Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

add’if présente les résultats de son Baromètre de la Communication Sociale© 2011

• Les entreprises du « middle market » s’approprient le BSI
• 78 % des sociétés du panel font référence aux hausses tarifaires des mutuelles
• Abordée dans 100 % des cas, la retraite est Le sujet du moment
• Les éléments de benchmark et les avantages proposés par l’entreprise sont valorisés


add’if, entièrement dédiée à la Communication Sociale et à la Communication Personnalisée (filiale d’Adding Group), dévoile les conclusions de son second Baromètre de la Communication Sociale© 2011, après l’analyse de 80 000 Bilans Sociaux Individuels (BSI) réalisés en 2011. Cette étude offre de la visibilité sur les pratiques des entreprises en matière de communication sur les rémunérations.


Les nouveautés 2011

Si, comme l’an dernier, le BSI papier reste privilégié à 72 %, on relève une baisse de près de 20 % de ce support au profit de ceux dématérialisés, de plus en plus demandés. Et tandis que le document de 4 pages est plébiscité, plusieurs BSI de plus de 8 pages, et allant jusqu’à 20, ont vu le jour. Ainsi, certaines entreprises en font un document de référence mentionnant l’intégralité des dispositifs existants.

Parmi les entreprises du panel, celles du « middle market » (- de 500 salariés) sont de plus en plus nombreuses à adopter le BSI (28 % contre 23 l’an dernier).

On remarquera la part croissante attribuée à la formation des managers (15 % cette année contre 8 en 2010), qui se font de véritables relais RH.

Reconduit à 86 % tous les ans, le BSI confirme sa place de support de communication RH apprécié et valorisé. Les rééditions sont l’objet d’évolutions dans 55 % des cas.

La Rémunération en 2011

100 % des entreprises du panel communiquent sur le package de rémunération globale :

Abordées dans 100 % des cas, la retraite et la « stratégie senior » sont les sujets d’actualité :

L’accroissement de l’obligation d’information des salariés qui pèse sur les entreprises a eu un impact direct sur les thèmes abordés dans les BSI.


100 % des entreprises du panel communiquent sur la prévoyance et la santé, dont :
• 40 % ajoutent les calculs individuels et personnalisés de prévoyance (contre seulement 15,4 % en 2010),
• 46 % communiquent sur les tarifs de santé,
• 78 % font référence aux hausses tarifaires des mutuelles en insistant sur la nécessaire démarche responsable de chacun afin de limiter la consommation abusive,
• 55 % fournissent des exemples de remboursements (contre seulement 15 % en 2010).



94 % des entreprises communiquent sur l’épargne salariale :

•le montant d’intéressement moyen est de 2 650 € contre 2 282 € en 2010,
•le montant de participation moyen est de 2 183 € contre 2 055 € en 2010,
•le montant d’abondement moyen est de 1 697 € contre 776 € en 2010.


À noter, de nombreuses entreprises ont souhaité communiquer sur le Compte Épargne Temps (CET), en raison des récentes réformes sur le sujet (transfert CET/PERCO).


De nouveaux privilèges, moins « traditionnels », ont également fait leur apparition : points cadeaux en fonction de la performance, téléphone, prime de rentrée scolaire, indemnités habillement, contrats d’assurance, carte personnelle achats, télétravail,...

Enfin, parmi les nouveautés 2011, mettre encore plus en avant les « + » offerts est devenu un véritable argument au sein du BSI pour 56 % des entreprises, tandis que 19 % valorisent les éléments de benchmark.



Des salariés conquis
Cette année, le taux global de satisfaction des salariés sur l’ensemble des BSI est de 82 %, contre 78 % en 2010. Les retours sont évocateurs : « Document très utile qui répond à une réelle demande de la part des collaborateurs », « très intéressant, performant et rassurant quant à la maîtrise de toutes ces informations par mon entreprise », …


« Élément de valorisation pour le salarié, le Bilan Social Individuel met également en avant les changements sociaux liés au monde du travail. Cette année, en matière de communication autour des rémunérations, nous avons relevé trois grandes tendances : les entreprises du middle market adoptent de plus en plus cet outil, ce dont nous nous félicitons et ce qui nous à amené à une industrialisation de notre offre (optimisation du coût et du temps) ; les sujets liés à la retraite, faisant directement suite à la réforme de 2010, sont largement développés ; enfin les autres avantages sont détaillés, moyen pour les sociétés de mettre en avant l’ensemble du package de rémunération globale et éviter la fuite des talents, quand on sait que près d’un salarié cadre sur 3 se dit près à étudier une mobilité externe (cf. Enquête Mobilité 2011 de l’APEC) », constate Cyrille PELEGRIN, Directeur général d’add’if.


À propos d’add’if
add’if, créateur de Communication Sociale, s’adresse principalement aux Directions des Ressources Humaines, du Marketing et de la Communication des grandes et moyennes entreprises, en proposant des solutions inédites entièrement dédiées au Management de la Relation dans l’entreprise via son savoir faire : la communication personnalisée. Elle bénéficie en ce sens d’une expertise forte dans l’élaboration du Bilan Social Individuel… Avec une équipe d’une quinzaine de collaborateurs, la société s’inscrit dans une démarche de développement durable grâce à sa propre imprimerie reconnue écologiquement responsable. add’if est depuis Avril 2010 adhérente au Global Compact de l’ONU et soutient ainsi les dix principes du pacte concernant les droits de l’homme, les droits du travail, la protection de l’environnement et la lutte contre la corruption.
www.addif.com



À propos de Adding Group
Fondé en 1996, Adding Group dispense son savoir-faire actuariel au profit des groupes et sociétés françaises et des professionnels de l’assurance. Référence incontestée dans l’accompagnement stratégique et technique des services ressources humaines et financiers, Adding Group conjugue un ensemble d’expertises en ingénierie RH, retraite et épargne salariale, prévoyance santé, communication sociale, gestion de l’absentéisme et des accidents du travail. Adding Group est le créateur de la première université Comp&Ben Managers dédiée aux métiers de la rémunération et des avantages sociaux.
Au centre des enjeux actuels du monde de l’assurance et de la finance, Adding Group intervient aussi avec
Actuaris auprès des organismes assureurs tant en termes de compétences techniques que de solutions technologiques pour améliorer leur performance par le management des risques et de la valeur.



--
Contact Presse:

cicommunication
Stéphanie DURAFFOURD
01 47 23 90 48

Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=53904



--

Communiqué envoyé le 05.12.2011 09:35:36 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______