Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Hardis reçoit un financement de 450 000 euros par l'UE pour son implication dans le projet Manufacturing SErvice Ecosystem

Hardis reçoit un financement de 450 000 euros par l'UE pour son implication dans le projet Manufacturing SErvice Ecosystem


Grenoble, le 7 novembre 2011 – Hardis, société de services, d'édition logicielle métiers et d'infogérance, annonce que sa filiale Hardis Ouest (basée à Nantes), a obtenu un financement de 450 000 euros de l’Union Européenne pour son investissement dans le projet de recherche "pré-compétitive" Manufacturing SErvice Ecosystem (MSEE). Le MSEE réunit un consortium d'une vingtaine d'entreprises et laboratoires européens qui vont travailler à la définition d’outils et de méthodes pour gérer le cycle de vie des services dans le secteur industriel. Spécialisée dans le décisionnel et les nouvelles technologies, Hardis Ouest prend en charge le développement d'une boîte à outils open source, destinée à sout enir le projet de recherche et son expérimentation dans des sites pilotes.

La gestion du cycle de vie des services d’entreprise

Porté par une vingtaine d’entreprises et de laboratoires de recherches européens, le projet MSEE a démarré le 1er octobre 2011 pour une durée de 3 ans. Il est né du constat qu’il n’existe ni méthode ni outil pour gérer le cycle de vie des services dans le secteur de l’industrie, alors même que les ventes de services, ainsi que les collaborations entre entreprises pour concevoir et délivrer ces services, sont en plein développement.

L’objectif du consortium est de transposer les concepts et les outils de la gestion du cycle de vie des produits (Product Lifecycle Management – PLM) aux services (Service Lifecycle Management – SLM), en vue améliorer la pertinence, les ventes et la rentabilité des services assurés par les entreprises industrielles et leur écosystème de partenaires.

Le projet MSEE dispose d’un budget global de 15 M€, dont 10 M€ sont financés par l'UE, et le reste est pris en charge par les organismes participants, sur leurs budgets de recherche respectifs.

Le développement d’une boîte à outils open source

En collaboration avec TXT (Italie), DITF (Allemagne) et SAP, Hardis Ouest apporte sa contribution avec le développement d'une boîte à outils open source pour modéliser les services et mesurer les indicateurs clés de performance (KPI) de façon à pouvoir les optimiser en continu. Ces outils seront destinés à soutenir le projet de recherche et à être expérimentés par des sites pilotes.

Pour Hardis, le projet MSEE va nécessiter un investissement total de 880 000 €, dont 450 000 € seront financés par l’Union Européenne. Selon Zein SROUR, Directeur Régional d'Hardis Ouest, « ce projet constitue une véritable opportunité pour Hardis : la veille technologique et la montée en compétences de nos collaborateurs assurées pendant le projet seront réutilisables sur d'autres activités de services du Groupe Hardis. Tandis que la participation à un tel projet nous permet de nous ouvrir et d'être beaucoup plus visibles sur le marché européen ».


A propos de Hardis

Créé en 1984, le Groupe Hardis exerce le double métier d'éditeur de logiciels et de société de services informatiques. Résolument différente, la société construit sa croissance, depuis sa création, sur une approche pragmatique et des valeurs de proximité et d'engagement fort tant a uprès de ses clients que de ses collaborateurs : dirigeants fondateurs toujours à la tête de l'entreprise, 25% des salariés actionnaires, 100% des équipes en France.
Hardis intervient dans sept grands domaines : infrastructure et infogérance, développement et tierce maintenance applicative (TMA), conseil et aide à la MOA, décisionnel, logistique et transport (solutions Reflex), outils de développement (Adelia Studio), externalisation de la paie (logiciel Saphyr).
Dans son rôle d'éditeur, Hardis intègre elle-même ses solutions ou s’appuie sur un réseau de partenaires. Ses consultants maîtrisent les principales méthodologies pour la réalisation de projets informatiques qualitatifs (ITIL, CMMi...).
En 2010, Hardis a réalisé un chiffre d’affaires de 47,3 M€. Le Groupe compte à ce jour plus de 2500 clients et 550 collaborateurs. Basé à Grenoble, Hardis dispose de 5 autres agences à Lyon, Paris, Lille, Nantes et Rennes.
www.hardis.fr

Contact presse :
Elodie Cassar
Anjuna
Tél. : +33 9 65 24 97 58
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
www.anjuna.fr

Télécharger le communiqué au format pdf (logopdf Hardis reçoit un financement de 450 000 euros par l'UE pour son implication dans le projet Manufacturing SErvice Ecosystem - 290 Ko)