Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Epsilon Finance publie les « ε - League Tables » 2005, Classement annuel des conseils en F&A

Communiqué de Presse



Epsilon Finance publie les « ε - League Tables » 2005

Classement annuel des conseils en F&A – France, small market



 opérations de cession valorisées de 1 à 50 millions d’euros

 opérations de cession valorisées de 0,5 à 15 millions d’euros





Epsilon Finance, société de services et d’information pour les acteurs européens des F&A et du Private Equity, publie aujourd’hui son classement 2005 des



conseils intervenant sur la cession de sociétés françaises valorisées à moins de 50 millions d’euros (Small Market). Ce palmarès, réalisée en partenariat



avec Corpfin Worldwide, premier fournisseur européen d’informations sur les opérations de F&A, porte un précieux éclairage sur un marché encore fragmenté et



opaque.



« Pour la deuxième année, Epsilon publie ses League Tables à partir d’une méthodologie rigoureuse de récupération et d’analyse des informations. Les



principaux acteurs de ce marché ont fait confiance à une équipe qui connaît bien ce métier et qui place la confidentialité au cœur de ses préoccupations. Ils



partagent notre ambition de faire évoluer le marché vers un niveau de transparence plus proche de celui des pays anglo-saxons » explique Grégoire Buisson,



Président et co-fondateur d’Epsilon Finance.



Deux classements sont publiés, qui mettent en évidence les différences structurelles entre le haut du small-market (<€50m) et le segment des plus petites



opérations (€0,5-15m).





Haut du Small market : la forte croissante (en valeur) d’un marché qui se concentre



Deals FRANCE 1-50M Euros Classement par Valeur



Rang 2004 Conseils Valeur en M Eur Nombre de Deals

1 ( 6) Rothschild 527,0 20

2 ( 3) PwC 361,0 17

3 ( - ) BNP Paribas 313,7 12

4 (11) Lazard Freres 268,0 8

5 ( - ) Financiere de Courcelles 225,0 14

6 ( 4) KPMG Corporate Finance 218,4 9

7 (10) Crédit Agricole - Sodica 215,7 13

8 ( 9) Deloitte Finance 109,3 10

9 ( - ) Grant Thornton Corp. Finance 76,0 5

10 (17) Opticroissance 71,5 5

11 (24) CIC - Banque de vizille 69,0 5

12 ( 2) Société Générale 65,0 7

13 (15) Adna partners 54,6 15

14 (12) HSBC Transactions Entreprises 53,8 3

15 (16) Synercom France 50,1 22



Source : Epsilon Finance / Corpfin Worldwide





Comme le reste du marché des fusions & acquisitions, le small market a connu une forte croissance en 2005 : la valeur d’entreprise totale des deals réalisés



par les 15 premiers acteurs est passé de €1,7Md à €2,6Md (+56%). Mais le nombre d’opérations réalisées a diminué (165 contre 185), les professionnels les



plus actifs pouvant se permettre - dans les périodes de croissance du marché - d’être plus sélectifs.



Ainsi, les acteurs de ce marché ont augmenté la valeur moyenne de leurs opérations (de €9,3m à €16,2m), certains ayant choisi de se concentrer sur le



mid-market (Aforge Finance, Close Brothers).



« Le haut du Small Market, où la valeur des opérations et les commissions qui en découlent justifient la présence d’équipes structurées, reste partagé entre



les « Big IV », les banques françaises et quelques boutiques indépendantes gérées comme de véritables banques d’affaires pour les PME » commente Anthony



Wimbush, directeur et co-fondateur d’Epsilon Finance. Ce segment continue de se concentrer, la valeur cumulée des opérations des 7 premiers conseils (€2,1Md)



représentant les 2/3 du marché intermédié (dont les opérations ont été identifiées) ».





Le marché des petites transactions, qui reste opaque et fragmenté, n’a pas bénéficié de la croissance du reste du marché





Deals FRANCE 0,5-15M Euros Classement par nombre de deals



Rang 2004 Conseils Nombre de Deals Valeur en M Eur

1 ( 3) Synercom France 29 50,4

2 ( 4) Adna Partners 15 54,6

3 ( 6) PwC 11 112,0

4 ( - ) Interfirm M&A 9 11,8

5 ( 7) Crédit Agricole - Sodica 8 50,6

6 (13) Deloitte Finance 8 41,3

7 ( - ) Société Générale 6 47,9

8 ( - ) Grant Thornton Corp. Finance 5 conf

9 ( - ) Europefa Partenaires 5 11,8

10 ( - ) BNP Paribas 4 42,8

11 ( 8) KPMG Corporate Finance 3 38,0

12 (14) CIC - Banque de vizille 3 24,3

13 ( - ) Opticroissance 3 12,0

14 (10) DDA & Cie 3 10,3

15 ( - ) Stevimmac France 3 2,6



Source : Epsilon Finance / Corpfin Worldwide







Certains acteurs importants (tels BP Transmission, MBA Capital ou Societex) ne nous ont pas communiqué suffisamment d’informations pour pouvoir être intégrés



dans le classement. Faute de précisions, il est difficile de faire la part entre le conseil en M&A et le conseil en levée de fonds, qui n’entre pas dans ce



classement.



Le bas du Small Market reste caractérisé par son manque de transparence et son extrême fragmentation. « De nombreuses opérations passent toujours inaperçues.



Les comportements changent peu sur ce marché, qui reste très largement artisanal » complète Grégoire Buisson.



Ainsi, ce segment de marché n’a-t-il pas connu la même croissance ni la même concentration que le segment €1-50m. Il regroupe toujours un grand nombre



d’acteurs très différents : réseaux de petits cabinets indépendants, banques commerciales souhaitant conserver une visibilité sur ce marché, grands réseaux



d’audit dont les équipes interviennent autant sur le small que sur le mid market, et de très nombreux petits cabinets réalisant 1 à 3 opérations par an.





Les « Epsilon League Tables » seront publiées régulièrement. Il s’agit de donner une vitrine aux professionnels pour communiquer sur leur activité réelle et



informer les dirigeants de PME - futurs cédants - pour les aider dans le choix de leur conseil. C’est une pratique très répandue au Royaume-Uni qu’Epsilon



souhaite promouvoir en France sur le small market.







Note sur la méthodologie

Le classement est effectué sur la base des critères suivants :

- opérations de cession/reprise majoritaires, y compris les reprises avec effet de levier (MBO, MBI, LBO, LMBO, etc.)

- annoncées entre le 1er janvier et le 31 décembre 2005

- Valeur = valeur d’entreprise ou, à défaut, la valeur d’equity

- conseils du repreneur ou du cédant sur les opérations dont la cible est une société française



Le détail de la méthodologie et le classement 2005 seront disponibles sur le site d’Epsilon, www.epsilon-finance.com. Vous trouverez notamment les « Epsilon



League Tables » complètes sur le small et mid market : classements des conseils M&A et cabinets d’avocat sur les opérations M&A France/UK/Europe, et plus



spécifiquement sur les opérations LBO en France.





A propos d’Epsilon Finance

Epsilon Finance est la première société indépendante de recherche et d’analyse financière spécialisée sur le marché européen de l’investissement dans les



sociétés non-cotées. Société franco-britannique créée en 2001 par deux anciens banquiers d’affaires, Grégoire Buisson et Anthony Wimbush, Epsilon compte



aujourd’hui de nombreux clients en Europe, acteurs du small-mid market : fonds de Private Equity, professionnels du M&A, corporates.



S’appuyant sur l’expertise de ses équipes de recherche et sur des partenaires de référence dans l’information financière, Epsilon a développé une offre



permettant :

(i) d’accéder à des informations de marché, par le biais de bases de données professionnelles (historique des deals M&A avec CorpfinDeals, comptes de



sociétés privées avec CompanyQuery) ;

(ii) d’évaluer en « valeur de marché » les sociétés non cotées : rapports d’analyse sur les multiples de transaction, indices de référence sur les



transactions privées (semestriels, sur 25 secteurs économiques en Europe), évaluation de portefeuilles de participation, « cotation » de PME ;

(iii) de gérer ses transactions à l’aide d’une plateforme informatique sécurisée (« deal management system ») développée par Epsilon et accessible pour ses



clients par Internet.



Pour plus d’information : www.epsilon-finance.com





Contacts presse :



Grégoire BUISSON

Anthony WIMBUSH



Tél. : +33 (0)1 47 70 30 24

Fax : +33 (0)1 47 70 05 07



Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.