Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Greffe de Paris et www.Portail-des-PME.com annoncent ...

Selon le baromètre mensuel du greffe du Tribunal de Commerce de Paris, l’économie parisienne n’a pas bénéficié d’un climat favorable ce mois-ci.

Le mois de juin annonçait déjà une légère baisse des créations d’entreprises à Paris, juillet confirme cette tendance avec un recul de 8,61% des créations toutes catégories d’entreprises confondues par rapport à la même période l’année dernière !

Un climat économique parisien inquiétant en ce mois de juillet 2005 avec une décélération importante des créations d’entreprises.

Alors que l’on note un réel enthousiasme pour la création de micro entreprises et notamment les SARL à Capital libre (+10,49% par rapport à juillet 2004), la création d’une manière générale accuse quant à elle une nette baisse : seulement 2.611 sociétés nouvellement crées contre 2.857 un an auparavant.

En tête des diminutions les plus importantes par rapport à 2004: les sociétés civiles (-1,75%), les commerçants (-14,65%) et les sociétés commerciales (-5,77%).

Seules les immatriculations des SARL restent stables.

Autre sujet d’inquiétude,l’augmentation de 8,76% des décisions d’ouverture de redressement et de liquidations ce mois-ci, associée à une légère baisse de confiance des institutions bancaires vis à vis des nouveaux entrepreneurs (réduction des financements de 1,8% par rapport à juillet 2004), ne laissent pour l’instant pas présager d’une amélioration immédiate du tissu économique parisien et nationnal.

Le bilan des 7 premiers mois confirme cette tendance. En effet, depuis le 1er janvier 2005, 19.052 nouvelles entreprises se sont immatriculées au Registre du commerce parisien, soit une baisse cumulée de 3,41% en comparaison avec le même période de 2004.

Quelques signes d’embellie viennent contraster ce bilan :

- la baisse du passif cumulé par les entreprises défaillantes de 52,78% ainsi que celle des effectifs salariés directement touchés de 71,9%.

- la poursuite de l’évolution positive du nombre des entreprises en activité à Paris : + 2,88% entre juillet 2004 et juillet 2005. Elles s’établissent ainsi à 306.000 et représentent 10% de la France.

- un endettement fiscal et social en net recul par rapport à 2004, avec respectivement -2,70% et -14,22%

- une baisse des radiations volontaires (-5,19%) et une très forte diminution des radiations d’office (-77,49%)

Les profils d’entrepreneurs du mois de juillet

La moyenne d’âge des créateurs s’établit à 43 ans. Avec toujours comme tranche la plus représentative les 36/45 ans.

D’avantage de jeunes créateurs cependant, puisque les moins de 25 ans augmentent de 4,72% par rapport à l’année dernière. Contrairement aux mois précédents, le nombre de femmes nouvel entrepreneur est en recul de 3,96 points.

« Force est de constater que l’économie parisienne n’a pas bénéficié d’un climat très favorable ce mois-ci. Le Greffe reste très attentif aux fluctuations de l’économie parisienne et s’engage de façon toujours aussi dynamique dans les services qu’il propose aux entrepreneurs. Nous sommes d’ailleurs satisfaits de voir que les outils mis en place permettent au Tribunal de prévenir très en amont les difficultés des entreprises.

www.portaildespme.com