Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

L’auto et la moto sur le podium des 3 premiers secteurs de l’économie de Midi-Pyrénées

Deuxième salon français, le 24e Salon de l’Auto et de la Moto de Toulouse se tiendra du 19 au 27 novembre au Parc des Expositions.
Sur un vaste espace de 30 000 m2, plus de 80 marques exposeront leurs tout derniers modèles aux côtés des véhicules de demain, présentés sur l’espace « énergies alternatives », nouveauté marquante du salon 2011 !
Malgré un climat conjoncturel incertain, les organisateurs du Salon espèrent accueillir 70 000 visiteurs.


L’auto et la moto : au coeur de l’activité économique régionale

Les services automobiles recouvrent toutes les activités de distribution et de réparation des produits automobiles et des motocycles, mais aussi des activités telles que la location, le contrôle technique, les écoles de conduite, ou la gestion des parcs de stationnement. L’ensemble de ces services comptent près de 4 845 entreprises et 19 347 salariés en Midi-Pyrénées (Source : INSEE et UNEDIC).
Au sein de ceux-ci, le secteur du Commerce et de la Réparation des Automobiles et des Motocycles, représente à lui-seul 4 109 entreprises employant 17 205 salariés en Midi-Pyrénées.

Le parc automobile de la région Midi-Pyrénées s’est accru de 2,7% entre 2007 et 2010 et compte 1 513 102 véhicules particuliers (dont 649 470 en Haute Garonne), auxquels viennent s’ajouter 241 776 véhicules légers et 20 337 véhicules industriels.
L’âge moyen des véhicules est de 7,9 ans.

Les difficultés économiques des ces dernières années n’ont pas épargné ce secteur. Très réactif, le marché de la moto a immédiatement accusé un fléchissement, le marché de l’auto fait preuve d’une plus grande solidité, grâce notamment aux effets, encore sensibles en début d’année, de la prime à la casse.


Deux roues : un marché qui accuse un retrait

Face aux nouveaux comportements de mobilité (circulation dans les grands centres urbains, prix du carburant, exigence de rapidité…) le marché du deux roues s’est développé très favorablement jusqu’en 2007. Après des niveaux très hauts, à la faveur des crises économiques successives, le marché de la moto et du scooter, qui ne bénéficie d’aucune aide, s’est sensiblement dégradé. En 2010, avec 185 000 motos et scooters vendus, le marché accuse un retrait de - 7%. Tendance qui se poursuit au premier semestre 2011 avec une baisse de - 6.9%, d’une année sur l’autre.
L’évolution des besoins de mobilité et des comportements façonnent petit à petit une nouvelle place aux deux roues dans l’offre de mobilité globale. Le portrait-robot du « moto scooter » aujourd’hui s’établit ainsi : c’est un homme (86%), il est également automobiliste (92%), il a 46 ans en moyenne, c’est un cadre moyen (30%) et il utilise son scooter pour aller au travail. Ce nouveau motard quitte le domaine de la passion et de l’affectivité pour s’orienter davantage vers des notions plus utilitaires. Une place qui, sur le long terme, devrait s’affirmer.


Auto : un bon début d’année, une fin d’année 2011 incertaine

« Après un premier trimestre de l’année 2011 marqué par une activité soutenue, le climat conjoncturel commence à peser sur le secteur automobile. » - indique Raymond Vié, président du Salon. - « Le coup de frein annoncé au 2e semestre 2011 se confirme au troisième trimestre. »

Le marché des Véhicules Neufs, soutenu par un premier trimestre dynamique, grâce notamment aux effets de la prime à la casse, se maintient à un bon niveau en 2011. Bien qu’il accuse une baisse en septembre (-1.4%), le marché français demeure positif sur les 9 premiers mois de l’année, affichant une hausse de +0.23%.
Sur cette même période,

➢ Le marché haut-garonnais s’inscrit en léger retrait, avec 29 536 ventes, soit -1.36%.
➢ Le marché de Midi-Pyrénées enregistre un repli plus marqué de -3% avec des marchés plus dégradés dans le Tarn (-7.39%), l’Aveyron (-7.16%) ou les Hautes-Pyrénées -7.07%.
« Les ventes prévues et les intentions de commandes devraient tempérer la dégradation de l’activité dans les mois à venir. » indique Philippe Dallard, commissaire générale du Salon, « Le Salon de l’Auto & de la Moto de Toulouse arrive à point nommé. C’est une magnifique vitrine des modèles et des technologies les plus récentes des constructeurs. C’est aussi une vitrine de la qualité de notre secteur d’activité: qualité des véhicules présentés, qualité des services proposés par notre profession. Il met en lumière tout le savoir faire d’un secteur d’activité majeur pour notre région, et sa capacité à renouveler en permanence son offre pour anticiper les besoins de nos concitoyens et proposer des solutions de mobilité adaptées aux évolutions de notre société. »



Informations pratiques :
Horaires public : de 10 h à 19 h, nocturnes le mardi 22 et le vendredi 25 novembre jusqu’à 22 h.
Tarifs : 6,50 €, Tarif réduit : 4,50 € : chômeurs, étudiants, et + 65 ans sur présentation de justificatif. Gratuit : enfants de – 12 ans.
Accès : Métro : Ligne A Station «Arènes» / Ligne B Station «Palais de Justice» - 10mn à pied du Parc des Expositions
Autobus : Ligne 34 Arrêt «Stadium» / Ligne 1 Arrêt «Pont Saint-Michel» / Ligne 12 Arrêt «Pont de Coubertin»
Organisateurs : Conseil National des Professions de l’Automobile et Toulouse Expo.


www.salon-auto-moto-toulouse.com


--
Contact Presse:

Anouk Déqué Communication
Camille Magliola-Poux
05 34 32 62 21

Profil du diffuseur :
http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=52293



--

Communiqué envoyé le 25.10.2011 10:04:51 via le site Categorynet.com dans la rubrique Auto / Moto

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com

______