Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

 

UNE NOUVELLE ÉTUDE DE CASTROL RÉVÈLE LES FACTEURS DÉCISIFS DANS L’ADOPTION GÉNÉRALISÉE DES VÉHICULES ÉLECTRIQUES EN FRANCE

En France, les conducteurs veulent des véhicules électriques affichant un prix de 28 000 EUR[1] (soit 32 000 USD), une durée de charge de 27 minutes

et une autonomie de 465 km

 

●     Une nouvelle étude révèle les facteurs décisifs pour la plupart des automobilistes en France qui envisagent de passer à un véhicule électrique.

●     En moyenne, les conducteurs français envisagent d’acheter un véhicule électrique dans un délai de quatre ans.

●     Les consommateurs français ne sont pas prêts à payer aussi cher ce type de véhicule que les consommateurs d’autres marchés.

●     Castrol est un leader mondial en matière de développement de fluides de transmission, de liquides de refroidissement et de graisses pour systèmes de mobilité électrique

 

 

Paris, le 2 septembre 2020 - Une nouvelle étude publiée aujourd’hui par Castrol fait le point sur l’avis des consommateurs, des responsables de parc et des leaders de l’industrie automobile dans toute la France et révèle les facteurs de décision en faveur de l’achat de véhicules électriques.

L’étude Accelerating the EVolution montre ainsi qu’en moyenne, pour les consommateurs français, un prix de 28 000 EUR (soit 32 000 USD), un temps de charge de 27 minutes et une autonomie de 465 km (à partir d’une seule charge) représentent les facteurs décisifs dans l’adoption des véhicules électriques. L’étude estime également que le marché annuel du véhicule électrique en France pourrait représenter 13 milliards de dollars d’ici 2025[2] si les trois facteurs décisifs sont satisfaits, ce qui laisse envisager une possible reprise de l’industrie automobile grâce à la mobilité électrique et à ses faibles émissions de carbone.

Omer Dormen, vice-président de Castrol Europe, déclare :

« Les véhicules électriques ont un rôle central à jouer dans la reprise de l’industrie automobile au sortir de la pandémie de coronavirus grâce à leurs faibles émissions de carbone. L’étude menée par Castrol indique que les consommateurs du monde entier plébiscitent le passage à l’électrique, mais que les consommateurs français sont un peu plus sensibles au prix que ceux d’autres marchés et qu’ils exigent aussi un temps de charge légèrement plus court. En tant qu’industriel, nous devons tout mettre en œuvre pour répondre à ces attentes afin de nous assurer que l’apriori positif des consommateurs vis-à-vis des véhicules électriques se traduise par des décisions d’achat. L’étude Accelerating the EVolution fournit une feuille de route claire pour l’industrie afin d’accélérer l’adoption des véhicules électriques en France et dans le monde entier ». 

 

S’appuyant sur des travaux de recherche provenant des huit des marchés mondiaux les plus importants du secteur des véhicules électriques, l’étude de Castrol passe en revue cinq enjeux essentiels qui favoriseront la croissance du marché de l’électrique, en soulignant les différentes priorités des consommateurs et des responsables de flotte.

 

Les principales conclusions du sondage mené de décembre 2019 à janvier 2020 :

2024, l’année du véhicule électrique ?

En moyenne, les consommateurs français ont déclaré qu’ils envisageraient d’acheter un véhicule électrique d’ici 2024. Cependant, près de 60 % d’entre eux ont aussi affirmé adopter une approche « attentiste ». Plus de la moitié (56 %) des responsables de parc ont indiqué attendre de leurs concurrents qu’ils franchissent le cap pour faire de même.

 

Le prix est un critère essentiel

Le prix est la priorité numéro un pour les consommateurs français : deux tiers d’entre eux (65 %), indiquent que les véhicules électriques dépassent actuellement leur budget. L’étude révèle également que des idées fausses relatives aux coûts d’entretien pourraient empêcher les consommateurs de passer à l’électrique. 64 % des consommateurs français déclarent en effet que ces coûts les empêchent d’acquérir une voiture entièrement électrique, ce qui suggère que de nombreux consommateurs ignorent que le coût global d’exploitation d’un véhicule électrique a tendance à être inférieur[3] à celui d’un véhicule thermique. Le point de basculement de 28 000 EUR (ou 32 000 USD) pour les consommateurs français est très inférieur à la moyenne mondiale de 32 000 EUR (ou 36 000 USD), ce qui suggère que ces consommateurs attendent une baisse de prix plus importante.

 

Des temps de charge plus courts plébiscités

Le temps de charge a été identifié comme le deuxième grand enjeu de l’adoption généralisée des véhicules électriques. Les consommateurs français ont déclaré souhaiter un temps de charge moyen de 27 minutes pour envisager de passer à l’électrique. Cela correspond à plusieurs minutes de moins que la moyenne globale de 31 minutes. Pratiquement 60 % des personnes interrogées pensent que les véhicules électriques seront plus nombreux sur les routes lorsque le temps de charge sera similaire au temps nécessaire pour faire le plein d’un véhicule à moteur à combustion interne (ICE).

 

« La peur de la panne » est bien réelle

L’autonomie arrive en troisième position sur la liste des priorités, avec un peu plus de 60 % des automobilistes français estimant que cela représente un frein important à l’adoption généralisée des véhicules électriques. En moyenne, ils escomptent une autonomie de 465 km à partir d’une seule charge, soit environ la distance entre Paris et Lyon. Cela est légèrement inférieur au « point de basculement » de 469 km dans le reste du monde. Cependant, étant donné que les deux tiers des consommateurs français (67 %) utilisent principalement leur voiture pour se rendre de leur domicile à leur travail ou pour de courts trajets, cela suggère que « la peur de la panne » ne freine qu’en partie leur préférence.

 

Mandhir Singh, président-directeur général de Castrol déclare :

« L’industrie automobile a déjà démontré ce qu’elle peut accomplir en réponse à la pandémie de coronavirus, en convertissant ses capacités de production à la fabrication d’équipements médicaux vitaux. Avec les progrès continus de la technologie Véhicule Electrique, l’enjeu sera désormais de générer une reprise à faibles émissions de carbone et d’accélérer le passage à l’électrique aussi rapidement que possible. Castrol collabore avec l’industrie automobile pour développer une technologie e-fluide innovante afin de soutenir les véhicules électriques, allant des liquides de refroidissement pour batterie aux fluides de transmission en passant par les graisses.  Il est crucial de réduire le coût et le temps de charge des véhicules électriques tout en augmentant leur autonomie, les infrastructures et la variété des véhicules si l’on souhaite convaincre les consommateurs d’adopter l’électrique ».

 

Gamme d’e-fluides Castrol

Grâce à l’expertise acquise depuis plus d’un siècle dans le secteur des lubrifiants automobiles, Castrol contribue à soutenir l’industrie automobile en accélérant l’adoption généralisée des véhicules électriques. Castrol est un leader mondial en matière de développement de fluides pour les solutions de mobilité hybrides et entièrement électriques, conçus spécifiquement pour améliorer l’efficacité et la performance de ces véhicules spécifiques. Plus de la moitié des constructeurs automobiles de premier plan mondiaux utilisent désormais les e-fluides Castrol en premier plein[4].

La gamme e-fluides de Castrol comprend des e-fluides de transmission, des e-liquides de refroidissement et des e-graisses. Les e-fluides de transmission Castrol contribuent à prolonger la durée de vie du système d’entraînement en aidant le moteur électrique à fonctionner à une température inférieure afin d’afficher une efficience élevée. Les e-liquides de refroidissement pour batterie Castrol permettent aux batteries de fonctionner à une température inférieure même dans des conditions extrêmes, afin de conserver des performances optimales. Qu’il s’agisse de fournir la force motrice nécessaire ou d’alimenter les services auxiliaires du véhicule, les moteurs électriques embarqués, de plus en plus nombreux, exigent des graisses spécifiques.

Castrol soutient les écuries de sports mécaniques électriques de premier plan les plus exigeantes grâce à ses e-fluides, notamment l’écurie de Formule E de Panasonic Jaguar Racing. L’entreprise est également partenaire officiel de l’écurie Volkswagen ID.R, constructeur de la voiture qui a battu le record du monde de l’ascension du Mont Tianmen et qui en 2019 a battu le record (établi 20 ans plus tôt) au festival annuel de vitesse de Goodwood.

 

 

 

NB :

Accelerating the EVolution : cette étude sur les facteurs décisifs dans l’adoption généralisée des véhicules électriques étudie cinq défis essentiels à relever afin d’accélérer le rythme de l’adoption de la mobilité électrique.

Dans une analyse des avis de presque 10 000 consommateurs, responsables de parc et spécialistes de l’industrie de huit des marchés de véhicules électriques les plus importants au monde, notre étude révèle les facteurs décisifs concernant les véhicules électriques, à savoir le prix, le temps de charge et l’autonomie, qui doivent être pris en compte pour que les véhicules électriques se généralisent. Sondage d’opinion réalisé entre décembre 2019 et janvier 2020. Pour télécharger l’étude Accelerating the EVolution : www.castrol.com/EV

 

À propos de Castrol :

Castrol fournit les huiles, les lubrifiants et les fluides dont chaque automobiliste, chaque motard et chaque secteur de l’industrie dans le monde a besoin. Plus qu’un lubrifiant. La technologie en mouvement.

Le monde des transports effectue sa transition électrique et les e-fluides ont un rôle essentiel à jouer. Les véhicules électriques sont déterminants dans cette révolution de la mobilité et sur la voie vers la décarbonisation des transports. L’expertise e-fluide de Castrol s’étend sur terre, en mer et même dans l’espace.

●      Dans l’espace, les e-graisses Castrol contribuent au bon fonctionnement de la sonde spatiale InSight Mars d’une valeur de 820 M USD de la NASA dans l’environnement impitoyable de la planète rouge.

●      En mer, les e-fluides de Castrol sont utilisés pour le transfert de puissance de moteurs, électriques ou autres à une hélice ou un propulseur.

●      Pour la terre, Castrol a développé une gamme d’e-fluides répondant aux besoins des constructeurs automobiles. Des e-fluides de transmission présents à l’intérieur de nombreux véhicules électriques déjà sur les routes, aux e-graisses et e-liquides de refroidissement, ces fluides permettent aux véhicules électriques de fonctionner en douceur, de façon efficace tout en maintenant des températures basses.

Les développements comprennent le lubrifiant Castrol d’ultra-faible viscosité pour transmission électrique, conçu pour être efficace, durable et fiable. Castrol s’associe avec des constructeurs de premier plan pour s’assurer que ses lubrifiants répondent aux exigences des automobilistes qui sont de prolonger l’autonomie à partir d’une seule charge, allonger la durée de vie des pièces de transmission et des composants, et garantir à long terme la vie de la batterie. Les véhicules électriques continuent à évoluer. Les meilleurs ingénieurs de Castrol ne doivent pas seulement mettre au point de nouveaux fluides, ils doivent également redéfinir la manière dont ces fluides sont conçus : des méthodes de test et de suivi innovantes, au rendement et à l’économie de conduite, pour aller au-delà des exigences standards des fluides, en intégrant les retours des consommateurs et des solutions techniques d’ingénierie. En somme, faire avancer les technologies qui entraîneront des percées dans les transports de demain.

Pour en savoir plus sur Castrol : www.castrol.fr

 

Contacts presse :

Peter & Associés : 01 42 59 73 40

Patricia Jeannette Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Sabrina Florek Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. - Isabel Lebon Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.



[2] D’après un modèle économique développé à l’aide de données historiques avant les effets de la crise de COVID-19. Voir p 43 de l’étude « Accelerating the EVolution » pour la méthodologie complète.

[3] D’après une étude récente, le coût lié à l’utilisation d’une voiture électrique est 27 % plus faible que celui d’une voiture diesel : https://theicct.org/sites/default/files/publications/EU_vehicle_taxation_Report_20181214_0.pdf

[4] D’après les données LMCA des 20 constructeurs affichant les ventes les plus élevées (ventes de voitures neuves) en 2019. Utilisation en premier plein du constructeur

---
Contact Presse:

Castrol


Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ID diffuseur : 5421

 

--

Communiqué envoyé le 2020-09-07 16:44:19 via le site Categorynet.com dans la rubrique Auto - Moto
Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

______