Facebook Twitter Newsletter Linkedin RSS

Portail de la presse

Delticom publie son rapport annuel 2010


Delticom publie son rapport annuel 2010

Hanovre, le 23 mars 2011 - Delticom AG (German Securities Code (WKN) 514680, ISN DE0005146807, code Bourse : DEX), le leader européen de la vente en ligne de pneus, a publié son rapport annuel consolidé pour l'exercice 2010, une année extrêmement positive. D’après le rapport annuel publié ce jour Delticom a accru son chiffre d’affaires de 34.8% pour atteindre 419.6 millions d’euros. Sur cette même période, le résultat avant impôts et taxes consolidé (EBIT) a augmenté de 60.1% pour atteindre 47.1 millions d’euros, cela correspond à une marge d’exploitation avant impôts et taxes de 11.2 %. Une fois encore la rentabilité de la société s’est accrue. Le bénéfice par action augmente de 59.4%, soit 2.72 euros par action. Comme pour les années précédentes, la Direction Générale et le Conseil de Surveillance se proposent de distribuer l’intégralité de ces bénéfices aux actionnaires.



Q410 : approvisionnements faibles et prix élevés

La raison majeure de ce développement positif a été due aux conditions météo anormalement favorables au dernier trimestre. D’importantes chutes de neige qui ont provoqué d’énormes embouteillages, surtout dans des pays où l’hiver est habituellement assez doux. Les demandes ont également été boostées par les nouvelles réglementations en Allemagne qui ont rendu les pneus hiver obligatoires. Au même moment, les approvisionnements se sont faits plus faibles car les manufacturiers ont augmenté leur production tardivement dans un marché qui paraissait en récession. Résultat : les prix des pneus hiver ont augmenté en Europe, à cause de la raréfaction de l’offre. Au dernier trimestre, le chiffre d’affaires a augmenté grâce aux volumes et aux niveaux de prix pour atteindre 162.9 millions d’euros, soit plus de 48.2% d’augmentation, par rapport à la même période de l’année précédente (109.7 millions d’euros).

Par conséquent, le résultat avant impôts et taxes - EBIT margin - au quatrième trimestre de 15.0% a augmenté par rapport à celui de 2009 qui était déjà très élevé (13.4%). Nous pensons que les avantages de notre business model pourra bénéficier des conditions météo favorables et des nouvelles réglementations à l’avenir également. Il est clair, cependant, que ces facteurs n’auront peut être pas systématiquement les mêmes répercutions positives qu’en 2010.



L’année fiscale 2010

Le chiffre d’affaires. Au cours de l’année, les niveaux de prix ont évolué favorablement. Le mix est resté stable et les volumes se sont bien développés. L’un dans l’autre, Delticom a pu générer un chiffre d’affaires de 419.6 millions d’euros, soit + 34.8% par rapport à l’année précédente (311.3 millions d’euros). Le chiffre d’affaires de la division e-commerce a augmenté de 36.2% passant de 296.5 millions d’euros à 403.7 millions d’euros. Le chiffre d’affaires de la Division ventes en gros a augmenté de 7.6% pour atteindre 15.9 millions d’euros, contre 14.8 l’année précédente. Les autres activités ont augmenté de 33.3% passant de 4.3 millions d’euros à 5.8 millions d’euros.

Bénéfice brut. Les coûts des approvisionnements au cours de cette période ont augmenté de 33.2% passant de 225.8 millions d’euros à 300.7 millions d’euros. Dans un environnement où les prix des matières premières sont en hausse, Delticom a pu amortir les pics en anticipant ses achats. Grâce aux volumes accrus, Delticom a pu également faire des économies d’échelle sur son poste approvisionnement. En plus, et conformément à ce qui était prévu, Delticom a généré un chiffre d’affaires plus important sur ses propres stocks par rapport à l’année précédente.

Ceci a permis de faire face à la demande même dans les périodes de « pics », avec de bonnes marges. Résultat : le bénéfice brut a augmenté sur cette période de 38.9% par rapport à l’an dernier passant de 89.8 millions d’euros à 124.7 millions d’euros et la marge brute à progressé de 28.5% à 29.3%.

La masse salariale. Grâce à une gestion du personnel très performante, la société a réussi à garder une masse salariale assez basse malgré l’augmentation des volumes de transaction. Au cours de l’année 2010, Delticom a employé 101 personnes, contre 87 l’année précédente. La masse salariale a atteint 6.8 millions d’euros contre 5.8 l’année précédente. Par rapport à l’année 2009, le ratio dépenses de personnel est passé de 1.9% à 1.6%.

Autres coûts de fonctionnement. Les autres coûts de fonctionnement ont atteint 69.5 millions d’euros l’année dernière, une augmentation de 16 millions d’euros soit + 29.8% par rapport aux 53.5 millions d’euros de l’année précédente. Parmi ces coûts, le poste transport est le plus important. Les pneus vendus sur le net partent d’un dépôt et des transporteurs les acheminent chez les clients ou chez des partenaires de montage. Lorsque le volume des ventes augmente les coûts de transports augmentent en parallèle. Ils sont passés de 26.8 millions d’euros à 34.5 millions d’euros soit une augmentation de 28.8 %. La part des coûts de transports par rapport au chiffre d’affaires a diminué. Elle est passée de 8.6% à 8.2% d’une année sur l’autre. La raison de cette baisse est l’effet des hausses de prix sur le chiffre d’affaires, surtout au 4e trimestre. En outre, des économies d’échelle ont pu être réalisées grâce à la centralisation des infrastructures de stockage qui ont permis de diminuer les coûts.

Au cours de cette période les investissements publicitaires sont passés de 7.7 millions d’euros à 9 millions d’euros, ceci représente un ratio de dépenses marketing qui est passé de 2.5% à 2.1%. L’une des explications est l’hiver neigeux que nous avons connu et qui a montré clairement aux utilisateurs l’importance de rouler avec des pneus adéquats. Autre facteur : la croissance constante de notre base de clients au cours de ces dernières années.

Dépréciation. Parallèlement à l’extension de nos capacités de stockage et à nos investissements dans des infrastructures de stockage, le montant des dépréciations s’est accru de 24.8% passant de 1.0 million à 1.3 millions d’euros entre 2009 et 2010. Ce faible niveau de dépréciation souligne le faible investissement en capitaux que demande l’activité de Delticom.

Performances. Le résultat avant impôts et taxes (EBIT) s’est amélioré au cours de cette période : 47.1 millions d’euros contre 29.4 en 2009. Ceci correspond à une marge d’exploitation avant impôts et taxes de 11.2% (contre 9.4% en 2009). Le cours de l’euro qui reste faible a donné des résultats financiers pauvres : 102 000 contre 136 000 en 2009. Le taux d’imposition est resté stable : toujours 31.6%. Le bénéfice net consolidé pour 2010 est passé de 20.2 millions d’euros à 32.3 millions d’euros. Ceci correspond à un bénéfice par action de 2.72 euros (contre 1.71 en 2009), soit un bond de 59.4%.

Cash flow et liquidités. Le cash flow des activités courantes pour cette période s’élève à 51.7 millions d’euros. Cette forte croissance par rapport à l’an dernier (13.1 millions) est en partie due à une baisse significative des sommes immobilisées en fonds de roulement (à hauteur de 11.9 millions d’euros). Au cours de cette période, Delticom a investi 3.4 millions en biens, en usine et équipement, 0.8 millions en actifs financiers et 0.1 millions en valeurs immatérielles. Delticom a consolidé sa position financière. Avec 67.8 millions de liquidités contre 40.6 millions en 2009.

Au cours de l’Assemblée Générale Annuelle du 3 mai 2011, la Direction Générale et le Conseil de Surveillance proposeront un dividende de 2.72 euros par action, soit une augmentation de 60.0% par rapport au dividende versé en 2009 (1.70 euros)

Perspectives. Les résultats que nous publions pour 2010 ont suscité des grands espoirs pour l’année en cours. Il serait imprudent de penser que la même combinaison de facteurs positifs pourrait nous amener à des résultats similaires cette année encore. Les nouvelles réglementations en Allemagne auront un effet plus faible en 2011. Va-t-il neiger autant l’hiver prochain ? Mais on ne peut pas non plus ignorer la pénurie de pneus pour le marché de la rechange. Certains manufacturiers ont d’ores et déjà augmenté leurs prix. Le marché européen du pneu devrait décliner durant la seconde moitié de 2011.

A l’heure où nous parlons, il est impossible pour les experts de calculer l’impact que la catastrophe japonaise va avoir sur les chaines d’approvisionnement de pneus. Même si Delticom ne travaille pas au Japon, les difficultés que ce pays va connaître pourraient avoir des répercussions sur le marché européen du pneumatique.

Indépendamment de ces considérations à court terme, la part des pneus vendue en ligne reste faible. De plus en plus de conducteurs se tournent vers le net pour trouver des alternatives à des prix intéressants, et un nombre croissant d’entre eux vont venir acheter leurs pneus dans nos boutiques. Malgré les résultats exceptionnels de 2010, Delticom pense augmenter ses ventes de 10% en 2011, un challenge ambitieux mais réalisable.

En ce qui concerne la marge d’exploitation avant impôts et taxes, (EBIT margin) la direction s’oriente vers une augmentation raisonnable à long terme. Par conséquent, pour ce qui est des prévisions 2011, on s’attend à être un point en dessous de 2010. Malgré tout, aujourd’hui, la direction pense que les revenus par action seront équivalents à ceux de 2010, si l’activité évolue positivement.

Le Rapport annuel complet de 2010 peut être téléchargé à partir du site Web www.delti.com dans la partie "Relations Investisseur".



Profil de l’entreprise :

Delticom, le leader Européen de la vente en ligne de pneus a été fondé à Hanovre en 1999. Le groupe Delticom vend à des particuliers ou à des entreprises grâce à plus de 100 boutiques en ligne réparties dans 39 pays. Les gammes de produits proposés répondent aux réalités de la demande avec des pièces et des produits comme pneus auto, pneus moto, pneus bus, jantes correspondantes, roues complètes (jantes avec pneus), des pièces de rechange et des accessoires auto, huile de moteur et batteries. Les clients Delticom reçoivent des informations sur les caractéristiques des L’entreprise Delticom AG a été fondée à Hanovre en 1999 et elle devenue l’un des leaders produits et le choix offert : plus de 100 marques de pneus sont proposées ainsi que 25 000 types de pneus Les livraisons se font selon le souhait du client : dans un garage partenaire de montage de Delticom, dans un garage de leur choix, chez eux ou à une autre adresse de livraison. De plus, le groupe Delticom, dans le cadre de son activité du commerce en gros, vend des pneus à des grossistes et à des commerçants au détail, au niveau national et à l’étranger.

Sur internet www.delti.com

Boutique en ligne en France www.123pneus.fr

Contacts Presse :

IRIS CONSEIL
Christine Arnal - Nathalie Deville
Tél : 01 45 44 04 21
Fax: 01 45 44 18 14
E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
& Site: www.iris-conseil.net


--
Contact Presse:
iris-conseil

Profil du diffuseur : http://www.categorynet.com/reseaucategorynet/profile?userid=5421

Communiqué envoyé le 03/23/2011 03:08:02 PM via le site Categorynet.com dans la rubrique Auto / Moto

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com