Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Les détecteurs de métaux S+S au secours du recyclage du plastique.


L’industrie du plastique doit actuellement faire face à une augmentation fulgurante des prix des matières premières. Ajoutons à cela la prise de conscience concernant la protection de notre environnement, on obtient un intérêt de plus en plus grand pour les matériaux à recycler. Les vieux plastiques et les matériaux des pièces de rebut de la plasturgie peuvent donc très bien être réutilisés. Mais pour cela il faut d’abord recycler les vieux produits plastiques en une matière première secondaire.

Les déchets de plastique et pièces de rebut passent tout d’abord dans des broyeurs. Le produit obtenu peut contenir des particules métalliques qui endommageraient les machines de recyclage. Il faut donc les éliminer du flux. Les détecteurs de métaux S+S reconnaissent les impuretés métalliques, magnétiques ou non, même lorsque celles-ci sont intégrées dans le produit. Ils évitent que les déchiqueteuses et broyeurs (stator, rotor) ne soient endommagés par ces particules. Ils sont utilisés aussi bien pour le traitement des rebuts de production (recyclage interne) que dans les entreprises de recyclage. Cela permet de réduire notablement les coûts occasionnés par les dommages aux machines et les arrêts de production tout en améliorant la qualité du produit fini.

Les systèmes complets avec convoyeurs de la gamme PLASTICON sont conçus spécialement pour l’industrie du plastique et parfaitement adaptables aux tunnels et détecteurs plats S+S. Le convoyeur est construit de manière à garantir une sensibilité de détection élevée tout en étant doté d’un châssis robuste en acier permettant de l'utiliser sans crainte dans des usines de recy-clage. De plus, il est réglable en hauteur pour l’adapter aux contraintes spécifiques du client sur site.

Les déchets de production dans la plasturgie sont souvent recyclés sur site : des rebuts d’injection sont moulus dans un broyeur. Le broyat obtenu est mélangé au produit en sortie. Afin de s'assurer que les particules métalliques qui auraient pu se mélanger au produit lors du broyage soient supprimées, on analyse le broyat avec des détecteurs de métaux ou des ai-mants. Les machines de recyclage et les outils en aval sont donc protégés des dégâts que pourraient provoquer ces impuretés métalliques.


S+S en bref
La société S+S Separation and Sorting Technology GmbH, située à Schönberg, en Allemagne, fabrique des appareils et des systèmes complets de détection et de séparation de métaux, d'inspection de produits, ainsi que des systèmes de tri. Ses produits sont vendus principalement dans les secteurs de l’industrie tels que l’agroalimentaire, la plasturgie, la chimie, l’industrie pharmaceutique, le bois, le textile et le recyclage. La société S+S occupe une position prédominante sur le marché mondial, avec des filiales en Grande-Bretagne, en France, en Chine, à Singapour et aux Etats-Unis, une représentation en Inde ainsi que plus de 40 agences dans le monde. La société S+S emploie actuellement 300 personnes, dont 250 à la maison mère à Schönberg. Le chiffre d’affaires pour 2010 se montait à plus de 30 millions d’euros.


--
Contact Presse:

S+S Separation and Sorting Technology GmbH
Brigitte Rothkopf
+49-(0)8554-308 274
www.sesotec.com
Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=52273



--

Communiqué envoyé le 27.04.2011 10:36:31 via le site Categorynet.com dans la rubrique Affaires / Entreprises

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______