Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Une étude exclusive de 33entrepreneurs sur 500 Startups innovants dans le vin révèle un marché en croissance explosive depuis 10 ans.

Bordeaux, le 20 novembres 2014 - 33entrepreneurs, premier accélérateur dédié aux Startups innovantes dans le vin, a réalisé une étude unique sur 500 Startups innovants dans l'industrie du vin dans le monde. Les innovations sont irriguées par près de 4000 articles de recherche universitaire et sont majoritairement dans la vente et les applications mobiles pour 46% et 22% d'entre elles. L'analyse des 10 plus gros investissements dans le secteur du vin - 800 millions de $ au total – font ressortir les best practices du secteur.

Placé au cœur de Bordeaux, 33entrepreneurs a réalisé une étude sur les entreprises innovantes dans le domaine du vin. Accélérateur de Startups produisant des innovations de rupture dans le vin, la gastronomie et le tourisme, 33entrepreneurs a analysé le cœur de l’écosystème « vin » au niveau mondial. Pendant plus de 7 mois, une équipe de 3 analystes a développé une méthodologie quantitative et qualitative pour explorer les Startups du vin en 2014, à travers :
 l'analyse des bases de données mondiales sur les entreprises,
 la recherche des publications scientifiques dédiées au vin,
 une connaissance approfondie de l'écosystème des Startups du vin grâce à son Concours européen (#33contest) qui a rencontré plus de 200 projets innovants en 2014,
 le réseau de ses Mentors, sponsors, partenaires travaillant en étroite collaboration avec les acteurs innovants du vin.
« Le travail d'analyse de toutes ces données a mis en lumière que l'innovation porte sur toute la chaîne de valeur du vin, depuis la R&D jusque dans l'oenotourisme en passant par le B2C. Un marché traditionnel qui s'élève à près de 300 milliards de dollars par an et dont la croissance est estimée à 18% pour les 5 prochaines années.», déclare Vincent Prêtet, président fondateur de 33entrepreneurs.

Concrètement l'étude apprend que les projets de recherches dans les laboratoires universitaires aboutissent à près de 4000 publications scientifiques sur le vin. Elles bénéficient de soutiens publics et viennent irriguer les innovations dans le vin en amont de la chaîne de valeur. Les principaux investissements en R&D sont essentiellement en Australie, Californie et en Europe.

Près de 25 entretiens individuels ont permis d'analyser les 10 plus gros investissements dans le secteur et d'en tirer les principaux enseignements. « Avec près de 30% de capitaux levés, l'Europe est un bon investisseur dans l'innovation par rapport aux USA qui totalise les 70% restants », constate Vincent Prêtet. « Nous travaillons à la publication d'un rapport dédié à ces 10 plus gros investissements. Les entretiens que nous avons menés nous ont permis de déterminer les best practices. Milieu confidentiel, une des clés de la réussite dans le secteur du vin, est de pouvoir innover de l'intérieur avec le soutien des acteurs déjà engagés dans le domaine. », explique Vincent Prêtet.
La plupart des Startups innovantes se sont développées dans le BtoC, en relation directe avec la vente en ligne, puisque cela reste la préoccupation principale des producteurs. L'innovation dans le BtoC se heurte cependant aux difficultés inhérentes au produit : fragilité, sensibilité, conditions logistiques contraignantes...Quant à la révolution numérique, ce n'est pas encore considéré comme une priorité par les acteurs du vin, alors même que la demande des consommateurs est réelle. « Cela laisse une place importante en termes d'opportunités pour les autres maillons de la chaîne de valeur du vin. 800 millions de dollars ont déjà été investis depuis 10 ans. Avec la croissance de ce secteur, les opportunités sont variées et nombreuses. Nous affinons nos outils d'analyse qui nous permettent de détecter les futurs points chauds et de mettre en lumière ces opportunités. », se réjouit Vincent Prêtet.

L'univers des applications mobiles s'est considérablement enrichi d'innovations depuis 2009, notamment avec l'entreprise Vivino qui est rentrée dans le top 10 des investissements. L'application permet d'apporter une information détaillée sur les vins qui est une demande forte du consommateur. « La connaissance décuple le plaisir, et les clients sont en attente de moyens faciles pour reconnaître et maîtriser des informations complexes. Tout l'enjeu de ces jeunes entreprises est de percer et de pouvoir monétiser ces bases de données. L'avenir se prépare dès aujourd'hui », explique Vincent Prêtet.


Contact presse
Clémence Staquet – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – + 33 (6) 60 83 54 71


--
Contact Presse:

Senscom




--

Communiqué envoyé le 19/12/2014 09:54:41 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______