Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Scientipôle Capital a accueilli deux nouveaux actionnaires : le Crédit agricole d’Ile-de-France et Malakoff Médéric

Scientipôle Capital a accueilli deux nouveaux actionnaires : le Crédit agricole d’Ile-de-France et Malakoff Médéric



Le fonds d’amorçage francilien Scientipôle Capital a réuni, en décembre, ses associés, participations et partenaires, à la Fédération nationale du Crédit agricole, pour célébrer l’entrée à son capital de deux nouveaux actionnaires : le Crédit agricole d’Ile-de-France Malakoff Médéric.

Situé sur le plateau de Saclay, Scientipôle Capital est destiné au financement des jeunes entreprises innovantes. Il a été créé en 2006 dans l’environnement de la plateforme de prêt d’honneur, Scientipôle Initiative. Ses dirigeants, Jean-Pierre Humbert et Nathalie Ricœur-Nicolaï, défendent un modèle de financement original dans la prise de petites participations très diversifiées au premier tour, suivies de réinvestissements plus conséquents. Celles-ci sont plutôt orientées vers les jeunes entreprises technologiques et industrielles : les entreprises comme Leosphère, Nanoplas et Plug’n surf (cédée récemment à Netgem) ont ainsi été amorcées par Scientipôle Capital qui possède aujourd’hui un portefeuille d’une vingtaine de participations.

Pour Jean-Pierre Humbert - président : « Nous avons la chance de réunir un actionnariat mobilisé autour du double objectif de développement économique - création d’emploi, soutien à l’innovation et à la croissance - et de rentabilité de long terme. Nous avons l’intention de mobiliser de nouveaux actionnaires dans les années qui viennent pour continuer à croître ».

Scientipôle Capital est un fonds evergreen, ce qui permet de ne pas confondre le calendrier du fonds avec celui du développement des entreprises.

A l’occasion de cette rencontre, le Crédit agricole d’Ile-de-France, par l’intermédiaire de son président François Imbault, a rappelé son implication dans la création d’entreprise via Ile-de-France initiative et son souhait de rendre encore plus concrète le soutien aux entrepreneurs franciliens, notamment sur le plateau de Saclay.

Isabelle Hebert, membre du comité exécutif de Malakoff Médéric a, pour sa part, indiqué que le groupe s’est engagé dans une stratégie ambitieuse d’investissements dans l’innovation. L’objectif étant de faire évoluer la protection sociale en misant, notamment, sur les potentiels d’action des entreprises en matière de santé des salariés.

L’entrée des deux nouveaux actionnaires a été saluée par les actionnaires de la première heure : la Caisse d’épargne Ile-de-France et la Région-Ile-de-France.

Didier Ferrand, directeur exécutif de la Caisse d’épargne Ile-de-France, a affirmé sa volonté de continuer à participer activement au développement de l’activité des entreprises via des dispositifs tels que Scientipôle Capital, et a rappelé la participation active de la CEIDF au financement des autres acteurs de l’économie francilienne.

Une table ronde sur le thème du développement des PME était également organisée au cours de laquelle Patrick Artus, chief economist de Natixis et invité par Scientipôle Capital, a posé le diagnostic de l’état de l’industrie française : « Les parts de marché intérieur et le recul à l’exportation de notre industrie sont dues à un effet “sandwich”. La France est concurrencée par les pays à faibles coûts, par le bas et, par le haut, elle ne sait pas créer des produits haut de gamme à forte valeur ajoutée. Les grands groupes ne sont pas vraiment capables d’innovation et seule la création de nouveaux produits par de jeunes entreprises peut permettre de sortir de ce piège. Des dispositifs comme Scientipôle Capital aidant à la création et au développement d’entreprises industrielles innovantes sont donc essentiels ».

En conclusion, Jean-Paul Planchou - vice-président de la Région - a souligné le caractère unique du dispositif Scientipôle Capital et le rôle essentiel qu’il joue aujourd’hui dans le financement de jeunes entreprises. La Région Ile-de-France étant heureuse de voir de nouveaux partenaires l’aider à développer son activité.

Scientipôle Capital réunit à présent neuf actionnaires : la Région Ile-de-France (28%), la Caisse d’épargne Ile-de-France (19%), la Banque populaire Val-de-France (10%), le Crédit agricole d’Ile-de-France (8%), CDC entreprises (8%), Médéric Participations (8%), Revital’Emploi (12%), Innovation (4%) et Scientipôle initiative (3%).

L’objectif pour 2013 est de passer de 10 à 25 millions d’euros, en y associant de nouveaux acteurs du développement économique francilien ou de nouveaux investisseurs intéressés à leur rentabilité de long terme.

Quant au portefeuille de Scientipôle Capital, il comprend Algentech, Buzzaka, Dotemu, Force A, Grand Crew, Leosphère, Madmagz, Muses, Nanoplas, Nutrivercell, Optim Process, Plug N Surf, Viglio, Voxler, Xamance et Zodianet.

Pour plus de renseignements : www.scientipolecapital.fr

Contact Presse :
DVRP & Com
Dominique VILLANUEVA
Téléphone : 06.73.39.63.84
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.