Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Pas d’effets « coupe du monde » sur les marchés boursiers.

Selon une recherche par le site d’informations boursières ADVFN (www.advfn.fr), les coupes du monde et d’Europe de football n’auraient aucun impact sur les marchés boursiers.



Ainsi les places boursières des pays hotes (Portugal en 2004, Japon en 2002, Belgique en 2000, France en 1998, Angleterre en 1996, USA en 1994) ont connu une performance négative durant l’évènement avec une baisse moyenne de 1.85%, n’échappant ainsi pas á la baisse saisonnière des marchés durant cette période. Elle sont aussi á la baisse le mois suivant l’événement avec une baisse moyenne de 2.78%.



De même les places boursières des pays gagnants les différentes coupes du monde et d’Europe (Grèce en 2004, Brésil en 2002, France en 2000, France en 1998, Allemagne en 1996, Brésil en 1994, Danemark en 1992, Allemagne en 1990, Allemagne en 1986) ne bénéficient aucunement de leurs victoires avec une baisse moyenne de leurs cours de 0.26% le jour suivant la victoire, une baisse de 1 % la semaine suivant la victoire et une baisse de 2.18 % le mois suivant.



Enfin les compagnies sponsors des cinq dernières coupes du monde (2002, 1998,1994, 1990, 1986) cotés en bourse n’échappent eux non plus pas á la malédiction estivale poussant les marchés á la baisse. La performance moyenne de leurs actions est ainsi quasi stables durant l’événement avec une hausse moyenne de 0.01% et en forte baisse le mois suivant l’événement avec une baisse de 5.31%.







A propos du Groupe ADVFN :



Avec 25% des parts de marché dans son domaine, ADVFN est le leader de l’information boursière sur Internet en Angleterre. Depuis le mois d'avril 2005, un site a été lancé en France et celui-ci compte á ce jour plus de 11 000 membres enregistrés et 25 000 visiteurs uniques chaque mois. Créé en 1999, puis cotée sur le marché de l’AIM depuis 2000, ADVFN s’est imposé depuis sur le marché européen et aujourd’hui le site compte á son actif plus de 750 000 utilisateurs enregistrés et plus de 38 millions de pages vues en moyenne chaque mois.