia de Chanel. Nous avons remporté cet appel d’offres et créé ce premier projet de commande de notre société, tout juste créée.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de créer une agence ?

— Avec l’arrivée de l’Internet, de nombreuses marques ont investi ce nouveau support avec les conseils d’agences de communication dont la culture numérique se limitait aux supports imprimés et à la publicité audiovisuelle.
L’interactivité d’alors se limitait à une suite de pages web plus ou moins bien réalisées, bien loin des possibilités offertes par ce nouveau support de communication et d’expression. Avec notre approche singulière qui associait étroitement conception et réalisation, nous avions une réelle opportunité de proposer à des marques des projets différents, plus créatifs, plus immersifs et surtout différents de tous les sites existants.
Créer notre propre agence, c’est simplement être libre. C’est aussi une question d’état d’esprit entrepreneurial et puis c’est plus simplement un contact direct avec le client et la liberté des choix créatifs et techniques.
En 1999, c’est Moët & Chandon qui marqua notre statut d’agence indépendante avec la réalisation de nombreux projets web (corporate, événementiel, motion design, application métier, médiathèque, etc.) dont le projet un peu fou Moët Explorer nommé Clic d’Or 2001 catégorie meilleur design.

Quelle est votre vision ?

— À nos débuts, notre baseline était Supermedia, à une époque où tout était Multimédia. Derrière ce mot , il y avait cette vision singulière d’un seul média et pas de plusieurs média collés les uns aux autres. Cette volonté de mélanger la musique, la vidéo, la photo, la typographie dans un tout interactif et cohérent au service du message a été et reste notre différence, notre signature.
Notre vision est donc globale et s’exprime dans l’association d’une grande liberté créative et d’une expertise technique au service d’un client, d’un projet. Un site web est une suite de pages mais depuis nos débuts nous pensons plutôt application web car cela nous permet d’avoir une approche plus intégrée et une plus grande liberté créative.
Nous considérons être dans une quête d’absolu numérique en sachant que nous ne l’atteindrons jamais mais que chaque projet est un pas dans sa direction.

Aujourd’hui, quelles sont les solutions que vous proposez aux entreprises ?

— En tant qu’Agence, nos solutions couvrent 3 domaines : les applications web, les systèmes d’information et le motion design.
Nos applications web bénéficient d’une conception sur-mesure et s’appuient sur une forte maîtrise technique. Pour tous nos projets, nous utilisons Drupal en mode headless comme CMS couplé à nos applications web, ce qui nous laisse toute la liberté pour le Front-end et toute la puissance de Drupal comme Back-end.
Nous mettons en place des systèmes d’information, principalement Drupal et quelques autres solutions. Nous assurons l’hébergement managé de nos projets et collaborons régulièrement avec les directions techniques (Moët Hennessy, Bulgari, Fleurus presse, …) en tant qu’expert sur le déploiement d’applications.
Pour le motion design, c’est notre passion de l’animation et de la 3D qui nous a poussé dans cette direction. En 2001, après l’éclatement de la bulle Internet, nous avons eu l’opportunité de commencer une longue collaboration pour les salons Renault et Dacia avec la création d’applications de bornes interactives et des films pour les écrans géants. Depuis nous avons réalisé de nombreux projets de motion design pour Moët & Chandon, Samsung, Darty et plus particulièrement depuis 2005 pour les formations internationales de Bulgari et la communication événementielle du chocolatier Patrick Roger.

Quelles en sont les valeurs ajoutées ?

— Tout d’abord, il s’agit de parfaitement comprendre les besoins de nos clients et de les conseiller vers la solution la plus adaptée. Notre valeur ajoutée est avant-tout de considérer chaque nouveau projet comme une page blanche et cela nous permet de concevoir des projets sur-mesure et agiles.
Nos projets bénéficient d’une conception qui permet une navigation fluide, immersive et qui valorise l’identité et le message de nos clients. Nous entendons proposer aux internautes de nos clients une expérience créative enrichie de nombreuses caractéristiques (version HD, SEO, e-commerce, 3D temps réel, etc.)

Comment est organisée l’agence ?

— Nous sommes une agence indépendante composée d’une équipe de 6 personnes réparties sur Paris et Montréal.
L’agence parisienne est composée de Vincent Quéguiner à la direction de production et du motion design, de notre assistante administrative Dominique Bons, de Nagnouma Donzo sur le Web-marketing et de moi-même, CEO, en charge du design et de la communication.
L’agence montréalaise est composée de Benoît Plâtre, CEO, à la direction des projets numériques et de Simon Morvan, directeur technique et développeur Back-end.
Les deux agences travaillent ensemble sur des projets communs avec l’objectif de développer l’activité des deux côtés de l’Atlantique.

Quels sont vos projets pour cette année et pour le futur ?

— Cette année, nous fêtons les 20 ans de l’agence et cela représente beaucoup pour nous qui avons traversé les évolutions du web depuis ses débuts.
2018 est une année stratégique car nous avons créé une filiale à Montréal avec l’ambition d’apporter notre touche française aux entreprises canadiennes et la création de notre projet d’édition Modulæ.
Modulæ est une solution de création et de diffusion de contenus animés et multilingues basée sur notre longue expérience dans la création de modules interactifs pour les formations internationales. Ce projet est en cours et devrait être commercialisé début 2019.
Pour conclure, notre objectif est de développer notre activité en France, au Canada et de continuer à faire de belles rencontres, sources d’opportunités pour explorer de nouveaux horizons numériques.

--
Contact Presse :

ICI LALUNE
Nagnouma DONZO
0144505037
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
https://www.icilalune.com/fr

--
Communiqué envoyé le 2018-09-13 16:52:27 via le site Categorynet.com dans la rubrique Business

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______