Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Le paiement « sans contact », un défi international à notre portée

par Jean-Marc VAUGUIER, Directeur Général du Pôle de compétitivité TES (Transactions Électroniques Sécurisées) - Basse Normandie.

Un contexte favorable au développement du paiement « sans contact »
La combinatoire d’une nouvelle réglementation au niveau Européen, avec la mise en place d’une nouvelle directive applicable dans 27 pays, de l’arrivée de nouvelles technologies, comme le sans contact NFC, et de nouveaux comportements sociologiques, crée une rupture du type de celle que nous avons connu lors de la déréglementation des télécoms.

La mobilité qui devient une clé de voûte des nouvelles pratiques sociales, avec ses nouveaux supports comme le téléphone et les tablettes, renforce l’apparition de nouveaux modèles économiques dans l’univers feutré, jusqu’alors, des paiements. Le sans contact est une étape importante.
Il est certain que la carte sans contact va également développer son propre marché.

Un défi international à notre portée
Les acteurs traditionnels du paiement seront progressivement concurrencés par d'autres acteurs -autres que ceux que l'on observe actuellement. Les acteurs de l'Internet arriveront bientôt avec leurs propres technologies, voire leurs propres normes. À ce titre, Buyster reflète le combat mené par les opérateurs mobiles dans le domaine du paiement. La question est de savoir si l'initiative trouvera son modèle dans la durée.

À mon avis, soit nous sommes capables, en France et en Europe, de concrétiser des projets innovants dans le secteur des moyens de paiement à échéance de deux ou trois ans, soit nous serons dépassés par les anglo-saxons, en particulier les Etats Unis. J’en veux pour preuve le nombre d'établissements de paiement agréés dans l'hexagone, à savoir moins de dix, contre près de quatre-vingt au Royaume-Uni !

Il devient très important de faire émerger des projets innovants, sur les marchés existants ou potentiels, publics ou privés. Qu'elle provienne ou non du secteur bancaire, l'innovation doit émerger ! La réalité de cette urgence repose sur les offensives déjà perceptibles d'Apple et Google dans le mobile, le NFC et le paiement. Ces technologies, qui sont nées en France (un comble !), sont en train d'être récupérées par les anglo-saxons, qui ont compris que le paiement sera « encapsulé » dans les usages (Ebay vs Paypal)
Il existera autant de moyens de payer que les usages le nécessiteront, le paiement deviendra un véritable argument de vente.

Nous entrons dans un monde ouvert, il va falloir répondre à des attentes différentes en matière de paiement (peer to peer, réseaux sociaux, etc.).

Les banques évoluent beaucoup sur le sujet. Elles ont tout intérêt à se rapprocher des pôles de compétitivité afin de renforcer leurs liens avec les PME qui portent l’innovation. L’arrivée d'autres acteurs, notamment la grande distribution, les opérateurs telcos, les acteurs de l’internet… feront émerger d'autres pratiques. Lorsque l’on tire la ficelle des moyens de paiement, d'autres enjeux tout aussi importants que la mobilité apparaissent, les crédits à la consommation et les moyens de paiement alternatifs comme les « facebook crédits »


Ne ratons pas le coche des moyens de paiement !
Tout se joue en ce moment même, et l'échiquier sera très probablement modifié d'ici quelques années. Les positions stratégiques sont en train de se prendre. D'où l’urgence qu’il y a, aujourd’hui en France et en Europe, d’aider financièrement les PME pour accélérer le passage de leurs projets d’excellence à la phase industrielle dans des marchés réels. Tous les acteurs du secteur doivent se mobiliser pour faire émerger l’innovation.

Il y va de la position de l’industrie des paiements française et européenne dans les 10 prochaines années et de notre capacité à ne pas se faire désintermédier dans de nombreux modèles économiques.

Le paiement sans contact basé sur les technologies NFC sera sans aucun doute une étape importante.




A propos du Pôle de compétitivité Transactions Électroniques Sécurisées
En animant son réseau de plus d’une centaine d'acteurs : grandes entreprises d’envergure internationale, PME innovantes, laboratoires de recherche et centres de formation reconnus, le pôle TES favorise et développe la dynamique d'innovation collaborative.
En six ans, le pôle TES a permis le montage de 103 projets dans les domaines des services sans contact, du e-citoyen et de l’administration électronique.
Le pôle TES est implanté en région Basse-Normandie, au cœur d’un territoire d’innovation reconnu comme leader des services sans contact.
Le pôle TES est installé sur le campus technologique « Effiscience » à Colombelles, près de Caen.



--
Contact Presse:

Green Lemon Communication
Laurence Le Masle
0613562398
http://www.greenlemoncommunication.com
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=69531



--

Communiqué envoyé le 24.11.2011 11:30:26 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______