Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

ENQUETE : 1 français sur 4 déjà tenté de falsifier un document

Net-Iris
Fil-It

Un français sur 4 aurait été tenté
de falsifier un document


3 Décembre 2009 : Les français pro de la falsification ? La société française Fil-It, distributeur dans le domaine des papiers filigranés infalsifiables a mené dans la seconde moitié du mois de novembre 2009 une enquête en ligne* avec le portail d’informations juridiques Net-Iris (www.net-iris.fr) et a recueilli plus de 400 réponses (200 hommes et 200 femmes). Selon les premières conclusions, les français semblent ne pas avoir peur de déclarer qu’ils ont déjà tenté de falsifier un document.

En effet, un quart des français ayant répondu à l’enquête en ligne a déjà été tenté de falsifier un document et 10% sont finalement passés à l’acte contre 70% qui affirment avoir finalement reculé.

La raison majeure qui pousse à la falsification est l’urgence de délais (30%), les raisons pécuniaires (60%) et les éléments honorifiques (10%).

La gamme des documents falsifiés est très étendue. La moitié des personnes interrogée pense que les documents les plus simples à fausser sont les justificatifs de domicile. Suivent de près les certificats de scolarité, diplômes et fiches de salaires (respectivement 41%, 38% et 35%). 10% des personnes interrogées estiment que les documents les plus falsifiables sont les états de compte en banque. Seulement 2% citent les décisions de justice et 8% citent les documents d’identités.

Selon Jean-Nicolas Girard, fondateur du portail d’informations juridiques Net-Iris (www.net-iris.fr), « la Communauté de Net-iris a répondu présente sur un sujet qui aurait pu susciter la réticence. Aidée par une enquête totalement anonyme, le nombre de participants et la véracité des résultats démontrent qu'il ne faut pas négliger le phénomène de la falsification. Face à la masse de justificatifs que nous devons fournir dans la vie active, on restera rassuré de constater le faible taux de passage à l'acte, avec 8% des personnes interrogées... Et encore ! Celui-ci se justifie souvent par l'urgence de délais, plus que pour des considérations pécuniaires par exemple.

Que constatons-nous dans le type de documents qui semblent être aisément falsifiables : diplôme et attestation de stage, qui aident à l'accession à un emploi ou à de meilleures formations ; fiche de salaire et état de compte en banque, qui participent à l'obtention d'un logement ; justificatif de domicile, qui permet de souscrire à certains types d'offres commerciales ou dans le cadre de la relation avec l'administration. Plus que sur l'idée de répression et plaintes en faux et usage de faux, les acteurs économiques devraient davantage garantir l'authenticité de leurs documents, et dans le même temps, en faciliter l'accès et accélérer la possibilité de leur réédition. »

Selon Laurent Grynberg, fondateur de Fil-It, « les résultats de cette enquête sont appréciables et rassurent quant à la proportion des documents exposés à la falsification. Bien que l’atteinte à l’intégrité d’un document soit difficilement quantifiable, divers indicateurs traduisent un préjudice conséquent comme peut le souligner le rapport annuel de la Cours des Comptes, par un manque à gagner important dû au cumul des fraudes de toute sorte. Il ne s’agit pas pour autant de jeter l’opprobre sur des pratiques « arrangeantes », mais bien de préserver la valeur intrinsèque des documents souvent mise en défaut, et qui porte le discrédit sur l’ensemble des formulaires qui servent à régir nos organisations et structures. »

METHODOLOGIE : *Enquête en ligne réalisée à partir de la newsletter du site Net-iris, adressée le 6 novembre 2009 à 83 369 personnes. Avec une grande majorité de seniors (61% ont plus de 45 ans) contre 7% de jeunes de 15 à 25 ans et 38% entre 26 et 45 ans et une parité homme femmes respectée (respectivement 48% et 52%), l’échantillon d’individu interrogé représente plutôt bien la population française.

À propos de Net-iris

Net-iris (NETwork Intelligence Recherche Information et Service) a été créé par Jean-Nicolas Girard en 2000. Il s’est imposé depuis 2006 comme l'un des plus importants sites juridiques du web privé français. Son activité est fondée sur deux services clés : d’un côté la veille juridique avec analyse de l'actualité et le catalogue de modèles Contrat-Expert. De l’autre : la création d'une véritable communauté incluant 33 forums de discussions juridiques publics, 6 forums dédiés au partage du savoir et 3 groupes de travail ainsi que des outils pratiques (guides, fiches pratiques lexiques, indices, taux).

www.net-iris.fr

À propos de Fil-iT®

FiL-iT® propose aux entreprises et aux institutions de créer à partir de leurs éléments graphiques un papier filigrané élégant et unique afin de protéger et garantir l’authenticité de leurs documents sensibles. Fil-iT® a déposé un procédé innovant qui permet l’ajout d’un filigrane personnalisé sur pratiquement tous les types de papier. (Dépôt inpi 2008 en cours)

www.fil-it.fr

Pour de plus amples informations :

Contact presse :
Laurent Durgeat
Agence PRformance
Direct : + 33 (0) 1 56 03 55 47
GSM : + 33 (0) 603 003 603
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

6440192725895772231-7270192417516756360?l=affaires.annuairecommuniques ENQUETE : 1 français sur 4 déjà tenté de falsifier un document


Posted: 2009-12-04 12:11:52

Lire article Source